Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Sénégal : « zéro » admis dans plusieurs Ecoles de santé à la session de juillet des examens d’Etat


[Lire tous les articles de notre dossier spécial sur l'enseignement supérieur]url:http://www.ouestaf.com/Tous-les-articles-du-dossier-special-enseignement-superieur_r44.html

Ouestafnews - Plusieurs établissements d’enseignement supérieur privés du Sénégal qui offrent des formations dans diverses filières de la santé ont affiché « zéro » admis lors des examens organisés pour l’obtention des « diplômes d’Etat » en 2008, illustrant ainsi l’anarchie, voire l’arnaque qui caractérise ce secteur. La plupart des écoles concernées forment des étudiants dans les filières paramédicales (infirmier, sages-femmes, assistants infirmiers…) A titre d’exemple, dans la catégorie des sages-femmes d’Etat, 13 écoles sur 33, soit plus du tiers des établissements concernés, ont enregistré 0 (zéro) admis lors des examens de la première session (Juillet 2008) de cette année, selon un tableau dressé par le ministère sénégalais de la santé. Cette décision de rendre public les résultats fait suite à des manoeuvres frauduleuses signalées après qu’un établissement privé qui, ayant fait de piètres résultats aux examens organisés par l’Etat, s’est signalé par des publicités mensongères en faisant passer des messages à la télévision affichant des taux de réussite de 100 % . « Des mesures pourraient être envisagées » contre ces établissements, a affirmé à Ouestafnews Madior Diop, responsable de la division formation au ministère de la santé. Selon M. Diop, cautionner une mauvaise formation dans un domaine aussi crucial que la santé, signifie « simplement mettre des vies en danger.» Les résultats rendus publics par le ministère montrent que dans le domaine paramédical, l’enseignement le plus crédible est dispensé par le secteur public, puisque l’Ecole Nationale de Développement Sanitaire et Social (ENDSS, public). Cet établissement fait de loin les meilleurs résultats dans toutes les filières réunies et est le seul établissement à réaliser des taux de réussite supérieur à ou proche de 50 % là où la meilleure des écoles privées n’affichent que des résultats en deça de 20%. La plupart ne dépasse pas le seuil de 1 à 5 admis, selon les filières. Pour faire face à la floraison de ce types d’écoles sans crédibilité, le Bénin, selon des information obtenues par Ouestafnews avait en 2005 décidé de fermer toutes les écoles privées qui dispensaient des enseignements de santé pour n’autoriser qu’une seule institution publique.

Mardi 14 Octobre 2008
Ouestaf News
Lu 4551 fois
Ouestaf News








Derniers tweets
Ouestafnews : L'Afrique de l'ouest en bref à 19H 00 GMT - 02/12/2016 : Nigeria, Côte d’Ivoire, Burkina Faso, Guinée :... https://t.co/eWWfjJmJvZ
Vendredi 2 Décembre - 20:25
Ouestafnews : Gambie : fin de règne pour Jammeh ?: Ouestafnews - Le régime de Yahya Jammeh semble, à la grande surprise,... https://t.co/6jFwJBQFDw
Vendredi 2 Décembre - 18:51
Ouestafnews : Conseil des ministres du Niger du 01 décembre 2016 (le communiqué): Conseil des Ministres s’est réuni ce jour,... https://t.co/NiMvI0YILL
Vendredi 2 Décembre - 18:07

Derniers tweets
Hamadou Tidiane SY : Des bonnes manières sur FB Soyons clairs là les "amis". Si pour une raison ou une autre vous me supprimez de... https://t.co/42C935ggEH
Samedi 3 Décembre - 11:02
Hamadou Tidiane SY : Gambie : va-t-on vraiment ouvrir une nouvelle ère ? https://t.co/2Yaop6O7mB
Vendredi 2 Décembre - 18:49

Derniers tweets
Momar Niang : Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la Gambie, #GambiaDecides , all you need to know about Jammeh here: https://t.co/3zUK33kg1a
Vendredi 2 Décembre - 19:11
Momar Niang : @WillFitzgibbon @ouestafnews gonna see that.
Vendredi 2 Décembre - 19:08