Ouestaf.com, Premier site sous-régional d'information en Afrique de l'ouest
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Secteur bancaire de l’Uemoa : tendance haussière des taux d’intérêts, selon la Bceao

Ouestafnews- La Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’ouest (Bceao) a relevé une tendance haussière du taux d’intérêt moyen depuis 2008 dans les banques de l’Union économique et monétaire ouest africain (Uemoa, huit pays), des établissements souvent critiqués pour leur faible contribution au financement de l’économie sous-régionale.


« L’écart entre le taux d’intérêt le plus élevé et le taux d’intérêt le plus bas est passé de 6,5 point de pourcentage à 4,4 points de pourcentage », indique la Bceao dans un rapport sur la situation des banques de l’union, obtenu à Ouestafnews.

Ce rapport qui porte sur la période 2008- 2010 a permis de constater « un début de convergence des différents taux d’intérêt des différents pays membres », alors qu’une note de conjoncture de la Banque, publiée en septembre, parlait de « disparité » et tablait sur l’accroissement des crédits intra-communautaires et l’influence croissante du marché financier régional pour avoir une réduction des taux d’intérêt.

Toujours selon le rapport Niamey (Niger), Cotonou (Bénin) et Bissau (Guinée Bissau) appliquent les taux les plus élevés avec respectivement 11,38%, 11,34% et 10,75% contre Dakar et Abidjan qui avec 7,30% et 7,35% disposent des taux les plus faibles.

Cette situation est causée par « un renchérissement du crédit bancaire (…) liée à la crise financière qui a contribué à accroitre les risques du marché (mais aussi) par l’accroissement des besoins de liquidités des entreprises dans le contexte de baisse des recettes d’exportations consécutive à la crise », indique la Banque centrale.

Cette tendance haussière des taux d’intérêt, a lieu alors que les experts soulignent la faible implication des banques dans le financement de l’économie sous régionale. Ces banques contribuent pour moins de 20 % au financement de l’activité économique, contre des taux supérieurs à 70 % dans des pays tels que la Tunisie, le Cap Vert, le Maroc ou l’Ile Maurice, selon des chiffres fournis par la Banque centrale lors d’un colloque tenu à Dakar en août 2010.

Mardi 15 Mars 2011
Ouestaf News
Lu 1763 fois
Ouestaf News








Derniers tweets
Ouestafnews : #Internet #TIC #Coupure #Afrique #Ouestaf L'Afrique a perdu environ 133 milliards de francs CFA entre 2015 et... https://t.co/5Y20S9ZTJ6
Jeudi 23 Novembre - 20:19
Ouestafnews : Bénin: conseil des ministres du 22 novembre 2017 ( le communiqué): Le Conseil des ministres s’est réuni mercredi, l… https://t.co/EP1EF8QTih
Jeudi 23 Novembre - 16:55
Ouestafnews : Les brèves en Afrique de l'Ouest à 13H00 GMT- le 23/11/2017- Côte d’Ivoire, Burkina Faso, Bénin, Sénégal : agricult… https://t.co/4SYc8GK0wD
Jeudi 23 Novembre - 16:50

Derniers tweets
Hamadou Tidiane SY : RT @ejcnet: Join us at News Impact in Brussels #NISBXL to discuss how the past year changed the relationship between politics and news! Mor…
Mercredi 22 Novembre - 17:10
Hamadou Tidiane SY : #ajstream : never understood the decision (from the Mo foundation) to award these huge amounts to ex-leaders consid… https://t.co/IGfJtiJsoa
Mardi 21 Novembre - 15:39

Derniers tweets
Momar Niang : #africacheck #ouestaf : 133 milliards CFA perdus à cause des coupures d’internet ? https://t.co/VP1apNm35s
Jeudi 23 Novembre - 19:42
Momar Niang : J'ai 2 nouveaux abonnés, de Afrique du Sud la semaine dernière. Voir https://t.co/IC104J5bJ7 https://t.co/DqOgfqjJrM
Jeudi 23 Novembre - 19:03