Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Mali: le PM mise sur des taux de croissance élevés

Ouestafnews - Le nouveau Premier ministre malien, Moussa Mara, a promis à ses compatriotes des taux de croissance dans les années à venir, alors que son pays doit toujours faire face à une sérieuse crise politico-militaire.



Nommé le 7 avril 2014 en remplacement de Oumar Tatam Ly (qui avait démissionné en raison de grandes divergences avec le président Ibrahim Boubcar Keita), M. Mara a la lourde tâche de conduire un gouvernement interpellé par plusieurs urgences, dont la crise dans le nord du pays et des risques de partition toujours réels.

« Nous nous attendons à un taux de croissance économique de 6,5 % en 2014 que nous nous efforcerons de reproduire en 2015 », a souligné le nouveau chef de gouvernement dans son discours de politique générale, dont copie a été transmise à Ouestafnews.

Pour le premier ministre, la reprise s’amorce après deux années « moroses », marqués par la présence dans le nord de divers groupes armés, finalement chassés par une intervention militaire française et africaine.

Dans le long terme, le gouvernement malien veut un taux de croissance à deux chiffres d’ici 2018 et la création de 200.000 emplois, lit-on dans ce texte.

Ces objectifs qui selon le Premier ministre, passe d’abord par l’amélioration de la gestion de la trésorerie et des réformes fiscales avec notamment une augmentation des recettes fiscales pour atteindre 200 milliards FCFA de revenus supplémentaires en 2018.

L’économie Malienne a enregistré une croissance réelle moyenne de 4,4% de 2000 à 2011, tirée principalement par le secteur primaire.

« Ce taux est inférieur à ceux des pays d’Afrique subsaharienne, de manière générale et surtout reste en deçà des 7% requis pour réduire la pauvreté qui demeure à un niveau élevé (42,7% en 2012) », a estimé Moussa Mara.

Selon la Banque africaine de développement (BAD), « l’économie malienne a connu une récession en 2012, avec une croissance négative de 1.5 %, contre une prévision initiale de +5.6 % ». Toutefois l’institution bancaire panafricaine, annonce une reprise à partir de 2013 grâce au dynamisme des secteurs agricole et aurifère, ainsi que la reprise de l’aide internationale.

Dans son rapport 2014, sur la situation et les perspectives de l’économie mondiales, l’Organisation des Nations-Unies (Onu) quant à elle prévoit pour le Mali, un taux de croissance de 6,1% pour 2014 et 5,9% pour 2015.

Mardi 29 Avril 2014
Ouestaf News
Lu 708 fois
Ouestaf News








Derniers tweets
Ouestafnews : L'Afrique de l'ouest en bref à 19H 00 GMT - 18/01/2017 – Sénégal, Gambie, Mali, Côte d’Ivoire, Bénin,Burkina... https://t.co/NH3PgJW5If
Mercredi 18 Janvier - 20:32
Ouestafnews : L'Afrique de l'ouest en bref à 19H 00 GMT - 17/01/2017 - Côte d’Ivoire, Gambie, Bénin, Burkina Faso : état... https://t.co/o0zqzIXi8w
Mardi 17 Janvier - 20:58
Ouestafnews : L'Afrique de l'ouest en bref à 13H 00 GMT - 17/01/2017 - Côte d’Ivoire, Burkina Faso, Sénégal, Gambie, Guinée :... https://t.co/A7SWeOPrPy
Mardi 17 Janvier - 14:32

Derniers tweets
Hamadou Tidiane SY : Mais que ce passe-t-il donc en Côte d'Ivoire ? "L'émergence" y serait-elle en panne ?
Mardi 17 Janvier - 21:48
Hamadou Tidiane SY : Demain, les rêves... Une de ces belles journées où les ondes positives, propagées par vous semblables, vous... https://t.co/kxd8Nwmcge
Mardi 17 Janvier - 21:20

Derniers tweets
Momar Niang : #Gambie: les forces de la cedeao en position, arrivée de 800 soldats nigérians au Sénégal (source RFM)
Mercredi 18 Janvier - 18:00
Momar Niang : #Gambia top judge pulls out of inauguration challenge https://t.co/TU8Q4kUsom
Lundi 16 Janvier - 20:18