Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Sénégal : un « flic » à la tête des armées, le « premier » flic du pays limogé


Ouestafnews – Le président sénégalais Abdoulaye Wade a procédé mercredi 14 octobre 2009 à un nouveau réaménagement de son gouvernement, marqué cette fois-ci par la nomination d’Abdoulaye Baldé, au ministère des Forces armées et le limogeage de Cheikh Tidiane SY, du ministère de l’Intérieur.
Abdoulaye Baldé ancien commissaire de police et ancien Inspecteur d’Etat, est l’actuel maire de Ziguinchor, principale ville de la région de Casamance en proie à une lancinante rébellion qui dure depuis près de deux décennies.
M. Baldé a d’abord servi à la présidence sénégalaise sous le régime de l’ex-président socialiste Abdou Diouf. Depuis l’alternance survenue en 2000, il s’est rallié au président Wade est devenu un fidèle du nouveau régime.
Il est entré en politique pour soutenir le fils du président, Karim Wade. Il a été l’un des rares « rescapés » de la débâcle subie par les candidats de la majorité des législatives de mars 2009.
Abdoulaye Baldé arrive à la tête des forces armées à un moment où la rébellion dans le sud du pays connaît un nouveau tournant et un regain de tensions, les combattants séparatistes menant désormais leurs attaques dans les centres urbains des régions sud du pays.
Outre la nomination de Baldé à la défense, le réaménagement ministériel est marqué par le départ de Cheikh Tidiane SY, jusqu’ici considéré comme très proche du chef de l’Etat.
Certains journaux sénégalais ont lié son départ à un « probable retour » d’Idrissa Seck, l’ex-numéro deux du régime et du Parti démocratique sénégalais (PDS, au pouvoir). Ce dernier avait quitté le pouvoir sur fond de malversations financières portant sur des dizaines de milliards FCFA.
Enfin, le secrétariat général de la présidence de la république, a été confié à Mme Aminata Tall, avec rang de « ministre d’Etat ». Cette ancienne dirigeante du mouvement des femmes du PDS termine ainsi une traversée du désert relativement longue qui l’avait poussée à des sorties virulentes contre le président Wade, avec des propos assez « durs » régulièrement rapportés par la presse.
Selon les principaux commentaires des médias sénégalais, ce réaménagement obéit à la logique de la candidature annoncée du président Abdoulaye Wade à la présidentielle de 2012 et son désir de s’entourer de ceux qui ont fait la force du PDS avant l’alternance de 2000.
Début octobre, Cheikh Tidiane Gadio, alors ministre des Affaires étrangères avait été limogé de son poste qu'il occupait sans interruption depuis 2000.

Jeudi 15 Octobre 2009
Ouestaf News
Lu 2497 fois
Ouestaf News








Derniers tweets
Ouestafnews : Médias : le premier prix de fact-checking pour l’Afrique francophone, revient à la Côte d’Ivoire: Ouestafnews -... https://t.co/AHf1KPIEG9
Vendredi 9 Décembre - 16:36
Ouestafnews : Sécurité : armées et drones pour reconquérir le Sahel: Ouestafnews – L’option militaire prise par les pays du... https://t.co/bUiqiYxUe5
Vendredi 9 Décembre - 16:11
Ouestafnews : L'Afrique de l'ouest en bref à 13H 00 GMT - 09/12/2016 : Sénégal, Mali, Bénin, Burkina Faso : développement,... https://t.co/9vGKcAlm7a
Vendredi 9 Décembre - 14:50

Derniers tweets
Hamadou Tidiane SY : #médias et #journalisme en Afrique : que de défis #RAC2016
Jeudi 8 Décembre - 09:44
Hamadou Tidiane SY : #media #journalisme 75 % des médias africains utilisent les grandes agences comme source d'information sur le reste de l'Afrique #RAC2016
Jeudi 8 Décembre - 09:02

Derniers tweets
Momar Niang : #Sécurité : armées et #drones pour reconquérir le #Sahel https://t.co/7Z6mnnWnMM
Vendredi 9 Décembre - 17:08
Momar Niang : #médias, Afrique francophone : un journaliste ivoirien remporte le premier prix de #fact-checking https://t.co/fNSKU9wcmQ
Vendredi 9 Décembre - 17:07