Ouestaf.com, Premier site sous-régional d'information en Afrique de l'ouest
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Légère baisse des transferts de fonds vers l'Afrique subsaharienne, selon la Banque mondiale

Ouestafnews - Les transferts d’argent des migrants originaires d’Afrique subsaharienne vers leur pays d’origine vont baisser légèrement en 2010 et ceci pour la première fois depuis 1995, a indiqué la Banque mondiale dan un communiqué.


Ces transferts devraient se situer cette année à 21,5 milliards de dollars US (soit plus de 10.100 milliards FCFA) contre 21 milliards de dollars (environ 9.900 milliards FCFA) l’année précédente, selon les taux actuels du dollar américain.

La baisse s’explique essentiellement par la crise financière internationale qui sévit depuis deux ans dans les pays développés, selon un communiqué de l’institution financière internationale parvenu à Ouestafnews.

« En 2008 et 2009, les envois de fonds ont constitué plus que jamais un filet de sécurité pour les pays pauvres, confrontés à l’effondrement des flux de capitaux privés provoqué par la crise », selon Dilip Ratha, Chef de l’Unité Migrations et envois de fonds à la Banque mondiale cité par la même source.

Parmi les dix premiers pays destinataires de ces fonds envoyés par les migrants en Afrique subsaharienne, figurent quatre pays ouest africains.

Le Nigeria, pays le plus peuplé d’Afrique et possédant une forte diaspora dans le monde, occupe la première place du classement en Afrique subsaharienne avec 10 milliards de dollars reçus (plus 4.740 milliards FCFA), soit près de 5% de son Produit intérieur brut (PIB) en 2010, indique la même source.

Les autres pays ouest africains qui bénéficient largement de ces transferts sont respectivement le Sénégal, classé 4ème, avec 1,2 milliards de dollars (plus de 568 milliards FCFA), soit 9,1 % du PIB, derrière le Soudan et le Kenya.

Les deux dernières places de ce « top 10 » des pays destinataires en Afrique subsaharienne sont occupées par deux autres pays ouest africains, le Mali et le Togo avec chacun 385 millions de dollars (182,5 milliards FCFA).

Toutefois la BM estime que ces transferts de fonds en direction des pays en développement risquent d’être ralentis par le durcissement des lois d’immigration et « les variations de change qui pourrait avoir des effets imprévisibles », sur ces opérations.

Mardi 9 Novembre 2010
Ouestaf News
Lu 1725 fois
Ouestaf News


Derniers tweets
Ouestafnews : Les brèves en Afrique de l'Ouest à 19H00 GMT- le 17/10/2017- Sénégal, Mali, Nigeria : mines, ITIE, revenus,... https://t.co/PVp2mxw19q
Mardi 17 Octobre - 22:35
Ouestafnews : Les brèves en Afrique de l'Ouest à 13H00 GMT- le 17/10/2017- Côte d’Ivoire, Mali, Togo : Sokodé, Bilan,... https://t.co/gCAodpr7oi
Mardi 17 Octobre - 18:46
Ouestafnews : Lèpre, fistules obstétricales, épilepsie : quand le regard de l’autre rend prisonnier: Ouestafnews - Astou Sané,... https://t.co/Kq5LmkfZx4
Mardi 17 Octobre - 16:26

Derniers tweets
Hamadou Tidiane SY : https://t.co/1x0QakngO1
Mercredi 18 Octobre - 01:00
Hamadou Tidiane SY : #BCEAO Prix Abdoulaye FADIGA pour la promotion de la recherche économique https://t.co/TO2kV9cooi
Mercredi 18 Octobre - 00:40

Derniers tweets
Momar Niang : RT @abdouazizcisse9: La musique lui a permis de tenir... https://t.co/SGNIIjsgwT #ouestaf #kebetu @FESPACO1 @mniang48 @DrameDiomma @tidiane…
Mardi 17 Octobre - 22:38
Momar Niang : #uranium #Niger : « A cause d’ #Areva, nous vivons une pollution durable » (militant) https://t.co/V5JItHstkH
Mardi 17 Octobre - 16:40