Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Séismes en série dans le football ouest africain après la Can - 2010

Ouestefnews - La 27ème édition de la Coupe d’Afrique des nations (Can - 2010) jouée en Angola et remportée par l’Egypte devant le Ghana le 31 janvier dernier, a laissé des plaies béantes dans la plupart des pays ouest-africains qui pourraient mettre beaucoup de temps à guérir de cette compétition.


Placée parmi les équipes favorites de la compétition, la Côte d’Ivoire paie un lourd tribut pour son élimination supposée prématurée en quarts de finale par l’Algérie.

L’entraîneur national, le Franco-bosniaque, Vahid Halilodzic est le premier à subir la colère des supporters qui veulent pousser le président à la démission, selon plusieurs journaux ivoiriens.

Qualifiée pour la Coupe du monde 2010 prévue dans moins de cinq mois en Afrique du Sud, l’équipe ivoirienne a été déstabilisée, et cela risque d’être pour longtemps.

Les stars ivoiriennes sont accusées de tous les maux et on attend que la Fédération ivoirienne prenne des décisions contre le sélectionneur mais aussi contre certains joueurs qui sont accusés de traîner les pieds en sélection, selon le quotidien « Fanion Mag » dans son édition du lundi 8 février.

Au Nigeria, autre mondialiste, 3ème de la Can - 2010, on n’a pas attendu longtemps puisque l’entraîneur local Shaibu Amodu a été limogé et une short-list a déjà été dressée pour lui trouver un successeur.

Le Nigeria a toutefois fait moins que le Bénin et le Mali qui ont décidé dès l’élimination de leur sélection au premier tour de limoger l’ensemble de leur staff technique et de mettre sur pied un code de conduite pour la sélection nationale.

Avec un seul point en trois matchs, le Français Michel Dussuyer et son staff ont été priés d’aller voir ailleurs par la Fédération béninoise de football qui a décidé de revoir les critères de sélection des internationaux.

Selon un communiqué publié le 27 janvier et sanctionnant une réunion-bilan d’après Can, la fédération de football du Mali a laissé entendre son souhait d’appliquer le même procédé.

En plus d’avoir limogé le Nigérian Stephen Keshi et l’ensemble du staff technique, la fédération a décidé de la mise en place d’un code de conduite.

« Sur la base d’une observation rigoureuse de l’environnement de l’équipe nationale, du comportement peu professionnel de certains joueurs et d’une partie de leur encadrement, le Comité exécutif a conclu qu’il faut aborder un nouveau virage dans la gestion de la sélection », précise le même communiqué.

Le Burkina Faso a lui aussi mis fin aux service du Portugais Paulo Duarte et on ignore encore de quoi demain sera fait pour le football burkinabé, également revenu de la Can - 2010 bredouille.

Au Togo, on n’a pas fini d’enterrer les deux morts de la fusillade de Cabinda le 8 janvier dernier que la Confédération africaine de football (Caf) porte l’estocade finale en sanctionnant le football togolais.

Pour avoir demandé aux joueurs de rentrer à la maison et de s’être immiscé dans les affaires du football, le gouvernement togolais a vu l’instance dirigeante du football africain, priver son équipe de deux éditions à venir de la Can.

Des sept pays ayant pris part à la Can - 2010, seul le Ghana, finaliste malheureux, est sorti indemne de cette compétition.

Toutefois, il est atteint par la maladie des riches avec un potentiel énorme.

Pour la Coupe du monde 2010, qui sera joué en Afrique du Sud, l’entraîneur serbe du Ghana Ratomir Djukovic aura l’embarras du choix entre poursuivre l'aventure avec les jeunes pousses, finalistes de la Can - 2010 ou faire appel à quelques anciens qui avaient manqué Angola 2010 à l'image de John Paintsil, John Mensah, Stephen Appiah, Sulley Muntari, qui avaient manqué la Can pour raison de discipline ou de blessure.

Au sujet de Sulley Muntari, exclu de la sélection de la Can - 2010 pour avoir séché un match amical et refusé de présenter ses excuses, le sélectionneur du Ghana dans un entretien avec la BBC, a rappelé que les portes de la sélection lui restaient ouvertes surtout après qu’il a « présenté ses excuses ».

Lundi 8 Février 2010
Ouestaf News
Lu 1084 fois
Ouestaf News








Derniers tweets
Ouestafnews : Médias : le premier prix de fact-checking pour l’Afrique francophone, revient à la Côte d’Ivoire: Ouestafnews -... https://t.co/AHf1KPIEG9
Vendredi 9 Décembre - 16:36
Ouestafnews : Sécurité : armées et drones pour reconquérir le Sahel: Ouestafnews – L’option militaire prise par les pays du... https://t.co/bUiqiYxUe5
Vendredi 9 Décembre - 16:11
Ouestafnews : L'Afrique de l'ouest en bref à 13H 00 GMT - 09/12/2016 : Sénégal, Mali, Bénin, Burkina Faso : développement,... https://t.co/9vGKcAlm7a
Vendredi 9 Décembre - 14:50

Derniers tweets
Hamadou Tidiane SY : Sauver la Gambie ou donner du travail aux fonctionnaires racistes de la CPI ?
Samedi 10 Décembre - 19:15
Hamadou Tidiane SY : #Gambie #afrique #gouvernance #justice Ci-dessous, ce que je disais sur la Gambie dès le lendemain de la victoire... https://t.co/LGAVporLAu
Samedi 10 Décembre - 19:08

Derniers tweets
Momar Niang : Le gouvernement du #Sénégal a-t-il créé plus de 230 000 emplois ? #Kebetu https://t.co/mPrvaFls9y
Vendredi 9 Décembre - 20:16
Momar Niang : #Sécurité : armées et #drones pour reconquérir le #Sahel https://t.co/7Z6mnnWnMM
Vendredi 9 Décembre - 17:08