Ouestaf.com, Premier site sous-régional d'information en Afrique de l'ouest
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Pêche illicite : pour l’harmonisation des textes en Afrique de l’Ouest

Ouestafnews –Les pays d’Afrique de l’Ouest doivent aller vers l’harmonisation des textes, étape indispensable dans la lutte contre la pêche illicite et la déprédation des ressources halieutiques, indique un expert.



 « Vu les mouvements transfrontaliers entre les différents pays et le caractère partagé de certaines ressources dont les petits pélagiques, il est indispensable d’aller vers des textes harmonisés » a indiqué à Ouestafnews, Ahmed Diamé, chargé de campagne Océans à Greenpeace Afrique.

Le débat sur la pêche illicite a refait surface au Sénégal suite à l’arraisonnement d’un bateau russe dénommé « Oleg Naydonov » surpris en flagrant délit dans les eaux territoriales sénégalaises, selon le ministre sénégalais de la pêche  Haidar El Ali.

Le navire russe actuellement arraisonné au port de Dakar est qualifié de « récidiviste » par les autorités sénégalaises. Ce que confirme Ahmed Diamé.

« Déjà en  2012, lors d’une expédition de Greenpeace dans les eaux ouest-africaines, ce même navire a été surpris en flagrant délit de pêche illicite et non autorisée » soutient-il.

Ce navire opérait depuis la Guinée-Bissau, selon les autorités sénégalaises qui, depuis mai 2012, ont gelé tous les contrats de pêche suite à la protestation des ONG et des acteurs de la pêche artisanale.

Au niveau de la Commission sous-régionale des pêches (CSRP) qui regroupe le Cap-Vert, le Sénégal, la Guinée-Bissau, la Sierra Leone et la Mauritanie, la lutte contre la pêche illicite ne fait pas encore l’objet d’une véritable législation contraignante. La déclaration de Nouakchott adoptée en 2001 reste le seul acte posé jusqu’ici.

La pêche illicite cause au Sénégal une perte annuelle estimée à 150 milliards de FCFA selon Haidar El Ali. En mars 2011, le gouvernement sénégalais d’alors avait, contre la désapprobation des ONG et des acteurs de la pêche artisanale, octroyé une vingtaine de  licences  à des navires étrangers, appartenant pour la plupart à des compagnies russes.

Après l’éclatement de l’affaire « Oleg Naydonov », beaucoup de responsables et acteurs de la pêche artisanale sont montés au créneau pour encore une fois faire état de la rareté du poisson que favorise la présence des navires étrangers.

En plus de la saisie du matériel et de la cargaison, le ministre sénégalais de la Pêche envisage d’infliger une amende de 400 millions FCFA à ce navire « récidiviste » dont l’équipage est composé de Russes et de citoyens bissau-guinéens.

Avec un chiffre d’affaires estimé à 300 milliards en 2011, la participation de la pêche maritime au PIB réel et aux recettes d’exportations est respectivement de 1,3% et  de 12,3% au Sénégal, selon un rapport de  l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD) qui avertissait aussi contre une « forte pression » exercée sur les ressources halieutiques.
 
 
 
 

Lundi 6 Janvier 2014
Ouestaf News
Lu 322 fois
Ouestaf News








Derniers tweets
Ouestafnews : Nigeria: la santé de Buhari inquiète: Ouestafnews-  Le président Muhammadu Buhari a de nouveau prolongé son... https://t.co/EoOzYamVbi
Mercredi 22 Février - 23:38
Ouestafnews : L'Afrique de l'ouest en bref à 19H 00 GMT - 21/02/2017 : Burkina Faso, Gambie, Nigeria, Côte d’Ivoire : santé,... https://t.co/9UQNKxj6Tk
Mardi 21 Février - 21:52
Ouestafnews : L'Afrique de l'ouest en bref à 13H 00 GMT - 21/02/2017 : Télécom, justice, Simone Gbagbo, développement,... https://t.co/cqjzhXHPF5
Mardi 21 Février - 18:28

Derniers tweets
Hamadou Tidiane SY : @DiagolaO @PanosAO A nous qui croyons encore à l'indépendance, à la pureté et à la beauté de notre métier de le défendre #artivistes #media
Mercredi 22 Février - 23:50
Hamadou Tidiane SY : Nigeria: la santé de Buhari inquiète https://t.co/jEo8IJ0M55
Mercredi 22 Février - 23:41

Derniers tweets
Momar Niang : #Nigeria: la santé de #Buhari inquiète https://t.co/Nx9hpI3iLZ
Jeudi 23 Février - 01:54
Momar Niang : #factcheck - Croissance moyenne de 6% au #Niger : les chiffres qui confortent Mahamadou #Issoufou https://t.co/PfNvZyQYuj
Mercredi 22 Février - 16:28