Ouestaf.com, Premier site sous-régional d'information en Afrique de l'ouest
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Médias : vers une convention collective à l'échelle ouest africaine

Un arrêté-modèle visant à mettre en application immédiate des dispositions minimales pour les conditions de travail et de rémunération des journalistes dans les pays de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) ont été adoptés jeudi à Conakry, à l’issue d’un atelier initié par l’Union des journalistes de l’Afrique de l’Ouest (UJAO).


Par APS

L’atelier a réuni, dans le cadre du Projet de renforcement des capacités de l’UJAO, les dirigeants des associations professionnelles des 16 pays (travailleurs), les membres du Forum des responsables de médias de l’Afrique de l’Ouest (FORMOA, employeurs), les principaux acteurs du secteur des médias et des spécialistes du droit du travail.
Un projet d’acte communautaire portant reconnaissance et protection du titre de journaliste professionnel a été également adopté.
La rencontre, à laquelle l’UNESCO était représentée, ainsi que la Fédération internationale des journalistes, se voulait le prolongement et l’achèvement des nombreux autres ateliers, dont celui qui avait abouti à l’adoption, en 2004 à Dakar, d’une Convention collective cadre des journalistes.
Les conditions sociales et de travail des professionnels des médias sont un facteur principal et essentiel pour la liberté de la presse, souligne l’UJAO.
Ainsi, l’occasion de la journée mondiale de la liberté de la presse, célébrée à Dakar en 2005, il avait été demandé aux Etats membres de l’UNESCO de créer un environnement propice à l’essor du secteur des médias sur la base de l’indépendance, de la viabilité, du pluralisme et du professionnalisme.
La difficulté majeure de la mise en œuvre de la convention collective cadre de 2004 se trouve dans l’harmonisation de la grille salariale, compte tenu de la disparité des situations au niveau des pays de l’Afrique de l’Ouest.
Ainsi, dans le projet d’arrêté-modèle adopté et pouvant offrir aux ministres du Travail la possibilité de prendre un arrêté imposant des conditions minimales, les salaires seront fixés selon le niveau de revenus et de chaque pays.
De même, pour les critères d’entrée dans la profession, jugés parfois draconiens, il a été tenu compte de la situation des pays où il n’y a pas d’écoles de journalisme.
En direction de la CEDEAO, un projet d’acte visant la reconnaissance et la protection du titre de journaliste professionnel en Afrique de l’Ouest a été adopté.
Pendant longtemps, seuls les travailleurs des médias publics ont bénéficié de conditions de travail et salariales codifiées.
Le Sénégal est le seul pays ayant une convention collective étendue applicable à tous les journalistes. La Côte d’Ivoire et le Bénin ont des conventions sectorielles.
Dans plusieurs pays, des actions ont été engagées, sans connaître de progrès significatifs.
Selon l’UJAO, les dispositions du code du travail en vigueur dans presque tous les pays d’Afrique de l’Ouest stipulant qu’un ‘’décret ou un arrêté du ministre chargé du Travail peut, à défaut ou en attendant l’établissement d’une convention collective, réglementer les conditions du travail pour une profession déterminée’’ ouvrent la possibilité de mettre en vigueur les dispositions essentielles de la convention cadre.
Les éditeurs de presse ont insisté sur la nécessité d’un environnement favorable aux entreprises de presse, qui permettrait la mise en œuvre effective de la convention collective.
Les syndicats et associations de journalistes sont sensibles à cet arguments et les textes adoptés prévoient que les entreprises de presse qui emploient des journalistes professionnels et respectent les conditions minimales bénéficient seules de dispositions à prendre par les pouvoirs public.


Vendredi 11 Avril 2008
Ouestaf News
Lu 6855 fois
Ouestaf News

Derniers tweets
Ouestafnews : Burkina Faso: Conseil des ministres du 18 octobre 2017 ( le communiqué): Le Conseil des ministres s’est tenu à... https://t.co/RZfCr7pMem
Jeudi 19 Octobre - 22:51
Ouestafnews : Sénégal: conseil des ministres du 18 octobre 2017 (le communiqué): Le Président Macky SALL a réuni le Conseil... https://t.co/N25wVhQ7tj
Jeudi 19 Octobre - 22:41
Ouestafnews : Persistance de la misère : « l’hyper-capitalisme » au banc des accusés: Ouestafnews – Si la misère persiste... https://t.co/AFPtu4I384
Jeudi 19 Octobre - 16:09

Derniers tweets
Hamadou Tidiane SY : Erythrée, Ethiopie Sud Soudan, Soudan Sahara occidental, Maroc Casamance, Sénégal Biafra, Nigeria Et puis...... https://t.co/oOkZRMeTL3
Vendredi 20 Octobre - 01:09
Hamadou Tidiane SY : Pensées pieuses et solidaires aux frères et soeur du Togo! Foi et courage.
Vendredi 20 Octobre - 01:00

Derniers tweets
Momar Niang : RT @abdouazizcisse9: La musique lui a permis de tenir... https://t.co/SGNIIjsgwT #ouestaf #kebetu @FESPACO1 @mniang48 @DrameDiomma @tidiane…
Mardi 17 Octobre - 22:38
Momar Niang : #uranium #Niger : « A cause d’ #Areva, nous vivons une pollution durable » (militant) https://t.co/V5JItHstkH
Mardi 17 Octobre - 16:40