Ouestaf.com, Premier site sous-régional d'information en Afrique de l'ouest
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Médias : après les Nigériens, les professionnels sénégalais appellent à mettre fin aux « perdiem » versés aux journalistes

Ouestafnews - Les quatre principales organisations professionnelles de la presse sénégalaise ont vigoureusement dénoncé la pratique des « gratifications », « perdiem » et autres «frais de transport » versés à des journalistes envoyés pour couvrir des manifestations publiques tout en demandant d’y mettre un terme.


Cette initiative des professionnels sénégalais intervient une semaine après une décision similaire des professionnels nigériens des médias, également indignés par la survivance d’une pratique aux antipodes de la déontologie journalistique.

« La pratique des ‘perdiem’ discrédite le métier de journalise et ouvre la voie au gain facile. Aussi certains individus qui se font passer pour des journalistes, font de ces gratifications leur principale occupation », écrivent les professionnels sénégalais dans une déclaration conjointe parvenue à Ouestafnews.

A quelques petites exceptions près, la déclaration des quatre organisations sénégalaises reprend presque mot pour mot celle de leurs confrères nigériens, signée par le président de la Maison de la presse Boubacar Diallo.

Le rôle du journaliste, rappellent les quatre organisations signataires, « est de collecter, traiter et diffuser l’information. En contre partie il bénéficie d’un salaire que son employeur a l’obligation de lui assurer ». Toutes les structures privées comme publiques, organisatrices d’évènement ont été invitées « à mettre fin définitivement à cette très mauvaise habitude qui n’honore pas ce métier si noble ».

La pratique des gratifications, que l’on désigne par plusieurs termes dans la sous région ouest africaine a longtemps été dénoncée par les professionnels des médias, mais rarement avec une telle vigueur et à un tel niveau.

Les quatre organisations ayant signé la déclaration au Sénégal sont le Conseil des éditeurs et diffuseurs de presse (CDEPS, patronat), le Syndicat des professionnels de l’information et de la communication (Synpics), le Conseil pour le respect de l’éthique et de la déontologie (Cored) et la Convention des jeunes reporters du Sénégal (CJRS).

Jeudi 23 Septembre 2010
Ouestaf News
Lu 1977 fois
Ouestaf News


Derniers tweets
Ouestafnews : Les brèves en Afrique de l'Ouest à 19H00 GMT- le 17/10/2017- Sénégal, Mali, Nigeria : mines, ITIE, revenus,... https://t.co/PVp2mxw19q
Mardi 17 Octobre - 22:35
Ouestafnews : Les brèves en Afrique de l'Ouest à 13H00 GMT- le 17/10/2017- Côte d’Ivoire, Mali, Togo : Sokodé, Bilan,... https://t.co/gCAodpr7oi
Mardi 17 Octobre - 18:46
Ouestafnews : Lèpre, fistules obstétricales, épilepsie : quand le regard de l’autre rend prisonnier: Ouestafnews - Astou Sané,... https://t.co/Kq5LmkfZx4
Mardi 17 Octobre - 16:26

Derniers tweets
Hamadou Tidiane SY : https://t.co/1x0QakngO1
Mercredi 18 Octobre - 01:00
Hamadou Tidiane SY : #BCEAO Prix Abdoulaye FADIGA pour la promotion de la recherche économique https://t.co/TO2kV9cooi
Mercredi 18 Octobre - 00:40

Derniers tweets
Momar Niang : RT @abdouazizcisse9: La musique lui a permis de tenir... https://t.co/SGNIIjsgwT #ouestaf #kebetu @FESPACO1 @mniang48 @DrameDiomma @tidiane…
Mardi 17 Octobre - 22:38
Momar Niang : #uranium #Niger : « A cause d’ #Areva, nous vivons une pollution durable » (militant) https://t.co/V5JItHstkH
Mardi 17 Octobre - 16:40