Ouestaf.com, Premier site sous-régional d'information en Afrique de l'ouest
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Mauritanie : des réfugiés demandent l'instauration du fédéralisme

Ouestafnews - Des réfugiés mauritaniens établis au Sénégal, le long de la frontière avec leur pays, demandent l'instauration du fédéralisme en Mauritanie pour ''mettre fin au racisme'', a appris Ouestafnews de source informée..


''Nous voulons un Etat fédéral pour mettre fin au racisme et à la manière de gérer les ressources. Le problème en Mauritanie est un problème de racisme et de cohésion'', a dit Abdoulaye Diop, membre de SOS Réfugiés, interrogé par la radio privée sénégalaise RFM.
''Il faut que la communauté internationale prenne ses responsabilités pour l'instauration de la démocratie en Mauritanie. La démocratie n'est pas l'affaire des militaires mais celle du peuple'', a estimé M. Diop, en réaction au coup d'Etat militaire qui a renversé le 6 août, Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi, président démocratiquement élu de la Mauritanie.
Plusieurs réfugiés négro-mauritaniens se sont installées le long de la frontière avec le Sénégal, depuis le conflit qui avait opposé les deux pays en avril 1989, et qui avait servi de prétexte au pouvoir Maure pour se débarrasser des communautés négro-africaines.
La Mauritanie, République islamique, a officiellement banni l'esclavage en 1981, mais de graves problèmes de ségrégation et d'intégration y subsistent.
La communauté des "haraatine" (anciens escalves des maures blancs) peine à s'affranchir de manière définitive et à retrouver tous ses droits en dépit de la nouvelle législation.
Les autres communautés négro-africaines (essentiellement pulaar, soninké et wolof) peinent également à être acceptées par les maures qui contrôlent le pouvoir, l'armée et l'administration.
Les évènements de 1989 ont exacerbés cette situation, lorsque des dizaines de millers de négro africains ont été spoliés de leur terres le long de la vallée du fleuve Sénégal et exclus de leur pays.
Une opération de retour de ces réfugiés avait eté entamé avec le régime déchu du président Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi, mais les résultats n'ont pas été à la hauteur des attentes des milliers de réfugiés.

Mardi 26 Août 2008
Ouestaf News
Lu 2998 fois
Ouestaf News


Derniers tweets
Ouestafnews : Burkina Faso: Conseil des ministres du 18 octobre 2017 ( le communiqué): Le Conseil des ministres s’est tenu à... https://t.co/RZfCr7pMem
Jeudi 19 Octobre - 22:51
Ouestafnews : Sénégal: conseil des ministres du 18 octobre 2017 (le communiqué): Le Président Macky SALL a réuni le Conseil... https://t.co/N25wVhQ7tj
Jeudi 19 Octobre - 22:41
Ouestafnews : Persistance de la misère : « l’hyper-capitalisme » au banc des accusés: Ouestafnews – Si la misère persiste... https://t.co/AFPtu4I384
Jeudi 19 Octobre - 16:09

Derniers tweets
Hamadou Tidiane SY : Erythrée, Ethiopie Sud Soudan, Soudan Sahara occidental, Maroc Casamance, Sénégal Biafra, Nigeria Et puis...... https://t.co/oOkZRMeTL3
Vendredi 20 Octobre - 01:09
Hamadou Tidiane SY : Pensées pieuses et solidaires aux frères et soeur du Togo! Foi et courage.
Vendredi 20 Octobre - 01:00

Derniers tweets
Momar Niang : RT @abdouazizcisse9: La musique lui a permis de tenir... https://t.co/SGNIIjsgwT #ouestaf #kebetu @FESPACO1 @mniang48 @DrameDiomma @tidiane…
Mardi 17 Octobre - 22:38
Momar Niang : #uranium #Niger : « A cause d’ #Areva, nous vivons une pollution durable » (militant) https://t.co/V5JItHstkH
Mardi 17 Octobre - 16:40