Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Nouvel aéroport sénégalais : la Bad au secours du gouvernement pour un projet déjà en retard

Ouestafnews - La Banque africaine de développement (Bad) vient d’accorder un crédit de 70 millions d’euros (45,9 milliards FCFA) à l’Etat du Sénégal destiné au financement du second aéroport international sénégalais, à Diass, localité située à moins d’une cinquantaine de km à l’est de la capitale sénégalaise.


Le nouvel aéroport, dont l’idée a été lancée dès l’arrivée du président Abdoulaye Wade au pouvoir en mars 2000 et confiée à son fils Karim (à l’époque son conseiller, aujourd’hui ministre dans son gouvernement) peine depuis à voir le jour.

Cet aéroport « aura une capacité annuelle de 3 millions de passagers et de 80.000 mouvements d'avions, ce qui permettra d’alléger la congestion aérienne et routière à l'aéroport de Dakar », affirme un communiqué de la Bad disponible sur son site internet consulté par Ouestafnews.

Pour la Bad, qui soutient désormais l’initiative avec d’autres institutions financières privées, ce projet dont le coût total est estimé à 525 millions de dollars (plus de 260 milliards FCFA, selon le taux de ce jour) est en cohérence avec sa « stratégie pour les opérations du secteur privé », selon la même source.

L’objectif visé est de promouvoir « la participation d'investisseurs privés dans le financement d'un projet d'infrastructures dans un pays à faible revenu », selon l’institution financière africaine.

Les travaux de l’aéroport ont été lancés en avril 2007 par le président Abdoulaye Wade, et à l’époque l’inauguration était prévue, disaient les autorités sénégalaise, pour septembre 2010 Cette fois-ci aucune date n’a été avancée.

Lors d’une récente visite du chantier de cet aéroport (mi-décembre 2010) Raymond Benjamin, secrétaire général de l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI), a estimé que le projet vient « en temps utile, parce que l'aéroport actuel (celui de Dakar) a atteint sa limite », selon des propos rapportés par le quotidien sénégalais Wal-fadjri (privé).

Le nouvel aéroport international, porte déjà le nom de Blaise Diagne, premier député d’origine africaine à siéger l’assemblée nationale française. Initialement, les autorités sénégalaises tablaient sur l’arrivée de 1,5 million de passagers (au lieu des 3 millions annoncés actuellement), un chiffre que l’on retrouve encore (à la date du 24 décembre 2010), sur l’espace consacré à cet aéroport sur le site de la présidence sénégalaise, également consulté par Ouestafnews. Le même chiffre est repris sur le site du projet.

Vendredi 24 Décembre 2010
Ouestaf News
Lu 1917 fois
Ouestaf News








Derniers tweets
Ouestafnews : Médias : le premier prix de fact-checking pour l’Afrique francophone, revient à la Côte d’Ivoire: Ouestafnews -... https://t.co/AHf1KPIEG9
Vendredi 9 Décembre - 16:36
Ouestafnews : Sécurité : armées et drones pour reconquérir le Sahel: Ouestafnews – L’option militaire prise par les pays du... https://t.co/bUiqiYxUe5
Vendredi 9 Décembre - 16:11
Ouestafnews : L'Afrique de l'ouest en bref à 13H 00 GMT - 09/12/2016 : Sénégal, Mali, Bénin, Burkina Faso : développement,... https://t.co/9vGKcAlm7a
Vendredi 9 Décembre - 14:50

Derniers tweets
Hamadou Tidiane SY : #médias et #journalisme en Afrique : que de défis #RAC2016
Jeudi 8 Décembre - 09:44
Hamadou Tidiane SY : #media #journalisme 75 % des médias africains utilisent les grandes agences comme source d'information sur le reste de l'Afrique #RAC2016
Jeudi 8 Décembre - 09:02

Derniers tweets
Momar Niang : Le gouvernement du #Sénégal a-t-il créé plus de 230 000 emplois ? #Kebetu https://t.co/mPrvaFls9y
Vendredi 9 Décembre - 20:16
Momar Niang : #Sécurité : armées et #drones pour reconquérir le #Sahel https://t.co/7Z6mnnWnMM
Vendredi 9 Décembre - 17:08