Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Libreville refuse de confirmer la mort de Bongo annoncée par les médias français, communiqué attendu

Ouestafnews – Plus de douze heures après l’annonce dans la soirée du dimanche 7 juin 2009 par les médias français de la mort du président gabonais Omar Bongo Ondimba en Espagne où il était hospitalisé, on se refusait encore au Gabon de confirmer officiellement ce décès.


Un communiqué du premier ministre gabonais Jean Eyeghé Ndong était attendu dans la matinée qui devrait confirmer le décès ou au moins donner une version officielle, selon les médias étrangers accrédités en Espagne qui citent une source hospitalière à Barcelone où se trouve encore le chef de l’Etat gabonais.
La même attitude, faite de silence, de dénégations et de refus de communiquer avec exactitude avait été observée par Libreville lors de l’hospitalisation du vieux chef d’Etat, en niant que l’état de santé de M. Bongo, 73 ans, était dans un état « grave ».
Cette attitude avait donné lieu à toutes sortes de supputations à Libreville. Les capitales et les diplomates africains n’étaient pas mieux informés.
Interrogée par Ouestafnews, une source bien introduite au palais présidentiel gabonais s’était contentée d’affirmer que la classe dirigeante du pays "était en route pour Barcelone", tout en se désolant du silence observé par la famille présidentielle et par le gouvernement gabonais.
Le 7 juin au soir, alors que toutes les télés françaises commentaient la mort de leur chef d’Etat, les Gabonais étaient incapables d’en faire autant, faisant de la « mort » annoncée de Bongo une autre illustration de la « Françafrique », cette nébuleuse qui a fini de symboliser les relations officieuses et sombres entre Paris et certaines capitales africaines, mêlant hommes politiques, médias et argent en dehors des circuits de la diplomatie officielle.
Ce 8 juin au matin, les Gabonais attendaient encore des informations officielles sur celui qui les a dirigés d’une main de fer pendant 41 ans. La nouvelle, bonne ou mauvaise, leur viendra d’Espagne.

Lundi 8 Juin 2009
Ouestaf News
Lu 1766 fois
Ouestaf News








Derniers tweets
Ouestafnews : Médias : le premier prix de fact-checking pour l’Afrique francophone, revient à la Côte d’Ivoire: Ouestafnews -... https://t.co/AHf1KPIEG9
Vendredi 9 Décembre - 16:36
Ouestafnews : Sécurité : armées et drones pour reconquérir le Sahel: Ouestafnews – L’option militaire prise par les pays du... https://t.co/bUiqiYxUe5
Vendredi 9 Décembre - 16:11
Ouestafnews : L'Afrique de l'ouest en bref à 13H 00 GMT - 09/12/2016 : Sénégal, Mali, Bénin, Burkina Faso : développement,... https://t.co/9vGKcAlm7a
Vendredi 9 Décembre - 14:50

Derniers tweets
Hamadou Tidiane SY : #Gambie #gouvernance #jammeh On pourra dire ce qu'on veut, mais ceux qui ont agité la #CPI et les #procès... https://t.co/AwL39fQDT4
Samedi 10 Décembre - 18:52
Hamadou Tidiane SY : Des bonnes manières sur FB (suite) Si je me réveille et trouve que je suis "tagué" sur 10 ou 15 posts, parfois... https://t.co/Rv4haFU2z3
Samedi 10 Décembre - 18:41

Derniers tweets
Momar Niang : Le gouvernement du #Sénégal a-t-il créé plus de 230 000 emplois ? #Kebetu https://t.co/mPrvaFls9y
Vendredi 9 Décembre - 20:16
Momar Niang : #Sécurité : armées et #drones pour reconquérir le #Sahel https://t.co/7Z6mnnWnMM
Vendredi 9 Décembre - 17:08