Ouestaf.com, Premier site sous-régional d'information en Afrique de l'ouest
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Malgré son absence en quart de finale, André Ayew s’est déjà fait un prénom

Ouestanfews - Fils de l’ancien capitaine des Black Stars du Ghana, Abedi Ayew Pelé, l’actuel milieu de terrai ghanéen, André Ayew - absent du match de quart de finale contre l’Uruguay ce juillet 2010 pour cause de suspension - s’est néanmoins déjà trouvé un prénom et trace sa propre voie.


L’exercice, selon le desk Sports d'Ouestanfews,. n’était pas facile dans un monde du football où la comparaison est vite faite entre le fils et l’ancien meneur de jeu de l’Olympique de Marseille (OM), vainqueur de la Ligue européenne des champions en 1993 et, par trois fois, « ballon d’or africain »,

Pour le fils, de passage dans les équipes réserves de l’OM ou en prêt dans les clubs de seconde zone, la consécration commence, mais timidement en 2009.

Un titre de champion d’Afrique junior au Rwanda, n’a pas eu l’air de suffire, puisque son club, l’OM qui fut celui de son père également, a préféré le prêter en division 2 française, à Arles Avignon, le jugeant trop tendre pour le haut niveau.

Quelques mois plus tard, un nouveau titre, celui de champion du monde junior mais il fallait encore montrer plus ; avec les seniors.

Titularisé dans l’équipe ghanéenne à la Coupe d’Afrique des Nations (Can 2010) en Angola, André Ayew revient avec la frustration d’une finale perdue contre l’Egypte (0-1) mais il commence à se faire un prénom loin de son père et surtout avec l’absence des grandes stars ghanéennes.

S’appuyant sur la confiance de son coach, le Serbe Milovan Rajevac, il prend le pouvoir à gauche à la place de Sulley Muntari, une première grande performance, ce qui est suivi par d’autres prestations de haut niveau pendant les préparatifs de la coupe du monde.

En débarquant en Afrique du Sud, on croyait que rien n’était encore sûr pour le joueur de 20 ans, mais il a fallu une première rencontre victorieuse (1-0) contre la Serbie pour voir que le milieu à l’air nonchalant a laissé la place à un footballeur aguerri et plein de culot.

En plus de son talent, il affiche des qualités de leader n’hésitant pas à replacer ses partenaires au grand bonheur de son coach.

Lors du match de huitième de finale contre les Etats-Unis d’Amérique remporté par son équipe (2-1), il a tellement brillé que les experts n’ont pas hésité à lui décerner le titre de « meilleur joueur » de la rencontre.

Mais lors du quart de finale contre l’Uruguay de vendredi, il lui faudra compter sur ses partenaires qui, dit-il, sont capables de hisser son pays en demi-finale de la Coupe du monde, ce qui serait une première pour une nation africaine.

Quant à André, il a quasiment réussi sa mission : se faire un prénom à côté de l’ombre envahissante de son talentueux père.

Vendredi 2 Juillet 2010
Ouestaf News
Lu 1290 fois
Ouestaf News








Derniers tweets
Ouestafnews : L'Afrique de l'ouest en bref à 19H 00 GMT - 19/12/2017 : Gambie, Côte d’Ivoire, Sénégal, Mali : intervention... https://t.co/x2CWRxCUc1
Jeudi 19 Janvier - 21:07
Ouestafnews : Gambie : Barrow investi, suspense sur le sort de Jammeh: Ouestafnews – Le président élu de Gambie Adama... https://t.co/py46MHKuW1
Jeudi 19 Janvier - 20:23
Ouestafnews : Côte d’Ivoire : mutinerie, grève, Ouattara face à la crise:   Ouestafnews - Crédité d’un bon bilan... https://t.co/5gJ9AnytYF
Jeudi 19 Janvier - 19:33

Derniers tweets
Hamadou Tidiane SY : #Gambia La nuit sera longue à Banjul. A Dakar aussi.
Jeudi 19 Janvier - 21:32
Hamadou Tidiane SY : #Gambie : Fin d'une ère ? Bonne lecture. https://t.co/vDdhRCd4S7
Jeudi 19 Janvier - 21:25

Derniers tweets
Momar Niang : #Gambie : Barrow investi, suspense sur le sort de #Jammeh https://t.co/sZ04l78Qze #kebetu
Jeudi 19 Janvier - 20:48
Momar Niang : Les soldats sénégalais sont entrés en #Gambie (porte-parole de l'armée).
Jeudi 19 Janvier - 20:08