Ouestaf.com, Premier site sous-régional d'information en Afrique de l'ouest
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Niger : Une ONG appelle à faire échec au « coup d’Etat» du Président Tandja

Ouestafnews - La Rencontre africaine pour la défense des droits de l’homme (Raddho) vient de lancer un appel aux organisations africaines et à la communauté internationale pour faire échec à ce qu’elle qualifie de « coup d’Etat rampant » au Niger.


L’appel, adressé à l’Union africaine (U.A), à la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (Cedeao), à la communauté internationale et à la société civile, demande à celles-ci de prendre « toutes les initiatives appropriées » afin de stopper une procédure « qui risque de créer un arrêt brutal de l’expérience démocratique du Niger », selon un communiqué de la Raddho parvenu à Ouestafnews.
Le président du Niger, Mamadou Tandja, a dissout l’Assemblée nationale de son pays le 26 mai 2009, 24 heures seulement après un avis défavorable de la Cour constitutionnelle qui s’opposait à son projet de référendum visant à prolonger son mandat présidentiel qui doit arriver à terme à la fin de l’année.
Au terme de l’actuelle constitution, le président Mamadou Tandja qui en est à son deuxième et dernier mandat ne peut se représenter ni prolonger ce mandat.
Il ne peut non plus modifier par quelque procédé que ce soit les clauses de la constitution qui réglemente la durée et la limitation du mandat présidentiel.
Dans sa déclaration, la Raddho dont le siège se trouve à Dakar, invite le président Tandja à « revenir sur sa décision, et à trouver les moyens de quitter le pouvoir avec honneur et dignité avec l’aide des Nigériens et des Africains ».
Pour l’organisation panafricaine de défense des droits de l’homme, « ce coup de force constitutionnel est de nature à compromettre tous les acquis démocratiques de même que toute l’architecture institutionnelle et constitutionnelle patiemment élaborée à la suite d’évènements tragiques de l’histoire récente du Niger ».
La Raddho dit craindre que l’attitude du président Tandja va certainement ouvrir « une nouvelle ère d’incertitudes et d’instabilités dans ce pays et en Afrique de l’ouest ».
D’ailleurs pour cette ONG, le projet de Tandja est d’autant plus inquiétant qu’il s’inscrit dans une série de voltes-faces qui « ouvre une période d’incertitudes » dans la sous région, après les coups d’Etat en Mauritanie, en Guinée et l’assassinat d’un chef d’Etat en Guinée Bissau.

Mardi 2 Juin 2009
Ouestaf News
Lu 2111 fois
Ouestaf News








Derniers tweets
Ouestafnews : L'Afrique de l'ouest en bref à 13H 00 GMT - 21/02/2017 : Télécom, justice, Simone Gbagbo, développement,... https://t.co/cqjzhXHPF5
Mardi 21 Février - 18:28
Ouestafnews : Comment te dire adieu… (En hommage à Aminata Sophie Sièye): Il y a un an s'en allait Aminata Sophie Dièye. Une... https://t.co/ne7qndYaGH
Dimanche 19 Février - 02:47
Ouestafnews : Crise du cacao en Côte d'Ivoire: le GNI souligne l'urgence de rassurer les marchés financiers (communiqué): Le... https://t.co/STPF1sSzr1
Vendredi 17 Février - 21:31

Derniers tweets
Hamadou Tidiane SY : #USA #diplomatie : que se serait-il passé si #Trump était un président africain ou latino-amércain?
Mardi 21 Février - 16:36
Hamadou Tidiane SY : Beaucoup de travail, mais en fin de compte une très, très belle journée. Les curieux, passez votre chemin.
Dimanche 19 Février - 21:45

Derniers tweets
Momar Niang : #kebetu- APS - Deux ans de prison dont six mois ferme contre Barthélémy Dias https://t.co/iX2UoTzF9h
Jeudi 16 Février - 11:47
Momar Niang : First India-Africa Dialogue and Media Briefing on Air Quality and Mobility https://t.co/xcVUstwc9y
Mardi 14 Février - 18:52