Ouestaf.com, Premier site sous-régional d'information en Afrique de l'ouest
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Nigeria : le Gouvernement se tourne vers le secteur privé pour juguler la crise de l’électricité

Ouestafnews- Le gouvernement nigérian compte sur le secteur privé pour atteindre la capacité de production de 40.000 mégawatts, nécessaire d’ici dix ans pour en finir avec les problèmes de l’électricité, selon un conseiller spécial du président Goodluck Jonathan.


« Le gouvernement fédéral… compte sur les capacités managériales et la discipline du secteur privé » a déclaré Bartholomew Nnaji, au quotidien This Day, dans son édition en ligne de ce lundi 21 février 2011.

La réforme du secteur de l’énergie fait l’objet d’un programme spécial intitulé « vision 2020 » qui vise a atteindre une production de 40.000 mégawatts pour assurer l’autosuffisance du pays en électricité.

L’objectif final, selon le responsable nigérian, est d’inscrire le Nigeria dans les 20 économies les plus florissantes du monde d’ici dix ans, pour ce faire des investissements dans la production et le transport gazier et la distribution de l’électricité sont en ligne de mire pour le privé national.

« Le gouvernement s’est rendu compte que le secteur public ne peut pas supporter seul une telle charge, d’où la concertation avec les privés dans le cadre d’un comité d’action pour réfléchir et trouver ensemble des solutions », a-t-il souligné.

Selon le conseiller du président Jonathan, « dix millions de dollars seront investis annuellement par le gouvernement dans le secteur de l’énergie ».

Le Nigeria, géant démographique avec 150 millions d'habitants et un des plus grands producteur de pétrole du continent fait face à un réel problème de production d’électricité pour couvrir son vaste territoire.

Selon des chiffres rassemblés par Ouestafnews, la production actuelle n’est que de 3.500 mégawatts/jour pour une demande totale estimée à 15.000 mégawatts par jour.

Le Nigeria n’est pas le seul pays ouest africain à faire face à une crise du secteur de l’électricité. Sénégal, Guinée, Guinée Bissau, Burkina Faso, etc., sont également affectés par un déficit chronique de production qui se manifeste par une distribution très irrégulière et des consommateurs toujours insatisfaits.

Lundi 21 Février 2011
Ouestaf News
Lu 1386 fois
Ouestaf News


Derniers tweets
Ouestafnews : Les brèves en Afrique de l'Ouest à 13H00 GMT le 25/04/2017 (Sénégal, Côte d’Ivoire, Togo, Nigeria :éducation,... https://t.co/dBpcL6T53D
Mardi 25 Avril - 19:24
Ouestafnews : Les brèves en Afrique de l'Ouest à 19H00 GMT le 24/04/2017 (Sénégal, Burkina Faso, Nigeria : coopération,... https://t.co/aJo3lXna4e
Mardi 25 Avril - 00:23
Ouestafnews : Les brèves en Afrique de l'Ouest à 13H00 GMT le 24/04/2017 (Côte d’Ivoire, Ghana, Niger, Togo, Bénin : cacao,... https://t.co/rb7D6Zo8s4
Lundi 24 Avril - 16:26

Derniers tweets
Hamadou Tidiane SY : Profil un peu long et c'est en anglais en plus, mais c'est bien écrit, et après tout c'est le prochain président... https://t.co/RrL8Rd60Ia
Dimanche 23 Avril - 23:40
Hamadou Tidiane SY : Maintenant que c'est fait, j'espère qu'on passera à autre chose de plus sérieux après la petite comédie de... https://t.co/Sh3QTurNs7
Dimanche 23 Avril - 21:12

Derniers tweets
Momar Niang : « Les sentiers perdus » : de l’aventure… et de l’épreuve humaine (Note de lecture) https://t.co/Ja6oXIyxyF #kebetu
Vendredi 21 Avril - 14:02
Momar Niang : Les brèves 13H00GMT - le 19 /04/2017 (Uemoa, Côte d'Ivoire,#Burkina #France, justice, pédophilie, paludisme) https://t.co/2n2dHdP2gO
Mercredi 19 Avril - 21:36