Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Plus de 3 milliards FCFA pour l'uranium sénégalais

Le gouvernement sénégalais et la Société UraMin Inc., par le biais de sa filiale UraMin Exploration Ltd, viennent de signer une convention minière pour l'exploration de l'uranium et "d'autres minerais" semblables dans l'Est du Sénégal.


L'accord, annoncé le 23 mars par UraMin concerne la zone dénommée "Saraya Est", dans le Sénégal oriental, et couvre une superficie de presque 3000 km2, selon les responsables de la société minière.
Le ministère sénégalais des Mines, contacté par Ouestafnews, a confirmé la signature de la convention.
UraMin annonce s'être engagée, au terme de la convention, à investir 5.996.000 dollars US (soit plus de 3 milliards FCFA) en trois ans, pour mener ses recherches.
La zone à prospecter avait déjà dans le passé fait l'objet d'intenses travaux exploratoires, d'abord dans les années 50, puis dans les années 70 et enfin dans les années 80, et des signes prometteurs avaient alors été décelés par les experts.
Toutefois, à l'époque les prix de l'uranium sur les marchés internationaux rendaient peu rentables les investissements nécessaires à la poursuite des opérations, affirme UraMin.
Selon la convention signée par les deux parties, si la phase exploratoire s'avère positive, UraMin sera tenue d'enregistrer une société locale au Sénégal pour la phase d'exploitation, et dans laquelle l'etat sénégalais aura des "intérêts" à hauteur de 10 %.
En attendant la firme assure avoir obtenu du gouvernement des garanties d'exonérations fiscales et douanières durant toute la période que va durer la prospection et, tout partage ultérieur de bénéfices se fera à la seule condition que la société ait recouvré la totalité des sommes investis durant la phase exploratoire.
Depuis un peu près de deux ans, on assiste à une véritable ruée des grosses compagnies minières vers l'Afrique de l'Ouest, où du Burkina Faso au Sénégal et du Libéria au Mali, elles se pressent aux frontières à la recherche de nouvelles opportunités.
Toutefois, cette ruée ne se fait pas toujours sans des revers : ainsi le géant indien de la sidérurgie Mittal avait dû récemment revoir un accord signé avec Monrovia suite à une dénonciation de son contrat par la présidente Ellen Johnson Sirleaf, alors qu'au Sénégal, le même Mittal nouait des accords sur le fer de la Falémé (également dans le Sénégal oriental) mettant du coup sur la touche les Sud Africains de Kumba Iron Ore, ex-partenaires du Sénégal sur ce projet, et qui eux menacent depuis de porter l'affaire en justice.

Lundi 26 Mars 2007
Ouestaf News
Lu 5363 fois
Ouestaf News







Derniers tweets
Ouestafnews : L'Afrique de l'ouest en bref à 19H 00 GMT - 07/12/2016 : Burkina Faso, Sénégal, Nigeria, Côte d’Ivoire : médias,... https://t.co/BBvSpvPNDw
Mercredi 7 Décembre - 20:20
Ouestafnews : L'Afrique de l'ouest en bref à 19H 00 GMT - 06/12/2016 : Nigeria, Ghana, Niger, Côte d’Ivoire : Défense,... https://t.co/jZtQyaHucp
Mardi 6 Décembre - 20:27
Ouestafnews : L'Afrique de l'ouest en bref à 13H 00 GMT - 06/12/2016 : Mali, Ghana, Nigeria, Sénégal : Niono, attaque,... https://t.co/i2O8a30RPe
Mardi 6 Décembre - 16:32

Derniers tweets
Hamadou Tidiane SY : #médias et #journalisme en Afrique : que de défis #RAC2016
Jeudi 8 Décembre - 09:44
Hamadou Tidiane SY : #media #journalisme 75 % des médias africains utilisent les grandes agences comme source d'information sur le reste de l'Afrique #RAC2016
Jeudi 8 Décembre - 09:02

Derniers tweets
Momar Niang : #Kebetu #senegal #Ejicom offre une bourse professionnelle aux diplômés en sciences économiques et de gestion https://t.co/tBTpmKtTuG
Mardi 6 Décembre - 15:40
Momar Niang : Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la Gambie, #GambiaDecides , all you need to know about Jammeh here: https://t.co/3zUK33kg1a
Vendredi 2 Décembre - 19:11