Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Les Guinéens inquiets de l’Etat de santé de leur président, Lansana Conté

Ouestafnews – L’Etat de santé du président guinéen, Lansana Conté, déjà malade depuis quelques années et retranché dans son village, suscitent à nouveau de nombreuses interrogations et beaucoup de spéculations à Conakry, a appris Ouestafnews de sources informées.


Les principaux sites d’information de Guinée, dont certains citant des sources « proches de la présidence », rapportent que l’état de santé du président se serait « dégradé » ces derniers jours.
Ainsi, rapporte le site Guinéenews, une délégation gouvernementale conduite par le premier ministre Ahmed Tidiane Souaré s’est rendue le 12 septembre « au chevet » du président malade. Le site d’information précisait toutefois être incapable de dire si la délégation a pu voir le chef de l’Etat ou pas.
D’autres sites guinéens, comme Kababachir, évoquent les audiences manquées du chef de l’Etat "gravement malade" avec Issa Hayatou, président de la Confédération africaine de football et avec la Vice-présidente de la Banque mondiale Obiageli Katryn Ezekwesili, qui étaient tous deux en visite à Conakry et qui n’ont pu rencontrer le chef de l’Etat.
Ces deux personnalités étrangères ont séjourné en Guinée entre le 8 et le 13 septembre.
Pour les sources officielles guinéennes l’état de santé du président - qui souffre de diabète - reste un tabou jamais évoqué publiquement.
Arrivé au pouvoir en 1984 par un coup de force militaire à la suite du décès du premier président de la Guiné indépendante, Sékou Touré, le général Lansana Conté s’est ensuite fait élire par la voie des urnes lors d’élections contestées et continue de diriger son pays de manière autocratique.
En Janvier 2007, de violentes manifestations syndicales et populaires ont failli renverser son régime, mais il avait réussi à manœuvrer pour reprendre en main la situation.
Bien que malade, il continue de tenir le pays d’une main de fer, ne laissant à ses Premiers Ministres successifs qu’une très petite marge de manœuvre dans la gestion des affaires du pays.

Dimanche 14 Septembre 2008
Ouestaf News
Lu 2772 fois
Ouestaf News








Derniers tweets
Ouestafnews : Médias : le premier prix de fact-checking pour l’Afrique francophone, revient à la Côte d’Ivoire: Ouestafnews -... https://t.co/AHf1KPIEG9
Vendredi 9 Décembre - 16:36
Ouestafnews : Sécurité : armées et drones pour reconquérir le Sahel: Ouestafnews – L’option militaire prise par les pays du... https://t.co/bUiqiYxUe5
Vendredi 9 Décembre - 16:11
Ouestafnews : L'Afrique de l'ouest en bref à 13H 00 GMT - 09/12/2016 : Sénégal, Mali, Bénin, Burkina Faso : développement,... https://t.co/9vGKcAlm7a
Vendredi 9 Décembre - 14:50

Derniers tweets
Hamadou Tidiane SY : #médias et #journalisme en Afrique : que de défis #RAC2016
Jeudi 8 Décembre - 09:44
Hamadou Tidiane SY : #media #journalisme 75 % des médias africains utilisent les grandes agences comme source d'information sur le reste de l'Afrique #RAC2016
Jeudi 8 Décembre - 09:02

Derniers tweets
Momar Niang : Le gouvernement du #Sénégal a-t-il créé plus de 230 000 emplois ? #Kebetu https://t.co/mPrvaFls9y
Vendredi 9 Décembre - 20:16
Momar Niang : #Sécurité : armées et #drones pour reconquérir le #Sahel https://t.co/7Z6mnnWnMM
Vendredi 9 Décembre - 17:08