Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Sénégal - Mali : pas « d’exfiltration » dans le cas ATT


Ouestafnews - L’ancien président du Mali Amadou Toumani Touré dit ATT, « n’a jamais fait l’objet d’exfiltration vers le Sénégal » lors de son départ d’exil en 2012, mais il y a été « reçu en accord avec les autorités maliennes de l’époque », a déclaré le ministre sénégalais des Affaires étrangères, Mankeur Ndiaye devant l’Assemblée nationale de son pays.

ATT « est venu au Sénégal avec l’accord total des autorités maliennes de l’époque. L’avion de commandement du président Macky Sall avait obtenu l’autorisation de survol et d’atterrissage au Mali », a précisé M. Ndiaye qui s’exprimait le vendredi 24 janvier 2014 et dont les propos sont rapportés par l’Agence de presse sénégalaise (APS, publique).

Interpellé sur une éventuelle extradition de l’ancien président du Mali vers son pays, le chef de la diplomatie sénégalaise a répondu: « Nous ne sommes pas encore là et nous aviserons le moment venu ».

ATT avait quitté la résidence de l’ambassadeur du Sénégal à Bamako « avec l’appui logistique des autorités maliennes et l’encadrement des forces de défense et de sécurité maliennes. Donc il ne faut pas parler ‘d’exfiltration’ », a insisté le ministre qui exclut toute brouille entre Bamako et Dakar .

par ailleurs, le Sénégal n’est «pas au courant de poursuites contre Amadou Toumani Touré (et) aucun mandat d’arrêt n’a été lancé contre lui », selon le ministre sénégalais qui fait état plutôt « d’un communiqué qui a été rendu public par le gouvernement malien informant qu’il y aurait des poursuites à engager ».

Mankeur Ndiaye était ambassadeur du Sénégal à Bamako au moment où éclatait la crise ayant valu à l’ex-président ATT de s’exiler à Dakar.

Le dimanche 19 janvier 2014, le ministre sénégalais de la Justice, Sigiki Kaba affirmait que Dakar « n’est pas encore saisi » d’une demande d’extradition de ATT, vers son pays où circulent des informations faisant état de procédure judiciaires contre lui pour « haute trahison ».

« Si cela est fait, le président de la République, en rapport avec l’autorité judiciaire, répondra par la voie judiciaire et diplomatique », avait souligné M. Kaba.

L’ancien chef de l’Etat du Mali, renversé par un coup d’Etat militaire en mars 2012, vit depuis lors en exil à Dakar.

Le gouvernement de l’actuel président Ibrahim Boubacar Keïta a annoncé avoir saisi le vendredi 27 décembre 2014 l'Assemblée nationale, où siège la Haute cour de justice, pour juger l'ancien président Amadou Toumani Touré.

Il est reproché à ATT d’avoir violé son serment, en «facilitant la pénétration et l’installation des forces étrangères sur le territoire national, en ne leur opposant aucune résistance ».

ATT est également accusé d’avoir « détruit l’outil de défense » de l’armée malienne et de l’avoir « démoralisée ».

Vendredi 24 Janvier 2014
Ouestaf News
Lu 348 fois
Ouestaf News








Derniers tweets
Ouestafnews : Médias : le premier prix de fact-checking pour l’Afrique francophone, revient à la Côte d’Ivoire: Ouestafnews -... https://t.co/AHf1KPIEG9
Vendredi 9 Décembre - 16:36
Ouestafnews : Sécurité : armées et drones pour reconquérir le Sahel: Ouestafnews – L’option militaire prise par les pays du... https://t.co/bUiqiYxUe5
Vendredi 9 Décembre - 16:11
Ouestafnews : L'Afrique de l'ouest en bref à 13H 00 GMT - 09/12/2016 : Sénégal, Mali, Bénin, Burkina Faso : développement,... https://t.co/9vGKcAlm7a
Vendredi 9 Décembre - 14:50

Derniers tweets
Hamadou Tidiane SY : #médias et #journalisme en Afrique : que de défis #RAC2016
Jeudi 8 Décembre - 09:44
Hamadou Tidiane SY : #media #journalisme 75 % des médias africains utilisent les grandes agences comme source d'information sur le reste de l'Afrique #RAC2016
Jeudi 8 Décembre - 09:02

Derniers tweets
Momar Niang : Le gouvernement du #Sénégal a-t-il créé plus de 230 000 emplois ? #Kebetu https://t.co/mPrvaFls9y
Vendredi 9 Décembre - 20:16
Momar Niang : #Sécurité : armées et #drones pour reconquérir le #Sahel https://t.co/7Z6mnnWnMM
Vendredi 9 Décembre - 17:08