Ouestaf.com, Premier site sous-régional d'information en Afrique de l'ouest
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Sévère réquisitoire du président gambien contre la Cedeao et scepticisme sur les Etats Unis d’Afrique

Ouestafnews –Le président gambien Yahya Jammeh a dressé un sévère réquisitoire contre la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (Cedeao, 15 pays) qu’il accuse de manquer de sens des priorités.


Cité par le journal pro-gouvernemental gambien Daily Observer, le président Jammeh - qui venait de participer aux célébrations du cinquantenaire de la république voisine du Sénégal placé sous le sceau de la Renaissance africaine - a aussi exprimé ses doutes sur la capacité de l’Union africaine à réaliser les Etats-Unis d’Afrique.

«Il y a quelques années, nous étions allés à une réunion de la Cedeao au Ghana, où le président de la Banque mondiale d’alors proposait 400 millions de dollars à la Cedeao », a raconté M. Jammeh avant de poursuivre : « il nous avait demandé de proposer des projets prioritaires. La Cedeao en avait proposé 27 dont les plus importants, pour elle, sont la libre circulation des biens et des personnes, l’égalité de genres, la démocratisation et la bonne gouvernance ».

« Je leur ai demandé pourquoi ne pas lui proposer un projet. Nous avons parlé de la centrale électrique ouest-africaine, pourquoi ne pouvons pas dépenser 400 millions de dollars pour mettre sur pied une grande centrale électrique pour toute l’Afrique de l’ouest. Ils m’ont répondu les autres ont leurs priorités. Quand j’ai fini de parler, il y a eu une coupure d’électricité et tout le monde a éclaté de rire ».

« En 30 d’existence de la Cedeao, quelle réalisation de la Cedeao pouvons-nous célébrer ici en Gambie ? D’abord, notre économie n’est pas intégrée. Ensuite, il est même plus difficile de faire du commerce entre les Etats membres. Donc à quoi sert la Cedeao ?’’, s’est interrogé le président gambien, 45 ans, arrivé au pouvoir en juillet 1994, par un coup d’Etat.

Dans la même lancée , le chef d’Etat gambien s’est dit sceptique quant à la capacité de l’Union africaine, à mettre sur pied les Etats-Unis d’Afrique.

Selon lui, « on ne peut pas penser à décorer une maison alors qu’elle est en proie aux flammes, on éteint le feu d‘abord », a-t-il dit citant les nombreux foyers de tension sur le continent que l’organisation continentale s’est montrée incapable d’apaiser.

« Nous les Africains ne prenons pas notre développement au sérieux », a encore martelé le chef d’Etat gambien qui n’a pas manqué de critiquer la dépendance continue des Etats africains vis-à-vis des anciennes puissances coloniales.

L’Union africaine, basée à Addis-Abeba (Ethiopie) regroupe l’ensemble des pays africains à l’exception du Maroc, alors que la Cedeao établi à Abuja au Nigeria, regroupe 15 pays d’Afrique de l’ouest : Bénin, Burkina Faso, Cap Vert, Côte d’Ivoire, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée- Bissau, Liberia, Mali, Niger, Nigeria, Sierra Leone, Sénégal et Togo.

Mercredi 7 Avril 2010
Ouestaf News
Lu 2877 fois
Ouestaf News








Derniers tweets
Ouestafnews : Nigeria: la santé de Buhari inquiète: Ouestafnews-  Le président Muhammadu Buhari a de nouveau prolongé son... https://t.co/EoOzYamVbi
Mercredi 22 Février - 23:38
Ouestafnews : L'Afrique de l'ouest en bref à 19H 00 GMT - 21/02/2017 : Burkina Faso, Gambie, Nigeria, Côte d’Ivoire : santé,... https://t.co/9UQNKxj6Tk
Mardi 21 Février - 21:52
Ouestafnews : L'Afrique de l'ouest en bref à 13H 00 GMT - 21/02/2017 : Télécom, justice, Simone Gbagbo, développement,... https://t.co/cqjzhXHPF5
Mardi 21 Février - 18:28

Derniers tweets
Hamadou Tidiane SY : @DiagolaO @PanosAO A nous qui croyons encore à l'indépendance, à la pureté et à la beauté de notre métier de le défendre #artivistes #media
Mercredi 22 Février - 23:50
Hamadou Tidiane SY : Nigeria: la santé de Buhari inquiète https://t.co/jEo8IJ0M55
Mercredi 22 Février - 23:41

Derniers tweets
Momar Niang : #Nigeria: la santé de #Buhari inquiète https://t.co/Nx9hpI3iLZ
Jeudi 23 Février - 01:54
Momar Niang : #factcheck - Croissance moyenne de 6% au #Niger : les chiffres qui confortent Mahamadou #Issoufou https://t.co/PfNvZyQYuj
Mercredi 22 Février - 16:28