Ouestaf.com, Premier site sous-régional d'information en Afrique de l'ouest
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Lancement en Afrique de l’Ouest des prix «changemakers » pour les innovateurs dans l’agriculture et l’éducation

Ouestafnews – L’ONG internationale Ashoka – qui soutient le projet Ouestafnews – vient de lancer officiellement en Afrique de l’ouest deux compétitions initiées dans le cadre d'un programme mondial pour distinguer des « acteurs de changement » dans les domaines de l’éducation et de l’agriculture, selon des responsables de l’ONG à Dakar.


Les organisateurs, qui mettent en jeu un total de six prix (trois en éducation, trois en agriculture) doté chacun de 5000 dollars (environ 2,4 millions FCFA), ont initié des campagnes de vulgarisation du programme "changemakers" dans plusieurs pays d’Afrique (dont le Ghana, le Mali et le Sénégal en Afrique de l’Ouest) pour faire connaître la compétition, ont indiqué des responsables d’Ashoka lors d’une conférence de presse à Dakar.
« Ces compétitions sont ouvertes à tout le monde (…) aux groupes comme aux individus », a expliqué Marie Ka, chargée de la communication du programme « changemakers» au Sénégal soulignant que les candidats peuvent postuler eux-mêmes directement comme ils peuvent être « nominés » par des tiers.
L’idée de « Changemakers » a commencé « en 1994 sous forme de journal » avant de devenir une plateforme en ligne ouverte à tous, a expliqué Tyler Ahn, Directrice des compétitions d’Ashoka présente à Dakar dans le cadre d’une tournée africaine pour mieux faire connaître le programme sur le continent.
L’un des objectifs de ce programme est « d’établir un lien entre entrepreneurs sociaux et entrepreneurs d’affaires », a-t-elle expliqué.
Au delà du prix, la participation aux compétitions offre aux innovateurs une ouverture plus grande, en leur permettant d’exposer leurs idées au reste du monde et en créant un « dialogue » permanent autour de ces idées, a expliqué Coumba Touré responsable du bureau régional d’Ashoka Sahel, basé à Dakar.
Dans plusieurs des pays africains, où environ 70 % de la population est active dans l’agriculture et vit dans le monde rural, l’accès à l’internet pourrait constituer un des grands obstacles à la popularisation auprès des communautés à la base, les candidatures à la compétition étant reçues exclusivement via internet.
Toutefois, les initiateurs estiment que le téléphone portable, les radios communautaires, très répandues en Afrique ainsi que les associations, les réseaux, le bouche-à-oreille et la stratégie de la « nomination par des tiers » pourraient aider à palier ce problème.
« J’ai rencontré un candidat à 30 km de Kampala (Ouganda) qui n’avait pas accès à l’électricité mais qui était au courant de la compétition », a témoigné Tyler Ahn.
Ouverte jusqu’à la mi-mai, les candidatures aux deux compétitions sont reçues directement sur le site www.changemakers.net.


Mercredi 8 Avril 2009
Ouestaf News
Lu 1718 fois
Ouestaf News


Derniers tweets
Ouestafnews : Burkina Faso: Conseil des ministres du 18 octobre 2017 ( le communiqué): Le Conseil des ministres s’est tenu à... https://t.co/RZfCr7pMem
Jeudi 19 Octobre - 22:51
Ouestafnews : Sénégal: conseil des ministres du 18 octobre 2017 (le communiqué): Le Président Macky SALL a réuni le Conseil... https://t.co/N25wVhQ7tj
Jeudi 19 Octobre - 22:41
Ouestafnews : Persistance de la misère : « l’hyper-capitalisme » au banc des accusés: Ouestafnews – Si la misère persiste... https://t.co/AFPtu4I384
Jeudi 19 Octobre - 16:09

Derniers tweets
Hamadou Tidiane SY : Erythrée, Ethiopie Sud Soudan, Soudan Sahara occidental, Maroc Casamance, Sénégal Biafra, Nigeria Et puis...... https://t.co/oOkZRMeTL3
Vendredi 20 Octobre - 01:09
Hamadou Tidiane SY : Pensées pieuses et solidaires aux frères et soeur du Togo! Foi et courage.
Vendredi 20 Octobre - 01:00

Derniers tweets
Momar Niang : RT @abdouazizcisse9: La musique lui a permis de tenir... https://t.co/SGNIIjsgwT #ouestaf #kebetu @FESPACO1 @mniang48 @DrameDiomma @tidiane…
Mardi 17 Octobre - 22:38
Momar Niang : #uranium #Niger : « A cause d’ #Areva, nous vivons une pollution durable » (militant) https://t.co/V5JItHstkH
Mardi 17 Octobre - 16:40