Ouestaf.com, Premier site sous-régional d'information en Afrique de l'ouest
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Pétrole ivoirien : la fin des Angolais ?

Ouestafnews - Le président Ivoirien Alassane Ouattara, a demandé à ce que la Société nationale angolaise (Sonangol) sorte du capital de la Société ivoirienne de raffinage (SIR) où elle détient 22 % des parts, rapporte un site d’information spécialisé sur les questions d’énergie.


Le président ivoirien « reproche notamment à la Sonangol, qui possède 22 % de la SIR, de n'avoir jamais raffiné une partie des besoins de l'Angola en Côte d'Ivoire comme il était prévu lors de la signature du contrat en mars 2008 », Africa Energy Intelligence sur son site web consulté par Ouestafenws. Selon la même source, le président Ouattara a chargé le ministre de l’énergie Adama Toungara et le patron de la SIR, Jöel Dervain de trouver des « repreneurs ».

Selon Africa Energy Intelligence, les Angolais devaient en théorie amener du brut angolais pour le raffiner à Abidjan, puis le ramener sur place. L'Angola deuxième exportateur de brut du continent consomme près de 75.000 b/j, mais seulement la moitié de cette quantité, soit un peu plus de 30.000 b/j est raffinée sur place. Il aurait donc été logique que la SIR, qui a des capacités de raffinage excédentaires par rapport à la consommation ivoirienne, approvisionne le marché angolais.

Cependant, écrit le « l'empressement présidentiel à vendre ces 22 % appartenant à Sonangol est également dicté par le soutien affiché de l'Angola au pouvoir de l'ex-président ivoirien Laurent Gbagbo », explique Africa Energy intelligence qui rappelle que « José Eduardo dos Santos(au pouvoir depuis 1979) avait des relations privilégiées avec ce dernier et aurait même aidé à payer les salaires des fonctionnaires pendant les mois de crise, à partir de décembre 2010 ». précise la même source.

Pendant la crise post-électorale en Côte d’Ivoire, l’Angola et la Gambie ont été les rares pays ayant ouvertement soutenu l’ex-président Laurent Gbagbo qui refusait de rendre le pouvoir à l’actuel président Alassane Ouattara, alors considéré comme le vainqueur du scrutin de novembre 2010.


Mercredi 13 Juillet 2011
Ouestaf News
Lu 1631 fois
Ouestaf News








Derniers tweets
Ouestafnews : Les brèves en Afrique de l'Ouest à 19H00 GMT- le 22/11/2017- Mali, Côte d’Ivoire, Niger, Uemoa : mines, économie, c… https://t.co/wsQtgL1EAC
Mercredi 22 Novembre - 23:19
Ouestafnews : Sénégal: conseil des ministres du 22 octobre 2017 ( le communiqué): Le Président Macky SALL a réuni le Conseil des… https://t.co/MPNpEcdG9F
Mercredi 22 Novembre - 23:04
Ouestafnews : Les brèves en Afrique de l'Ouest à 13H00 GMT- le 21/11/2017- Sénégal, Burkina Faso, Côte d’Ivoire : coopération, Si… https://t.co/DvGxH19Eoe
Mercredi 22 Novembre - 19:05

Derniers tweets
Hamadou Tidiane SY : RT @ejcnet: Join us at News Impact in Brussels #NISBXL to discuss how the past year changed the relationship between politics and news! Mor…
Mercredi 22 Novembre - 17:10
Hamadou Tidiane SY : #ajstream : never understood the decision (from the Mo foundation) to award these huge amounts to ex-leaders consid… https://t.co/IGfJtiJsoa
Mardi 21 Novembre - 15:39

Derniers tweets
Momar Niang : Selon https://t.co/IC104J5bJ7 Mes followers vivent en: Sénégal(30%),France(12%),Royaume-Uni(7%) https://t.co/p0aOR4IANj
Jeudi 16 Novembre - 19:44
Momar Niang : "Dont limit your curiosity to abstract and policy briefs always read full reports, always check and recheck" Kat Eban #GIJC17
Jeudi 16 Novembre - 14:20