Spécial Industries Extractives avec Panos Afrique de l'Ouest

Que gagnent les Africains dans l’exploitation de leurs importantes ressources naturelles?

Ce dossier spécial qu’Ouestafnews vous présente en partenariat avec l’Institut Panos Afrique de l’Ouest (IPAO) et près d’une quinzaine d’organes de presse de la sous région tente de répondre à cette question.

En Afrique de l’Ouest, depuis plus d’une décennie, les investissements étrangers directs se concentrent de plus en plus dans le pétrole, le gaz et les mines. Cet afflux massif de capitaux et cette exploitation des richesses du sous-sol ne se traduisent pas encore par une amélioration significative des conditions de vie des populations.
Des études ont démontré qu’une des causes essentielles de ce paradoxe est le manque d’implication citoyenne dans la définition et la mise en œuvre des politiques relatives aux industries extractives dans nos différents pays.
Or, cette participation citoyenne est conditionnée par l’accès et la diffusion d’une information fiable et indépendante destinée aux citoyens, à chaque étape du processus d’exploitation des ressources naturelles.
Dans la perspective de combler ce déficit, l’Institut Panos Afrique de l’Ouest (IPAO) a entrepris de contribuer à l’accès des citoyens à l’information et au débat sur le sujet en plaçant les médias dans un rôle central pour produire une information alternative, crédible et critique sur le sujet.
Ouestafnews, qui dès sa création s’est intéressé à la question des Industries extractives et affirmé sa vocation sous régionale et sa ligne éditoriale indépendante pour la production d’une information de qualité en Afrique, s’est donc associé à cet effort collectif.
Le résultat, c’est ce dossier sur un sujet crucial pour l’avenir de l’Afrique, produit en partenariat avec l’IPAO et des organes de presse du Sénégal, du Niger et du Mali dont les articles et les productions radiophoniques vous sont présentés ici.

Ouestaf News


Spécial Industries Extractives avec Panos
Sud Quotidien (Sénégal)- Beaucoup d’eau a coulé sous les ponts depuis la signature des conventions entre l’État et les sociétés australienne Mineral Deposit Limit (MDL) et canadienne Oromin. Des...
Le Quotidien (Sénégal) - Pour une meilleure prise de conscience, des enjeux liés aux sociétés minières et une meilleure sensibilisation des populations, l’institut Panos de l’Afrique de l’Ouest, en...
Sud Quotidien (Sénégal)- Le Sénégal entre dans la phase d’exploitation industrielle de l’or. La société « Sabodala Gold Opérates » (SGO), une filiale de la société australienne MDL, détentrice...
Le Quotidien (Sénégal) - Ce ne sont pas les textes qui manquent pour le respect de l’environnement par les miniers, ni même un code minier qui offre des avantages mais aussi des obligations à...
Le Quotidien (Sénégal) - Dans l’activité minière sénégalaise, on retrouve présentement, outre l’Etat, les compagnies minières étrangères et le secteur privé sénégalais. Tout un monde qui s’active...
Les Echos (Mali) - Selon les responsables de Randgold, à Loulo, où Randgold opère à travers la Société des mines de Loulo (Somilo), et à Morila, les avantages de l’exploitation minière sont...
Les Echos (Mali) - Le goulot d’étranglement Randgold Resources Limited est un groupe qui évolue dans l’exploitation de l’or. Elle est présente dans plusieurs pays d’Afrique. Au Mali,...
Sud Quotidien (Sénégal)- La mine d’or de Sadiola, qui occupe un permis d’exploitation de 303,6 Km² dans la région de Kayes dans l’Ouest du Mali que nous avons rallié depuis Bamako en sept heures de...
1 2