Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Pétrole : naissance d’une société ivoiro-nigériane

Ouestafnews - Les entreprises nigérianes Sahara Energy et Taleveras Group et l’Ivoirienne Petroci viennent de signer un accord visant à établir une joint-venture dont le rôle sera de développer des blocs pétroliers dans la sous-région, indique Africa Energy Intelligence sur son site Internet.


La nouvelle société pétrolière ivoiro-nigériane devra s’occuper également des approvisionnements pétroliers et gaziers de la Côte d'Ivoire ainsi que de la construction d’un terminal de regazéification dans la capitale économique ivoirienne, Abidjan, précise le site consulté par Ouestafnews.

« Tout comme Sahara, Taleveras est un important négociant de produits pétroliers et de gaz au Nigeria, disposant de bureaux à Londres et Dubaï. Ces deux sociétés ont cependant un problème de croissance », souligne Africa Energy Intelligence avant d’ajouter que « l'entrée sur le marché ivoirien peut servir de tremplin pour d'autres développements en Afrique de l'Ouest ».

La mise en place de ce consortium symbolise selon Africa Energy Intelligence, la bonne entente qui existe entre le président ivoirien Alassane Ouattara et son homologue nigérian Goodluck Jonathan qui fut « un des ces principaux soutiens » pendant la crise postélectorale qui l’opposait à l’ex-président Laurent Gbagbo.

Le président Ouattara « encourage vivement les entreprises publiques ivoiriennes à accroître leur volume d'affaires avec les nigérians », a indiqué la même source.

Le secteur pétrolier ivoirien fait l’objet de grands changements depuis l’arrivée au pouvoir en avril 2011 d’Alassane Ouattara, a pu constater le desk économie d’Ouestafnews.

Avant l’accord avec le Nigéria, le président ivoirien avait donné l’ordre à son ministre de l’Energie Adama Toungara de trouver un remplaçant à la société angolaise Sonangol, au sein de la Société ivoirienne de raffinage (Sir) dont elle détient 22% des parts.

Il était reproché à l’entreprise angolaise « de n'avoir jamais raffiné une partie des besoins de l'Angola en Côte d'Ivoire comme il était prévu lors de la signature du contrat en mars 2008 » selon des sources informées. Mais nombre d’observateurs y avaient vu une volonté de faire payer à l’Angola son soutien affiché à Laurent Gbagbo.

Pendant la crise postélectorale en Côte d’Ivoire, l’Angola et la Gambie ont été les rares pays ayant ouvertement soutenu l’ex-président Laurent Gbagbo qui refusait de rendre le pouvoir à l’actuel président Alassane Ouattara, alors considéré comme le vainqueur du scrutin de novembre 2010.

Mercredi 2 Novembre 2011
Ouestaf News
Lu 1411 fois
Ouestaf News








Derniers tweets
Ouestafnews : L'Afrique de l'ouest en bref à 19H 00 GMT - 06/12/2016 : Nigeria, Ghana, Niger, Côte d’Ivoire : Défense,... https://t.co/jZtQyaHucp
Mardi 6 Décembre - 20:27
Ouestafnews : L'Afrique de l'ouest en bref à 13H 00 GMT - 06/12/2016 : Mali, Ghana, Nigeria, Sénégal : Niono, attaque,... https://t.co/i2O8a30RPe
Mardi 6 Décembre - 16:32
Ouestafnews : L'Afrique de l'ouest en bref à 19H 00 GMT - 05/12/2016 : Mali, Nigeria, Sénégal, Bénin : justice, Michel Tomi,... https://t.co/y7WeY7Kaov
Lundi 5 Décembre - 20:26

Derniers tweets
Hamadou Tidiane SY : "S’il y a une crise économique, l’économie est si peu en crise que son ombre portée gouverne aussi bien notre... https://t.co/YcEsoocnhR
Mercredi 7 Décembre - 07:14
Hamadou Tidiane SY : "adepte ou théoricien des "gauches irréconciliables", ça c'était hier. Et puis aujourd'hui "candidat de la... https://t.co/SZwWf0KkAI
Mardi 6 Décembre - 23:56

Derniers tweets
Momar Niang : #Kebetu #senegal #Ejicom offre une bourse professionnelle aux diplômés en sciences économiques et de gestion https://t.co/tBTpmKtTuG
Mardi 6 Décembre - 15:40
Momar Niang : Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la Gambie, #GambiaDecides , all you need to know about Jammeh here: https://t.co/3zUK33kg1a
Vendredi 2 Décembre - 19:11