Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Présidence de la BAD : qui est Akinwunmi Adesina, le nouveau patron?

Ouestafnews – la Banque africaine de développement (BAD) vient d’élire à sa présidence, le Nigérian, Akinwunmi Adesina (55ans), ancien ministre de l’Agriculture et du développement rural sous le gouvernement de Goodluck Jonathan. Zoom sur le parcours et les promesses de campagne du nouveau « banquier de l’Afrique ».


Un riche parcours

A la différence de son prédécesseur le Rwandais, Donald Kaberuka, M. Adesina n’est pas d’extraction financière mais plutôt un spécialiste du développement, notamment des politiques agricoles, doté d’une expérience de 25 ans.
Ses études universitaires entamées à l’Université d’Ife au Nigeria ont été ponctuées par une brillante thèse de doctorat en économie agricole à l’université américaine de Purdue en 1988.

Avant sa nomination comme ministre en 2010, M. Adesina occupait le poste de vice-président de l’Alliance pour la révolution verte en Afrique (Agra).
Auparavant il fut directeur associé en charge de l’Afrique subsaharienne à la fondation Rockfeller (98-2008), chercheur et économiste principal de l’Institut international d’agriculture tropicale (IITA), poste similaire qu’il a aussi occupé au sein d’Africarice et de l’Institut international de recherche sur les cultures des zones tropicales semi-arides (Icrisat).

Sa vision de la BAD et l’Afrique

Pour cet ancien président de l’Association des économistes agricoles entre 2008 et 2010, la revitalisation de l’économie rurale en Afrique et le développement de l’intégration régionale constitue un objectif sur lequel il a beaucoup insisté dans son programme.

A Cela s’ajoute, les défis « des infrastructures pour augmenter la productivité et générer une croissance inclusive, ensuite travailler avec le secteur privé pour soutenir la création de richesses et ensuite la création d’emplois pour les jeune et les femmes ».
Dr Adesina, qui parle aussi le français, compte pour y arriver s’appuyer sur son expérience de l’Afrique. « J’ai vécu et travaillé dans quinze pays africains, donc je connais très bien le continent. Je suis resté pendant dix ans dans des pays francophones, comme le Mali, le Niger, la Guinée, la Côte d’Ivoire et le Cameroun. Cette expérience m’a permis de comprendre leurs situations. Je saurai être un pont entre ces pays et l’Afrique anglophone », soulignait-il dans un entretien accordé au site le Monde Afrique.

Victoire de l’Afrique de l’ouest

Avec 58% des voix, l’élection de M. Adesina été brillante, Après six tours de scrutin, le candidat nigérian a devancé, avec 58,10% des voix, le Tchadien Bedoumra Kordje, deuxième avec 31,62% des voix et qui était soutenu par la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (Cemac) et la ministre cap-verdienne des Finances, Cristina Duarte, arrivée troisième avec 10,27%.

Au total, le scrutin (qui s’est déroulé le 28 mai 2015) en marge des 50èmes assemblées annuelles de la BAD avait réuni 8 candidats issus des cinq régions d’Afrique.

Avec la victoire du Nigérian, fortement soutenue par Goodluck Jonathan et le nouveau chef de l’Etat nigérian, Muhammadou Buhari, l’Afrique de l’ouest sort vainqueur de cette élection qui selon experts ne lui semblait pas favorables du fait des nombreuses candidatures issues de la région.

En effet quatre ressortissants ouest africains figuraient sur la liste de candidatures. Outre le Dr Adesina et Cristina Duarte, il y a avait le Malien Bourama Sidibé (ex- haut cadre de la BAD) et le Sierra Léonais, Samura Kamara.

Le Sénégal qui vient de prendre la présidence tournante de la Communauté économique des Etats de l’Afrique a par la voix de son ministres des Finances, Amadou Ba, salué une « grande victoire » pour la sous-région.

Akinwunmi Adesina devient le second ressortissant ouest africain à la tête de cette institution, après le Sénégalais Babacar Ndiaye (1985 et 1995).

L’élection de Akinwunmi Adesina sonne aussi comme une forte reconnaissance du poids de son pays, le Nigeria devenu la première puissance économique du continent africain, détrônant au passage l’Afrique du Sud.

Vendredi 29 Mai 2015
Ouestaf News
Lu 1273 fois
Ouestaf News








Derniers tweets
Ouestafnews : L'Afrique de l'ouest en bref à 19H 00 GMT - 06/12/2016 : Nigeria, Ghana, Niger, Côte d’Ivoire : Défense,... https://t.co/jZtQyaHucp
Mardi 6 Décembre - 20:27
Ouestafnews : L'Afrique de l'ouest en bref à 13H 00 GMT - 06/12/2016 : Mali, Ghana, Nigeria, Sénégal : Niono, attaque,... https://t.co/i2O8a30RPe
Mardi 6 Décembre - 16:32
Ouestafnews : L'Afrique de l'ouest en bref à 19H 00 GMT - 05/12/2016 : Mali, Nigeria, Sénégal, Bénin : justice, Michel Tomi,... https://t.co/y7WeY7Kaov
Lundi 5 Décembre - 20:26

Derniers tweets
Hamadou Tidiane SY : "S’il y a une crise économique, l’économie est si peu en crise que son ombre portée gouverne aussi bien notre... https://t.co/YcEsoocnhR
Mercredi 7 Décembre - 07:14
Hamadou Tidiane SY : "adepte ou théoricien des "gauches irréconciliables", ça c'était hier. Et puis aujourd'hui "candidat de la... https://t.co/SZwWf0KkAI
Mardi 6 Décembre - 23:56

Derniers tweets
Momar Niang : #Kebetu #senegal #Ejicom offre une bourse professionnelle aux diplômés en sciences économiques et de gestion https://t.co/tBTpmKtTuG
Mardi 6 Décembre - 15:40
Momar Niang : Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la Gambie, #GambiaDecides , all you need to know about Jammeh here: https://t.co/3zUK33kg1a
Vendredi 2 Décembre - 19:11