Ouestaf.com, Premier site sous-régional d'information en Afrique de l'ouest
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Sénégal : démarrage à Dakar des « Assises Nationales » malgré les menaces du chef de l’Etat

Les Assises Nationales, convoqués pour se pencher sur "les graves crises" que connaît le Sénégal et qui rassemblent partis politiques, organisations de la société civile et divers autres groupes socio - professionnels, ont démarré ce dimanche 1er juin à Dakar en présence de plusieurs invités, dont des diplomates accrédités dans la capitale sénégalaise.


Par Ouetstafnews

« C’est déjà un succès », ont affirmé quelques délégués qui estiment que le seul fait d’avoir pu tenir cette rencontre constitue une victoire pour les promoteurs de l’idée, surtout après les multiples avertissements et menaces de la part du pouvoir.
Un journaliste d’Ouestafnews a remarqué un important dispositif de sécurité assuré par les organisateurs eux-mêmes dans l’enceinte de l’hôtel où se tenaient la cérémonie de lancement..
Le 31 mai, à quelques heures du démarrage prévu des assises, la télévision sénégalaise (RTS, publique) a diffusé un message du chef de l’Etat sénégalais Abdoulaye Wade, qui a réitéré son opposition aux Assises et averti ceux qui pourraient éventuellement y participer.
A « tous ceux qui sont avec moi, mes militants, mes amis, mes partenaires politiques, les syndicats qui me soutiennent, les associations, les chefs religieux (...), je leur demande de ne pas y aller et de n’y envoyer personne parce qu’ils (les organisateurs) ont dit clairement que c’est pour me renverser », a notamment déclaré le président Wade à la veille du coup d’envoi des Assises.
Pour le pouvoir en place à Dakar, ces Assises ne sont qu’une manière voilée de déstabiliser le gouvernement, ce que réfutent de manière vigoureuse les organisateurs.
Avant le président, ses fidèles à l’image du ministre Farba Senghor, avaient aussi brandi des menaces contre les éventuels participants.
A la suite de ces menaces le Conseil National du Patronat (CNP), dirigé par Baïdy Agne et qui faisait partie des 74 organisations ayant endossé et décidé de porter le projet avait décidé de se retirer de l’organisation.
En dépit de toutes ces menaces, les Assises ont pu démarrer et lors de la cérémonie d’ouverture, Amadou Makhtar Mbow, ancien directeur général de l’Unesco, désigné Coordonnateur, a réitéré son appel au Chef de l’Etat pour que son gouvernement y participe, selon un reporter de la radio privée dakaroise RFM présent dans la salle des travaux.
A l’origine, les Assises Nationales étaient une idée de l’opposition dite « significative », qui avait boycotté les élections législatives de juin 2007. Durant le long processus de préparation qui s'est étalé sur plusieurs mois, les organisations de la société civile ainsi que d’autres segments de la société se sont approprié l’initiative. Ainsi un Comité composé de personnalités « neutres » a été désigné pour conduire les travaux qui devraient durer entre 3 et 6 mois.
A présent la société civile souhaite demander à l’opposition d’accepter de « se mettre » en retrait, et de laisser les personnalités apolitiques porter la parole des Assises et en défendre la cause dans les débats publics afin qu’elles n’aient aucune coloration politique aux yeux de l’opinion, a confié à Ouestafnews sous couvert de l’anonymat un responsable de la société civile dont l’organisation est partie prenante de la rencontre.

Dimanche 1 Juin 2008
Ouestaf News
Lu 1411 fois
Ouestaf News


Derniers tweets
Ouestafnews : Mali: Plus de 150.000 enfants privés d'école par l'insécurité (Rapport): Ouestafnews - L'insécurité qui sévit au... https://t.co/e4Rj1aPMW6
Dimanche 24 Septembre - 20:31
Ouestafnews : Les brèves en Afrique de l'Ouest à 13H00 GMT- le 23/09/2017- Ghana, Côte d’Ivoire, Burkina Faso : frontières,... https://t.co/1gkImAfARl
Samedi 23 Septembre - 19:17
Ouestafnews : Les brèves en Afrique de l'Ouest à 19H00 GMT- le 22/09/2017- Mali, Sénégal, Côte d’Ivoire, Bénin : éducation,... https://t.co/qV4X38yFlk
Vendredi 22 Septembre - 22:31

Derniers tweets
Hamadou Tidiane SY : On peut être choqué mais pas surpris par la révélation de ce jour de la part d'un (ex-)homme de gauche,... https://t.co/2OIsP8wHNY
Dimanche 24 Septembre - 21:51
Hamadou Tidiane SY : #Sénégal #gouvernance dites moi, on fait quoi de notre classe politique pourrie ?
Dimanche 24 Septembre - 21:28

Derniers tweets
Momar Niang : #Mali: Plus de 150.000 enfants privés d'école par l'insécurité (Rapport) https://t.co/MPYAv5eDSi
Dimanche 24 Septembre - 20:30
Momar Niang : #migration #Guinée : les officiels privés de visas américains https://t.co/yZw4RZIOHX
Jeudi 14 Septembre - 17:59