Samedi 28 Mars 2015







Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Remaniement ministériel au Sénégal : les femmes en font les frais

Les femmes ont fait les frais du dernier remaniement ministériel intervenu au Sénégal qui a fait passer le nombre de départements de 38 à 28, dont une dizaine de ministères avec rang de ministre d'Etat.


PAR OUESTAFNEWS

La presse sénégalaise datée du 4 décembre soulignait à la quasi-unanimité le "départ des Fatou", prénom féminin très symbolique du Sénégal et que portaient trois des ministres sortantes.
"Wade sacrifie les femmes", écrit ainsi le quotidien privé l'Observateur, un des quotidiens privés du pays alors que Walf-fadjri (également privé) annonçait, "Wade se débarasse de ses Fatou".
Le même journal fait allusion à "la cure mysogine" du président qui a emporté "huit femmes sur douze".
Du côté du quotidien pro-gouvernemental Le Soleil, on s'est contenté de souligner la présence de "10 ministres d'Etat", les "départs" et l'unique "entrée", celle de Diamé Signaté, enseignant à la faculté des Lettres de l'Université Cheikh Anta Diop.
Cet enième remaniement du président Wade n'a pas fait l'objet des longues consultations hypermédiatisées à la primature entre le premier ministre et les ministres "pressentis" pour rester et devenu habituels depuis l'arrivée de Wade au pouvoir.
Le gouvernement s'ést contenté d'envoyer un communiqué lu à la télévision nationale annonçant la liste de la nouvelle équipe après lecture d'un premier communiqué mettant "fin aux fonctions" des ministres sortants ou de ceux qui changeaient de portefeuille.
Face a une opposition qui n'a cessé de le critiquer sur le "train de vie de l'Etat", combinée à une crise soci-économique qui perdure et aux difficultés grandissantes que vivent les populations, le président Abdoulaye Wade avait promis de réduire son équipe, de tout temps jugée pléthorique par ses détracteurs mais aussi par beaucoup de Sénégalais y compris en dehors du champ politique.
Toutefois la trentaine de départements ministériels encore en service est loin de l'équipe réduite à une vingtaine de membres dont certains Sénégalais rêvaient déjà, lorsque le président a annoncé publiquement qu'il demanderait à son premier ministre de former un cabinet réduit.

Mardi 4 Décembre 2007
Ouestaf News
Lu 4115 fois







Derniers tweets
Ouestafnews : L'Afrique de l'ouest en bref à 19H 00 GMT, 24/03/2015 - Mali, Niger, Burkina Faso, Sénégal : droits humains,... http://t.co/ESgyQS9qyF
Mardi 24 Mars - 22:11
Ouestafnews : L'Afrique de l'ouest en bref à 19H 00 GMT, 23/03/2015 - Côte d’Ivoire, Sénégal, Burkina Faso, Mali : verdict,... http://t.co/cvn1za5eBK
Lundi 23 Mars - 21:27
Ouestafnews : Présidentielle au Nigeria : le géant à la croisée des chemins: Ouestafnews - A une semaine de la présidentielle... http://t.co/h5ezerd61L
Lundi 23 Mars - 20:17

Derniers tweets
Momar Niang : Gambie : Aminata Manneh, énième victime de la terreur ? http://t.co/iwjuqUM0Lm
Mardi 24 Mars - 20:53
Momar Niang : The Recent Injustice Against Minah Manneh, A Gambian Human Rights Activist https://t.co/MZ5v3SWRgp
Mardi 24 Mars - 18:20