Ouestaf.com, Premier site sous-régional d'information en Afrique de l'ouest
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Sahel : le péril acridien s’ajoute au déficit de production agricole

Ouestafnews- Le Niger et le Mali, déjà confrontés à une forte baisse de la production agricole qui affecte tout le Sahel, sont à présent sous la menace d’une invasion acridienne, en provenance du Maghreb, a annoncé un expert de l’Organisation des Nations-unies pour l’Alimentation et l’agriculture (Fao).



« Des groupes d'adultes et de petits essaims (de criquets) arrivent dans le nord du Niger et du nord-Mali en provenance du sud-est algérien et du sud-ouest de la Libye », a déclaré à Ouestafnews Keith Cressman, un des chargés de l’information de la Fao dans un entretien pas courrier électronique en date du 5 juin 2012.

« La population locale doit être informée et mise à contribution par les autorités dans le travail de localisation des zones infestées », a-t-il recommandé, avant de préconiser la prise des mesures préventives.

Pour le cas du Mali, il a fait savoir que le travail risque d’être très difficile pour les équipes de terrain, en raison de l’insécurité qui règne dans le nord et le vide politique dans la capitale malienne.

Quant au Niger qui subit régulièrement des crises alimentaires ces dernières années, cette menace acridienne s’ajoute à une baisse de production céréalière chiffrée à 31 % cette année par la Communauté économique des états de l’Afrique de l’ouest (Cedeao).

L’alerte de la Fao ne concerne pour l’instant que le Niger et le Mali et dans une moindre mesure le nord du Tchad, selon Keith Cressman, précisant que « les autres pays sahéliens ne sont pas à risques ».

La dernière invasion acridienne dans la région remonte à la période 2003-2005, occasionnant d’énormes pertes de récoltes au Burkina Faso, en Gambie, au Niger, au Mali, en Mauritanie et au Sénégal entre autres.

Pour cette année, la grande menace en matière de sécurité alimentaire pour l’ensemble des pays sahéliens reste surtout le déficit de production céréalière, estimé à 9 % par rapport à l’année précédente, et qui touche plus durement des pays comme la Gambie, le Sénégal et le Niger.

Mardi 5 Juin 2012
Ouestaf News
Lu 1073 fois
Ouestaf News








Derniers tweets
Ouestafnews : Prix africains de Fact-checking : Bénin, Côte d’Ivoire et Sénégal à l’honneur: Ouestafnews - La journaliste béninoi… https://t.co/vFxdcp5V56
Dimanche 19 Novembre - 11:24
Ouestafnews : Massacre du 28 septembre en Guinée : ces obstacles sur le chemin du procès: Ouestafnews – Les autorités guinéennes… https://t.co/1JT5Wvheq2
Vendredi 17 Novembre - 12:20
Ouestafnews : Burkina Faso: Conseil des ministres du 15 novembre 2017 ( le communiqué): Le Conseil des ministres s’est tenu à Oua… https://t.co/4HB6di933b
Jeudi 16 Novembre - 23:43

Derniers tweets
Hamadou Tidiane SY : #ajstream : never understood the decision (from the Mo foundation) to award these huge amounts to ex-leaders consid… https://t.co/IGfJtiJsoa
Mardi 21 Novembre - 15:39
Hamadou Tidiane SY : #Sénégal #USA #Chine #diplomatie #Hong_Kong #justice C'est quand même une bombe qui s'abat sur le Sénégal,... https://t.co/lmFK2cE7As
Mardi 21 Novembre - 13:13

Derniers tweets
Momar Niang : Selon https://t.co/IC104J5bJ7 Mes followers vivent en: Sénégal(30%),France(12%),Royaume-Uni(7%) https://t.co/p0aOR4IANj
Jeudi 16 Novembre - 19:44
Momar Niang : "Dont limit your curiosity to abstract and policy briefs always read full reports, always check and recheck" Kat Eban #GIJC17
Jeudi 16 Novembre - 14:20