Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Sénégal: la pirouette de Macky fait polémique

Ouestafnews - La promesse de réduction du mandat présidentiel faite par le président sénégalais a été enterrée le 17 février 2015. Dans un discours d’une dizaine de minutes à la nation, le président Sall qui s’est arc-bouté sur un avis consultatif défavorable du Conseil constitutionnel, a vidé ainsi un débat qui aura tenu en haleine le pays dès son arrivée au pouvoir en 2012. Place à la polémique !


« Macky se tire une balle dans le pied », titre Walf Quotidien de ce mercredi 17 février 2016. « De 2012 à 2015, il a promis urbi et orbi sans jamais faire référence au Conseil constitutionnel, de réduire la durée de son mandat …mais au finish, le président Macky Sall a renié son engagement », constate ce quotidien privé sénégalais.

« J’entends me conformer à la décision du Conseil constitutionnel, en conséquence de quoi le mandat en cours, du président de la République connaitra son terme en 2019 », a déclaré le président Sall, lors de son discours à la nation.

Argument léger, parade in-extremis de Sall ? Nombreux sont les spécialistes du droit à fustiger la décision du président.

« L’avis des 5 sages n’est pas contraignant, il ne s’agit pas d’une décision, le président pouvait aller outre et tenir un engagement fait devant le peuple » estime le constitutionnaliste, Ahmed Ndiaye sur les ondes de la RFM (radio privée).

Dans la même lancée, le professeur Abdoulaye Dièye dans le quotidien  privé, L’Observateur, il est « étonnant que le président parle de décision et non d’avis » pour motiver la non réduction de son mandat.

En tout cas, le quotidien gouvernemental Le Soleil estime que le président est en phase avec la « légalité constitutionnelle ».

 « Une promesse faite par un candidat et même réitéré dans l’exercice des fonctions de chef d’Etat, a-t-elle plus de valeur morale et juridique que le serment solennel d’un président nouvellement élu (…) jurant de respecter et de faire respecter la Constitution ?», lance à l’opinion, l’éditorialiste de ce quotidien.

Des arguments repris notamment par les collaborateurs du président Sall, qui, comme Abdou Latif Coulibaly, le secrétaire général du gouvernement, ont rappelé à souhait qu’aucun des trois chefs d’Etat qu’a connus le Sénégal n’est jamais allé à l’encontre des avis et décisions des « cinq sages ».

La réduction mandat présidentiel de 7 à 5 ans était une promesse retentissante faite par Macky Sall, lors de l’entre-deux tour de l’élection présidentielle de 2012. Au finish, il avait largement battu (65%), son ex-mentor et président sortant Abdoulaye Wade.

Il faudra donc attendre 2019, pour voir le Sénégal s’installer durablement dans l’air du quinquennat. Exit, donc la disposition sur la réduction du mandat, c’est vers un « référendum vidé de son sens » que les Sénégalais sont conviés le 20 mars 2016, estime Walf Quotidien.
 
« C’est un secret de polichinelle, tout ce qui intéresse la majeure partie des Sénégalais, à travers ce référendum, c’était surtout la réduction du mandat en cours… », renchérit Walf Quotidien.
 
Néanmoins, le projet de réforme qui sera tranché par référendum (le 4ème de l’histoire politique du pays) n’en comporte pas moins des réformes utiles pour la démocratie, selon certains observateurs.

Lire aussi: l'adresse à la nation du président Sall

Mercredi 17 Février 2016
Ouestaf News
Lu 1511 fois
Ouestaf News








Derniers tweets
Ouestafnews : L'Afrique de l'ouest en bref à 19H 00 GMT - 07/12/2016 : Burkina Faso, Sénégal, Nigeria, Côte d’Ivoire : médias,... https://t.co/BBvSpvPNDw
Mercredi 7 Décembre - 20:20
Ouestafnews : L'Afrique de l'ouest en bref à 19H 00 GMT - 06/12/2016 : Nigeria, Ghana, Niger, Côte d’Ivoire : Défense,... https://t.co/jZtQyaHucp
Mardi 6 Décembre - 20:27
Ouestafnews : L'Afrique de l'ouest en bref à 13H 00 GMT - 06/12/2016 : Mali, Ghana, Nigeria, Sénégal : Niono, attaque,... https://t.co/i2O8a30RPe
Mardi 6 Décembre - 16:32

Derniers tweets
Hamadou Tidiane SY : "S’il y a une crise économique, l’économie est si peu en crise que son ombre portée gouverne aussi bien notre... https://t.co/YcEsoocnhR
Mercredi 7 Décembre - 07:14
Hamadou Tidiane SY : "adepte ou théoricien des "gauches irréconciliables", ça c'était hier. Et puis aujourd'hui "candidat de la... https://t.co/SZwWf0KkAI
Mardi 6 Décembre - 23:56

Derniers tweets
Momar Niang : #Kebetu #senegal #Ejicom offre une bourse professionnelle aux diplômés en sciences économiques et de gestion https://t.co/tBTpmKtTuG
Mardi 6 Décembre - 15:40
Momar Niang : Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la Gambie, #GambiaDecides , all you need to know about Jammeh here: https://t.co/3zUK33kg1a
Vendredi 2 Décembre - 19:11