Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Sénégal : confusion sur le sort et l’identité de l'ex-soldat qui s’est immolé par le feu

Ouestafnews – L’ex-soldat sénégalais qui s’est immolé par le feu le vendredi 18 février 2011 « est toujours en vie » mais se trouve dans un « état critique », a affirmé le ministère sénégalais de l’Intérieur dans un communiqué cité par le site d’information Nettali.net.


Cette annonce du ministère de l'Intérieur dément les informations antérieures publiées dans la presse, dont les médias d’Etat et notamment la Radio Télévision Sénégalaise (RTS, publique). Dans une édition de son journal le même jour, rediffusée dans la matinée du samedi 19 février 2011, la RTS annonçait que l’ancien soldat a « succombé à ses blessures ».

Selon une information postée sur un autre site sénégalais, seneweb.com, une radio locale (Radio futur média, privé), citant des « sources concordantes », persiste à affirmer que l’ancien soldat est bel et bien décédé.

L’auteur de l’acte qui s’est produit devant les grilles du palais présidentiel, se somme Bocar Bocoum (alors qu’il est plusieurs identifié sous le patronyme de Omar dans les médias), il est né en 1975 à Diourbel (centre du Sénégal), selon une source militaire qui s’est confiée à Ouestafnews. Il a bien servi sous les drapeaux de l’armée sénégalaise et a été libéré du service militaire le 1er septembre 1999, selon la même source.

L’acte désespéré de l’ancien militaire a suscité une grande attention au Sénégal et à l’étranger, vu le contexte international, marqué par la chute du président Zine El Abidine Ben Ali suite à l’immolation de Mohamed Bouazizi. Ce jeune Tunisien s’est suicidé par le feu déclenchant une révolte populaire qui a fini par emporter le régime Ben Ali. Selon certains analystes, le démenti du ministère sénégalais de l’Intérieur pourrait être lié à ce contexte très sensible.

Pourtant, ce n’est pas la première fois que des Sénégalais s’immolent par le feu en signe de protestation contre le régime d’Abdoulaye Wade, arrivé au pouvoir en 2000.

En 2008, le nommé Kéba Diop, avait commis le même acte et perdu la vie. Le défunt affirmait réclamer des sommes que lui devrait le Parti démocratique sénégalais (PDS, au pouvoir) au titre d’arriérés de loyer pour le siège du PDS dans une ville du sud du Sénégal.


En 2007, une dame du nom de Penda Kébé, dont la famille se décrit elle-même comme « proche » de celle des Wade, » s’était suicidée de la même manière en Italie. Selon ce qu’en avaient rapporté les médias à l’époque, la dame Kébé avait posé son acte en signe de protestation contre la manière dont les services du protocole l’avaient traitée et qu’elle jugeait « humiliante » pour la militante du PDS qu’elle était.

Hormis, ces suicides par le feu, des Sénégalais, souvent en groupe et parfois de manière isolé, ont plusieurs fois observé des grèves de la faim pour protester contre les abus du pouvoir en place.


Dimanche 20 Février 2011
Ouestaf News
Lu 2750 fois
Ouestaf News








Derniers tweets
Ouestafnews : L'Afrique de l'ouest en bref à 19H 00 GMT - 02/12/2016 : Nigeria, Côte d’Ivoire, Burkina Faso, Guinée :... https://t.co/eWWfjJmJvZ
Vendredi 2 Décembre - 20:25
Ouestafnews : Gambie : fin de règne pour Jammeh ?: Ouestafnews - Le régime de Yahya Jammeh semble, à la grande surprise,... https://t.co/6jFwJBQFDw
Vendredi 2 Décembre - 18:51
Ouestafnews : Conseil des ministres du Niger du 01 décembre 2016 (le communiqué): Conseil des Ministres s’est réuni ce jour,... https://t.co/NiMvI0YILL
Vendredi 2 Décembre - 18:07

Derniers tweets
Hamadou Tidiane SY : Gambie : va-t-on vraiment ouvrir une nouvelle ère ? https://t.co/2Yaop6O7mB
Vendredi 2 Décembre - 18:49
Hamadou Tidiane SY : 2016, année foncièrement rebelle! Elle refuse de se terminer comme les autres!
Vendredi 2 Décembre - 15:50

Derniers tweets
Momar Niang : Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la Gambie, #GambiaDecides , all you need to know about Jammeh here: https://t.co/3zUK33kg1a
Vendredi 2 Décembre - 19:11
Momar Niang : @WillFitzgibbon @ouestafnews gonna see that.
Vendredi 2 Décembre - 19:08