Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Progrès en matière de gouvernance en Afrique : à pas de caméléon, selon la CEA

Ouestafnews - Le continent africain a réalisé un « gain marginal » de deux points en matière de gouvernance entre 2005 et 2009, en passant de 51% à 53%, selon le deuxième rapport sur la gouvernance en Afrique (2009) publié, le 5 novembre, par la Commission économique pour l’Afrique (CEA) dont le siège est à Addis-Abeba (en Ethiopie).


Selon ce rapport transmis à Ouestafnews, des progrès, même s’ils restent marginaux, sont enregistrés dans plusieurs domaines, sauf dans celui de la lutte contre la corruption.
« L’étude effectuée par les experts pour la deuxième édition fait ressortir un gain marginal de deux points de pourcentage par rapport à l’étude de 2005. (53% contre 51%) », révèle le rapport.
« Des résultats mitigés ont été observés dans les indicateurs de base de la représentation politique et de l’indépendance des organisations de la société civile ainsi que les médias, le premier domaine marquant le pas avec 65% et le second enregistrant un accroissement marginal de 2 points de pourcentage et passant ainsi de 53% à 55% », fait remarquer la même source.
Les droits de l’homme et l’état de droit font l’objet d’un « plus grand respect en Afrique », ajoute le document, en précisant que dans ces deux domaines, il a été noté « des progrès marginaux – 48% en 2005 contre 50% en 2007 pour les droits de l’homme et 49% contre 52% pour l’état de droit ».
Le rapport indique que les autres améliorations sont « l’efficacité de l’organe législatif, l’efficacité de l’organe exécutif et l’efficacité de l’organe judiciaire qui ont toutes trois gagné 1 point de pourcentage par rapport à l’étude de 2005.
S’agissant de l’économie en général, les rapporteurs soutiennent que l’Afrique a accompli « des progrès notables ».
L’évaluation du groupe d’experts a été positive pour la gestion économique (3 points de pourcentage de mieux), les politiques favorables à l’investissement (6 points de pourcentage de mieux) aussi bien que l’efficacité du régime fiscal (3 points de pourcentage de mieux).
Les experts soutiennent que le taux annuel moyen de croissance du continent, qui s’établit à environ 5 % au cours des dix dernières années, vient corroborer cette perception positive de l’économie.
Ils affirment toutefois que la corruption demeure « un défi redoutable » pour l’Afrique, en indiquant que l’indice de lutte contre la corruption a reculé de 3 points de pourcentage (48% en 2005, 45% en 2007). Selon le rapport, « il faut que les pays africains redoublent d’efforts dans la lutte contre ce fléau ».

Vendredi 6 Novembre 2009
Ouestaf News
Lu 1828 fois
Ouestaf News








Derniers tweets
Ouestafnews : Médias : le premier prix de fact-checking pour l’Afrique francophone, revient à la Côte d’Ivoire: Ouestafnews -... https://t.co/AHf1KPIEG9
Vendredi 9 Décembre - 16:36
Ouestafnews : Sécurité : armées et drones pour reconquérir le Sahel: Ouestafnews – L’option militaire prise par les pays du... https://t.co/bUiqiYxUe5
Vendredi 9 Décembre - 16:11
Ouestafnews : L'Afrique de l'ouest en bref à 13H 00 GMT - 09/12/2016 : Sénégal, Mali, Bénin, Burkina Faso : développement,... https://t.co/9vGKcAlm7a
Vendredi 9 Décembre - 14:50

Derniers tweets
Hamadou Tidiane SY : #médias et #journalisme en Afrique : que de défis #RAC2016
Jeudi 8 Décembre - 09:44
Hamadou Tidiane SY : #media #journalisme 75 % des médias africains utilisent les grandes agences comme source d'information sur le reste de l'Afrique #RAC2016
Jeudi 8 Décembre - 09:02

Derniers tweets
Momar Niang : Le gouvernement du #Sénégal a-t-il créé plus de 230 000 emplois ? #Kebetu https://t.co/mPrvaFls9y
Vendredi 9 Décembre - 20:16
Momar Niang : #Sécurité : armées et #drones pour reconquérir le #Sahel https://t.co/7Z6mnnWnMM
Vendredi 9 Décembre - 17:08