Ouestaf.com, Premier site sous-régional d'information en Afrique de l'ouest
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

ONU- Afrique Ban Ki-Moon veut parler d’OMD à l’Afrique, le continent veut la réforme du Conseil de sécurité

Ouestafnews - Le secrétaire général de l’Organisation des nations-unies (Onu) Ban Ki- Moon va effectuer une visite de travail de deux jours au Bénin à compter du 13 juin 2010, a annoncé le gouvernement béninois précisant que le patron de l’ONU s’adressera aux parlementaires et évoquera la question des Objectifs du millénaire pour le développement (OMD).


Cette visite au Bénin entre dans le cadre d’une « tournée africaine », selon le site officiel du secrétaire général, qui ne précise toutefois pas les différentes étapes de cette tournée ni les dates, dans un continent où le rôle et la présence de son organisation est décriés par certains.

Selon des compte rendu de la presse camerounaise, outre le Bénin, les étapes de la tournée comprennent le Burundi, le Cameroun, le Nigeria, la Sierra Leone, le Malawi, l’Afrique du Sud, la R.D Congo.

Selon diverses sources, dont un texte prévu pour être prononcé à Yaoundé publié sur le site officiel du secrétaire général lors de ce périple, Ban Ki-Moon devait évoquer avec ses différents interlocuteurs en Afrique, la question des Objectifs du millénaire pour le développement, la trouvaille de l’organisation pour, dit-elle, sortir l’Afrique du sous-développement.

Ces objectifs au nombre de huit, adoptés il y dix ans (en septembre 2000), apparaissent de plus en plus, comme des slogans creux prononcés lors de cérémonies protocolaires, sans aucune emprise sur la vie des populations africaines, alors que les délais impartis pour les atteindre (2015) sont presque atteints.

En Afrique, les élites et les autorités s’intéressent aujourd’hui beaucoup plus à la question de la réforme de l’Onu, où le continent est très mal représentée. Cette réforme est promise depuis des années mais n’est toujours pas réalisée.

« Personne ne conteste (...) que l’Afrique n’est pas suffisamment représentée au niveau où sont prises les décisions qui engagent l’ensemble de la planète. C’est notamment le cas à l’ONU, et en particulier au Conseil de sécurité auquel les pays africains ne peuvent accéder qu’en tant que membres non permanents », déclarait en mais dernier le président camerounais Paul Biya à l’ouverture d’une conférence dénommée "Africa 21" à Yaoundé.

Le président camerounais avait réclamé à haute voix « au moins » une place de membre permanent au Conseil de sécurité de l’ONU pour l’Afrique.

Plus récemment encore, le président égyptien Hosni Moubarak reprenait la même revendication lors du sommet Afrique-France tenu à Nice (Sud-Est de la France ) du 31 au 1er juin 2010.

« Nous voulons à tout prix mettre fin à la marginalisation dont souffre le continent africain, pour qu'il puisse participer d'une voix claire et forte à la prise de décision politique et économique au niveau international », affirmait le leader égyptien.

L’élargissement du Conseil de sécurité de l’Onu est une priorité de l’Union africaine qui réclame deux sièges pour le continent depuis 2005.

Une première tentative de réforme initiée par le Ghanéen Koffi Annan, le prédécesseur de Ban Ki-Moon, avait échoué.

Pour bon nombre de spécialistes africains, l’élargissement du conseil de sécurité s’impose, l’Afrique qui constitue 27% des pays membres, étant très mal représentée.

Dans ce combat, les Africains font cause commune avec des pays émergents comme le Brésil et l’Inde.

Le Conseil de sécurité des Nations unies est l'organe exécutif de l'organisation. Depuis sa création en 1945, il est constitué des mêmes cinq membres permanents qui y ont un droit de véto, à savoir, l’Angleterre, la France, les Etats-Unis, la Chine et la Russie, les principaux vainqueurs de la seconde guerre mondiale.

Jeudi 10 Juin 2010
Ouestaf News
Lu 2141 fois
Ouestaf News








Derniers tweets
Ouestafnews : Prix africains de Fact-checking : Bénin, Côte d’Ivoire et Sénégal à l’honneur: Ouestafnews - La journaliste béninoi… https://t.co/vFxdcp5V56
Dimanche 19 Novembre - 11:24
Ouestafnews : Massacre du 28 septembre en Guinée : ces obstacles sur le chemin du procès: Ouestafnews – Les autorités guinéennes… https://t.co/1JT5Wvheq2
Vendredi 17 Novembre - 12:20
Ouestafnews : Burkina Faso: Conseil des ministres du 15 novembre 2017 ( le communiqué): Le Conseil des ministres s’est tenu à Oua… https://t.co/4HB6di933b
Jeudi 16 Novembre - 23:43

Derniers tweets
Hamadou Tidiane SY : #ajstream : never understood the decision (from the Mo foundation) to award these huge amounts to ex-leaders consid… https://t.co/IGfJtiJsoa
Mardi 21 Novembre - 15:39
Hamadou Tidiane SY : #Sénégal #USA #Chine #diplomatie #Hong_Kong #justice C'est quand même une bombe qui s'abat sur le Sénégal,... https://t.co/lmFK2cE7As
Mardi 21 Novembre - 13:13

Derniers tweets
Momar Niang : Selon https://t.co/IC104J5bJ7 Mes followers vivent en: Sénégal(30%),France(12%),Royaume-Uni(7%) https://t.co/p0aOR4IANj
Jeudi 16 Novembre - 19:44
Momar Niang : "Dont limit your curiosity to abstract and policy briefs always read full reports, always check and recheck" Kat Eban #GIJC17
Jeudi 16 Novembre - 14:20