Ouestaf.com, Premier site sous-régional d'information en Afrique de l'ouest
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Partage des ressources pétrolières au Ghana, Ibn Chambas invite à l’équité pour éviter le syndrome nigérian

Ouestafnews – Le diplomate ghanéen Mohamed Ibn Chambas a invité le gouvernement de son pays à trouver une méthode de répartition équitable des revenus tirés du pétrole afin de mieux contenir les revendications des populations et éviter de reproduire le modèle nigérian qui a fini par installer ce dernier pays, plus grand producteur de pétrole d’Afrique de l’Ouest, dans la violence.


Le Ghana, nouvellement entré dans la liste des producteurs de pétrole doit commencer ses exportations courant décembre 2010 et certaines populations des zones pétrolifères ont commencé à exiger que leur soient attribués 10 % des revenus pétroliers.

Ce « phénomène (revendications) n’est pas une nouveauté », a estimé M. Chambas cité par l’Agence ce presse ghanéenne (GNA). Le diplomate a toutefois prévenu que si l’on doit bien s’occuper des localités où le pétrole est exploité, il ne faut pas perdre de vue que « les ressources doivent viser un développement national ». A cet effet il a invité le gouvernement à s’inspirer des « méthodes mises en place par d’autres pays producteurs ».

Ancien vice-ministre des Affaires étrangères et ancien président de la Commission de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao), Mohamled Ibn Chambas est actuellement secrétaire exécutif du Groupe des pays Afrique, caraïbes, pacifique (ACP).

Découvert en 2007, le pétrole Ghanéen est attendu sur les marchés internationaux dès le début du mois de décembre 2010. Les autorités d’Accra prévoient une production journalière de 120.000 barils par jour pour des réserves totales estimées à trois milliards de barils.

A l’annonce de la découverte du pétrole au Ghana, qui a coïncidé avec une flambée de violence au Nigeria liée au partage des revenus pétroliers, plusieurs voix se sont élevées pour mettre en garde le gouvernement ghanéen sur la gestion d’une question jugée très sensible.

Plusieurs rencontres ont été tenues sur la question de la répartition des revenus tirés du pétrole et de la gestion des ressources en général, l’objectif étant d’arriver a asseoir une méthode de gestion efficace et fiable à même de préserver la paix sociale.

« Au Nigeria, la découverte (du pétrole) a été à l’origine de beaucoup de dégâts », rappelait le Haut-commissaire du Nigeria au Ghana, Musiliu Obanikoro, invitant ainsi le gouvernement ghanéen à contrebalancer le poids des entreprises étrangères en définissant une politique qui inclue la participation des populations locales dans la gestion du secteur.

Mardi 30 Novembre 2010
Ouestaf News
Lu 2251 fois
Ouestaf News








Derniers tweets
Ouestafnews : Nigeria: la santé de Buhari inquiète: Ouestafnews-  Le président Muhammadu Buhari a de nouveau prolongé son... https://t.co/EoOzYamVbi
Mercredi 22 Février - 23:38
Ouestafnews : L'Afrique de l'ouest en bref à 19H 00 GMT - 21/02/2017 : Burkina Faso, Gambie, Nigeria, Côte d’Ivoire : santé,... https://t.co/9UQNKxj6Tk
Mardi 21 Février - 21:52
Ouestafnews : L'Afrique de l'ouest en bref à 13H 00 GMT - 21/02/2017 : Télécom, justice, Simone Gbagbo, développement,... https://t.co/cqjzhXHPF5
Mardi 21 Février - 18:28

Derniers tweets
Hamadou Tidiane SY : @DiagolaO @PanosAO A nous qui croyons encore à l'indépendance, à la pureté et à la beauté de notre métier de le défendre #artivistes #media
Mercredi 22 Février - 23:50
Hamadou Tidiane SY : Nigeria: la santé de Buhari inquiète https://t.co/jEo8IJ0M55
Mercredi 22 Février - 23:41

Derniers tweets
Momar Niang : #Nigeria: la santé de #Buhari inquiète https://t.co/Nx9hpI3iLZ
Jeudi 23 Février - 01:54
Momar Niang : #factcheck - Croissance moyenne de 6% au #Niger : les chiffres qui confortent Mahamadou #Issoufou https://t.co/PfNvZyQYuj
Mercredi 22 Février - 16:28