Ouestaf.com, Premier site sous-régional d'information en Afrique de l'ouest
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Nigeria : des chefs militaires limogés, temps durs pour le président

Ouestafnews - Le président nigérian Goodluck Jonathan a mis fin ce jeudi 16 janvier 2014, aux fonctions de quatre hauts responsables de la sécurité nationale, indique une source officielle. Il s’agit là d’une nouvelle série de limogeages opérée par le chef de l’Etat nigérian, confronté à une fronde politique et à une crise sécuritaire.


Selon le communiqué lu par Ouestafnews sur le site de la présidence nigériane, le président Jonathan a mis fin, avec effet immédiats, aux fonctions du chef d’Etat-major des armées, Ola Sa’ad Ibrahim, du commandant de la marine nationale, le Vice-amiral Dele Joseph Ezeoba, du commandant de l’armée de terre, le Général Azubike O. Ihejirika et celui de l’armée de l’air le Général Alex Badeh.

Aucune explication n’est fournie sur les fondements de ces limogeages dans le communiqué qui cite également la liste des noms des remplaçants. Cette mesure survient dans un contexte sécuritaire et politique difficile pour le président Jonathan.

Dans le nord du pays, les attaques de plus en plus violentes et meurtrières des insurgés de Boko Haram, se multiplient en dépit de la grande offensive militaire engagée depuis mi-2013.

Selon des observateurs locaux la stratégie militaire du gouvernement face à ce groupe armé dit « islamiste » est loin de donner les résultats escomptés.

Depuis 2009 date du début du soulèvement de Boko Haram,  l’Ong Human Rights Watch dresse un bilan de 3.600 morts, du fait des attentats mais aussi de la forte riposte des forces militaires nigérianes. 

L’autre grande crise à laquelle doit faire face le président Jonathan, c’est la défection d’importantes personnalités de son parti, le People’s Democratic Party (PDP), opposées à son désir de briguer un nouveau mandat lors la prochaine présidentielle de 2015.

En septembre 2013, le président Jonathan avait limogé plusieurs ministres jugés proches des frondeurs. Ces tiraillements internes avaient conduit le PDP à la perte de sa majorité parlementaire suite à la défection de 37 députés, opposés au dessein du président de la république, et partis rejoindre la grande coalition de l’opposition le All Progressive Congress (APC). 
 
A cela s’ajoute aussi le départ du président du PDP, Alhaji Bamanga Tukur dont la démission a été annoncée ce jeudi 16 janvier 2014 par la presse et confirmée par le président Jonathan lui-même.
 
Lire aussi:
Nigeria: défection de 37 parlementaire du PDP
Nigeria: crise au PDP, limogeage massif au gouvernement

Jeudi 16 Janvier 2014
Ouestaf News
Lu 441 fois
Ouestaf News


Derniers tweets
Ouestafnews : Les brèves en Afrique de l'Ouest à 19H00 GMT- le 27/06/2017- Mali, Nigeria, Ghana, Liberia : mines,... https://t.co/2cUlr8j8Qb
Mardi 27 Juin - 22:09
Ouestafnews : Les brèves en Afrique de l'Ouest à 13H00 GMT- le 26/06/2017- Niger, Nigeria, Côte d’Ivoire, Togo : migration,... https://t.co/IBx4e1kAfF
Mardi 27 Juin - 20:13
Ouestafnews : Les brèves en Afrique de l'Ouest à 19H00 GMT- le 23/06/2017- Nigeria, Côte d’Ivoire, Bénin, Togo : sécurité,... https://t.co/Qwlhz0rUD6
Vendredi 23 Juin - 23:38

Derniers tweets
Hamadou Tidiane SY : De quelle "rébellion" parle donc France 24 ? A moins que quelque "puissance" obscure ne veuille faire renaître le... https://t.co/Xq89qf7Cuz
Mardi 27 Juin - 14:24
Hamadou Tidiane SY : Au pays du prési de la transhumance Encore une fois, dites moi que c'est faux.... et rassurez moi, car il se dit... https://t.co/2O3yUJxdG8
Mardi 27 Juin - 14:00

Derniers tweets
Momar Niang : #ouestafnew #kebetu #Nigeria, #Sénégal, Côte d’Ivoire : agriculture, exportations, société, pétrole, économie…) https://t.co/Cz8NL0Vjoy
Jeudi 22 Juin - 23:17
Momar Niang : #ouestafnews-# factcheck Afrique: adolescence et grossesse, le chiffre exagéré de l'OMS https://t.co/cHgQzhtnTG
Jeudi 22 Juin - 20:16