Ouestaf.com, Premier site sous-régional d'information en Afrique de l'ouest
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Médias : le président Wade pour la création d’un journal ouest africain malgré les difficultés de la presse dans son pays

Ouestafnews – Le président sénégalais Abdoulaye Wade, vient de suggérer la création d’un journal « bilingue » paraissant de façon simultanée dans toutes les capitales ouest africaines afin de favoriser le dialogue dans la sous région.


« Dans cette Afrique qui bouge (…), il manque un journal. Doit-il être hebdomadaire, mensuel… mais un journal bilingue paraissant en même temps au moins dans les capitales de l’Afrique de l’Ouest », a souligné Abdoulaye Wade cité par l’Agence de presse sénégalaise (APS, officielle).

Le président sénégalais, dont les rapports avec la presse sont souvent sujets à polémiques, voire heurtés, s’exprimait à l’ouverture du nouveau siège de Wal-fadjri (groupe de presse privée basé à Dakar).

Ce n’est pas la première fois que le président sénégalais préconise la création d’un média international africain, ayant par le passé lancé également l’idée d’une « télévision panafricaine ».

Le président cité par l’APS est d’ailleurs revenu sur cette idée lors de la même cérémonie, en estimant que « ce n’est pas compréhensible qu’il n’ y ait pas en Afrique, une télévision africaine, créée et lancée par des Africains pour venir à côté des télévisions internationales aujourd’hui bien connues ».

Mais, en dépit de ces appels du président Wade en faveur de grands médias africains, la presse sénégalaise rencontre d’énormes difficultés dans ces rapports avec le régime en place à Dakar.

D’ailleurs, selon les principales organisations de défense des droits des journalistes, le Sénégal recule en matière de liberté de presse depuis l’arrivée d’Abdoulaye Wade au pouvoir, marquée notamment par des agressions contre les journaliste ainsi que des interpellations et des emprisonnements.

Dans une lettre datée du 23 septembre 2009 et adressée au président sénégalais, le Comité pour la protection des journalistes (CPJ, ONG spécialisée dans la défense des journalistes) appelait le chef d’Etat « à remédier à (la) culture d'impunité pour ceux qui agressent les journalistes et à mettre fin aux interrogatoires de police auxquels les journalistes sont soumis à la suite d’articles critiquant (son) administration ».

Selon le décompte du CPJ, rien qu’entre 2004 et 2009, une douzaine de journalistes ont été condamnés à des peines de prison au Sénégal.

Sur un autre plan, le gouvernement sénégalais est actuellement opposé au Conseil des éditeurs et diffuseurs de la presse privée du Sénégal (Cdeps, organisation patronale) sur le partage de la subvention qu’accorde l’Etat aux médias privés.

Vendredi 2 Avril 2010
Ouestaf News
Lu 2671 fois
Ouestaf News








Derniers tweets
Ouestafnews : Nigeria: la santé de Buhari inquiète: Ouestafnews-  Le président Muhammadu Buhari a de nouveau prolongé son... https://t.co/EoOzYamVbi
Mercredi 22 Février - 23:38
Ouestafnews : L'Afrique de l'ouest en bref à 19H 00 GMT - 21/02/2017 : Burkina Faso, Gambie, Nigeria, Côte d’Ivoire : santé,... https://t.co/9UQNKxj6Tk
Mardi 21 Février - 21:52
Ouestafnews : L'Afrique de l'ouest en bref à 13H 00 GMT - 21/02/2017 : Télécom, justice, Simone Gbagbo, développement,... https://t.co/cqjzhXHPF5
Mardi 21 Février - 18:28

Derniers tweets
Hamadou Tidiane SY : @DiagolaO @PanosAO A nous qui croyons encore à l'indépendance, à la pureté et à la beauté de notre métier de le défendre #artivistes #media
Mercredi 22 Février - 23:50
Hamadou Tidiane SY : Nigeria: la santé de Buhari inquiète https://t.co/jEo8IJ0M55
Mercredi 22 Février - 23:41

Derniers tweets
Momar Niang : #Nigeria: la santé de #Buhari inquiète https://t.co/Nx9hpI3iLZ
Jeudi 23 Février - 01:54
Momar Niang : #factcheck - Croissance moyenne de 6% au #Niger : les chiffres qui confortent Mahamadou #Issoufou https://t.co/PfNvZyQYuj
Mercredi 22 Février - 16:28