Jeudi 23 Octobre 2014







Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Nigeria : pollution, victoire de la société civile

Ouestafnews - La société civile nigériane vient d’enregistrer un succès dans son combat contre la pollution du Delta du Niger (Sud) suite à la décision de la Cour de justice de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest de déclarer l’Etat nigérian responsables de la dégradation de l’environnement causée par les compagnies pétrolières.


« La qualité de vie des personnes étant déterminée par la qualité de l'environnement, le gouvernement avait manqué à son devoir de maintenir un environnement satisfaisant et propice au développement de la région du delta du Niger », a indiqué la cour dans un communiqué transmis à Ouestafnews.

 Dans un verdict rendu à l’unanimité le 13 décembre 2012, les cinq juges ont constaté « l’échec de l’Etat nigérian  à adopter des lois efficaces et des institutions fonctionnels afin de réguler les activités des compagnies pétrolières ».

 Suite à cette décision, l’ONG nigériane dénommé Projet pour la responsabilité et les droits socio-économiques (SERAP, sigle en anglais) qui avait saisi la Cour depuis juillet 2009, savoure ainsi une première victoire dans son combat pour la défense de l’environnement et de la protection des populations.

 « Il s’agit là d’une étape importante vers la responsabilisation des entreprises publiques et pétrolières qui continuent à privilégier le profit aux dépens du bien-être des peuples de la région », a indiqué Femi Falana, un des responsables de l’ONG sur le site de son organisation.

 Pour sa part le directeur du programme droit et politique d’Amnesty international Michael Bochenek a salué « un précédent important pour la défense du droit à un environnement sain ».
 
Il a ensuite rappelé le droit du peuple nigérian à une vie exempte de toute pollution et fait apparaître clairement que les compagnies pétrolières doivent rendre des comptes au gouvernement ».

Cependant, si la Cour a pu statuer sur la responsabilité des autorités nigérianes, elle n’a pas pu se prononcer sur celle des six compagnies pétrolières également concernées par la plainte du Serap.

Initialement elle avait décliné toute compétence par rapport à ces entreprises que sont Chevron Oil Nigeria Plc, Shell Petroleum Development Company (SPDC), Elf Petroleum Nigeria Ltd, Exxon Mobil Corporation, Agip Nigeria Plc et Total Nigeria Plc.
 
La plupart des compagnies, notamment l’anglo-néerlandaise Shell sont loin de reconnaitre leur responsabilité entière, accusant plutôt les auteurs d’actes de vandalismes qui siphonnent les pipelines d’être à l’origine des marées et autre sources de dégradation de l’environnement .

 Selon les militants écologistes, ces populations riveraines subissent une dégradation de leur moyens de subsistance à cause de la contamination de l’eau potable, la destruction des zones de pêche et la dégradation des terres cultivables.

Lire aussi:

Pétrole au Nigeria: réfome très controversée

Pétrole : 400 milliards de dollars volatilisés en 50 ans au Nigeria

Ghana, nouveau chouchou des investisseurs, Nigerian moins attrayant

Le gazoduc ouest africain paralysé par le conflit dans le Delta du Niger



 


 

 

Mardi 18 Décembre 2012
Ouestaf News
Lu 742 fois








Derniers tweets
Ouestafnews : L'Afrique de l'ouest en bref à 19H 00 GMT, 22/10/2014 – Ghana, Côte d’Ivoire, Mali, Bénin, Niger : élections,... http://t.co/wzY23HGJ0c
Mercredi 22 Octobre - 22:20
Ouestafnews : L'Afrique de l'ouest en bref à 13H 00 GMT, 20/10/2014 – Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Ghana, Nigeria : Uemoa,... http://t.co/kpIssjMCka
Mercredi 22 Octobre - 18:25
Ouestafnews : L'Afrique de l'ouest en bref à 19H 00 GMT, 21/10/2014 – Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Bénin, Gambie, Togo, Mali :... http://t.co/Tk5vbBud2V
Mardi 21 Octobre - 22:22