Ouestaf.com, Premier site sous-régional d'information en Afrique de l'ouest
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Médias : après les Nigériens, les professionnels sénégalais appellent à mettre fin aux « perdiem » versés aux journalistes

Ouestafnews - Les quatre principales organisations professionnelles de la presse sénégalaise ont vigoureusement dénoncé la pratique des « gratifications », « perdiem » et autres «frais de transport » versés à des journalistes envoyés pour couvrir des manifestations publiques tout en demandant d’y mettre un terme.


Cette initiative des professionnels sénégalais intervient une semaine après une décision similaire des professionnels nigériens des médias, également indignés par la survivance d’une pratique aux antipodes de la déontologie journalistique.

« La pratique des ‘perdiem’ discrédite le métier de journalise et ouvre la voie au gain facile. Aussi certains individus qui se font passer pour des journalistes, font de ces gratifications leur principale occupation », écrivent les professionnels sénégalais dans une déclaration conjointe parvenue à Ouestafnews.

A quelques petites exceptions près, la déclaration des quatre organisations sénégalaises reprend presque mot pour mot celle de leurs confrères nigériens, signée par le président de la Maison de la presse Boubacar Diallo.

Le rôle du journaliste, rappellent les quatre organisations signataires, « est de collecter, traiter et diffuser l’information. En contre partie il bénéficie d’un salaire que son employeur a l’obligation de lui assurer ». Toutes les structures privées comme publiques, organisatrices d’évènement ont été invitées « à mettre fin définitivement à cette très mauvaise habitude qui n’honore pas ce métier si noble ».

La pratique des gratifications, que l’on désigne par plusieurs termes dans la sous région ouest africaine a longtemps été dénoncée par les professionnels des médias, mais rarement avec une telle vigueur et à un tel niveau.

Les quatre organisations ayant signé la déclaration au Sénégal sont le Conseil des éditeurs et diffuseurs de presse (CDEPS, patronat), le Syndicat des professionnels de l’information et de la communication (Synpics), le Conseil pour le respect de l’éthique et de la déontologie (Cored) et la Convention des jeunes reporters du Sénégal (CJRS).

Jeudi 23 Septembre 2010
Ouestaf News
Lu 1976 fois
Ouestaf News


Derniers tweets
Ouestafnews : Les brèves en Afrique de l'Ouest à 19H00 GMT- le 18/08/2017- Cap-Vert, Niger, Guinée, Burkina Faso :... https://t.co/sqh1wDaYnO
Samedi 19 Août - 02:34
Ouestafnews : Recouvrement des biens mal acquis : un travail d’hercule !: Ouestafnews- Plusieurs centaines de milliards FCFA... https://t.co/m88eus57ht
Vendredi 18 Août - 17:48
Ouestafnews : Rapport Ofnac 2014/2015 : Anne et Dia, partisans du président, narguent l’Ofnac:... https://t.co/iuZhDTNDGN https://t.co/A5BKRvKiCX
Vendredi 18 Août - 17:48

Derniers tweets
Hamadou Tidiane SY : Peut-on, sérieusement, dépolitiser l'espace politique ? Ne riez surtout pas, suis lucide et serein, en posant la question.
Dimanche 20 Août - 01:03
Hamadou Tidiane SY : #SierraLeone all our thoughts and sympathy to our brothers and sisters affected by this natural disater. We stand by you.
Jeudi 17 Août - 03:42

Derniers tweets
Momar Niang : #corruption #gouvernance #ouestaf Rapport IGE 2012 : Quand la Lonase finance la campagne de Wade https://t.co/w7829EJ4n9
Jeudi 17 Août - 21:37