Ouestaf.com, Premier site sous-régional d'information en Afrique de l'ouest
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Tchad : Habré rapatrié le 11 juillet

Ouestafnews - Le président sénégalais Abdoulaye Wade a décidé de rapatrier l’ancien président tchadien Hissène Habré, sur qui pèsent des accusations de crimes contre l’humanité, ont annoncé séparément les gouvernements sénégalais et tchadiens.


« L’Etat du Sénégal a pris la décision souveraine d’extrader l’ancien président tchadien Hissène Habré vers son pays. Il va quitter Dakar lundi 11 juillet à bord d’un vol spécial », affirme l’Agence de presse sénégalaise (APS, officielle) qui cite le ministre sénégalais de la Communication Moustapha Guirassy, également porte-parole de gouvernement .

L’ex-chef d’Etat, « sera accompagné par un représentant du président de la Conférence des chefs d’Etat et du président de la Commission de l’Union africaine (le Gabonais Jean Ping», selon les mêmes sources.
A Ndjamena, le gouvernement tchadien cité par des médias étrangers, a également annoncé le rapatriement de M. Habré qui s’était réfugié au Sénégal depuis sa chute en 1990.

« Par lettre (...) du 5 juillet 2011, le président Abdoulaye Wade informe son ami le président (Idriss) Deby (Itno) de sa décision de renvoyer dans son pays d'origine M. Hissène Habré », affirme le communiqué du gouvernement tchadien cité par le journal français, Le Figaro (privé)

Selon les mêmes sources, le gouvernement tchadien a précisé que des « dispositions seront prises pour l'accueil de M. Hissène Habré sur le territoire national ».

Depuis des années le gouvernement sénégalais fait l’objet de vives pressions de la part des organisations de défense des droits de l’homme qui exigent le jugement de M. Habré. En une décennie (2001-2011), l’affaire a connu moult rebondissements et avait été porté au niveau de l’ Union africaine.

Le gouvernement tchadien a annoncé de son côté qu’il prendra « attache avec l'Union africaine (UA), les ADH (association des droits de l'homme) intéressées, ainsi que les victimes, pour l'organisation d'un procès équitable au Tchad ».
Hissène Habré, né en 1942 a dirigé le Tchad de 1982 à 1990, année où il fut chassé du pouvoir par l’actuel président. Il est accusé de crimes contre l’humanité et de crimes de guerre.

Vendredi 8 Juillet 2011
Ouestaf News
Lu 1042 fois
Ouestaf News








Derniers tweets
Ouestafnews : L'Afrique de l'ouest en bref à 19H 00 GMT - 21/02/2017 : Burkina Faso, Gambie, Nigeria, Côte d’Ivoire : santé,... https://t.co/9UQNKxj6Tk
Mardi 21 Février - 21:52
Ouestafnews : L'Afrique de l'ouest en bref à 13H 00 GMT - 21/02/2017 : Télécom, justice, Simone Gbagbo, développement,... https://t.co/cqjzhXHPF5
Mardi 21 Février - 18:28
Ouestafnews : Comment te dire adieu… (En hommage à Aminata Sophie Sièye): Il y a un an s'en allait Aminata Sophie Dièye. Une... https://t.co/ne7qndYaGH
Dimanche 19 Février - 02:47

Derniers tweets
Hamadou Tidiane SY : #USA #diplomatie : que se serait-il passé si #Trump était un président africain ou latino-amércain?
Mardi 21 Février - 16:36
Hamadou Tidiane SY : Beaucoup de travail, mais en fin de compte une très, très belle journée. Les curieux, passez votre chemin.
Dimanche 19 Février - 21:45

Derniers tweets
Momar Niang : #PanamaPapers investigation wins George Polk Award https://t.co/hI4sLl6aXW
Mercredi 22 Février - 05:55
Momar Niang : Nigerians in S Africa 'living in fear' after attacks https://t.co/kTBtrrPFB2
Mercredi 22 Février - 04:58