Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Nigeria : le Gouvernement se tourne vers le secteur privé pour juguler la crise de l’électricité

Ouestafnews- Le gouvernement nigérian compte sur le secteur privé pour atteindre la capacité de production de 40.000 mégawatts, nécessaire d’ici dix ans pour en finir avec les problèmes de l’électricité, selon un conseiller spécial du président Goodluck Jonathan.


« Le gouvernement fédéral… compte sur les capacités managériales et la discipline du secteur privé » a déclaré Bartholomew Nnaji, au quotidien This Day, dans son édition en ligne de ce lundi 21 février 2011.

La réforme du secteur de l’énergie fait l’objet d’un programme spécial intitulé « vision 2020 » qui vise a atteindre une production de 40.000 mégawatts pour assurer l’autosuffisance du pays en électricité.

L’objectif final, selon le responsable nigérian, est d’inscrire le Nigeria dans les 20 économies les plus florissantes du monde d’ici dix ans, pour ce faire des investissements dans la production et le transport gazier et la distribution de l’électricité sont en ligne de mire pour le privé national.

« Le gouvernement s’est rendu compte que le secteur public ne peut pas supporter seul une telle charge, d’où la concertation avec les privés dans le cadre d’un comité d’action pour réfléchir et trouver ensemble des solutions », a-t-il souligné.

Selon le conseiller du président Jonathan, « dix millions de dollars seront investis annuellement par le gouvernement dans le secteur de l’énergie ».

Le Nigeria, géant démographique avec 150 millions d'habitants et un des plus grands producteur de pétrole du continent fait face à un réel problème de production d’électricité pour couvrir son vaste territoire.

Selon des chiffres rassemblés par Ouestafnews, la production actuelle n’est que de 3.500 mégawatts/jour pour une demande totale estimée à 15.000 mégawatts par jour.

Le Nigeria n’est pas le seul pays ouest africain à faire face à une crise du secteur de l’électricité. Sénégal, Guinée, Guinée Bissau, Burkina Faso, etc., sont également affectés par un déficit chronique de production qui se manifeste par une distribution très irrégulière et des consommateurs toujours insatisfaits.

Lundi 21 Février 2011
Ouestaf News
Lu 1385 fois
Ouestaf News








Derniers tweets
Ouestafnews : L'Afrique de l'ouest en bref à 19H 00 GMT - 02/12/2016 : Nigeria, Côte d’Ivoire, Burkina Faso, Guinée :... https://t.co/eWWfjJmJvZ
Vendredi 2 Décembre - 20:25
Ouestafnews : Gambie : fin de règne pour Jammeh ?: Ouestafnews - Le régime de Yahya Jammeh semble, à la grande surprise,... https://t.co/6jFwJBQFDw
Vendredi 2 Décembre - 18:51
Ouestafnews : Conseil des ministres du Niger du 01 décembre 2016 (le communiqué): Conseil des Ministres s’est réuni ce jour,... https://t.co/NiMvI0YILL
Vendredi 2 Décembre - 18:07

Derniers tweets
Hamadou Tidiane SY : Ah 2016 et ses grandes surprises! Lui aussi s'en va! https://t.co/nCg4w46KHC
Dimanche 4 Décembre - 13:12
Hamadou Tidiane SY : #Afrique #Gouvernance La #Gambie à la croisée des chemins! espérons que nos frères et soeurs gambiens puissent... https://t.co/A4xdDJR1Ey
Dimanche 4 Décembre - 12:45

Derniers tweets
Momar Niang : Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la Gambie, #GambiaDecides , all you need to know about Jammeh here: https://t.co/3zUK33kg1a
Vendredi 2 Décembre - 19:11
Momar Niang : @WillFitzgibbon @ouestafnews gonna see that.
Vendredi 2 Décembre - 19:08