Ouestaf.com, Premier site sous-régional d'information en Afrique de l'ouest
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Tiken Jah Fakoly 'persona non grata' au Sénégal après avoir critiqué Abdoulaye Wade

Le musicien ivoirien, Tiken Jah Fakoly a été déclaré persona non grata au Sénégal, après de sévères critiques contre le régime du président sénégalais Abdoulaye Wade, a appris Ouestafnews de source officielle.


PAR OUESTAFNEWS

Lors d'un concert donné à Dakar dans la soirée du mercredi 12 décembre, l'artiste ivoirien, connu pour ses textes engagés et critiques vis-à-vis des gouvernements africains, s'en est pris directement au président sénégalais Abdoulaye Wade et à sa famille, selon des propos rapportés par la pesse sénégalaise.
Ces propos ont été jugés "fracassants, discourtois et insolents", dans un communiqué du ministère sénégalais de l'intérieur cité par l'Agence de presse sénégalaise (APS, officielle). Le ministère a par conséquent pris un arrêté interdisant le musicien d'entrer en territoire sénégalais.
Lors de son concert, Tiken Jah Fakoly a interpellé le président Wade lui demandant de "quitter le pouvoir" s'il aime vraiment le pays qui serait "en danger" selon lui. Le "reggae-man" ivoirien s'est ensuite attaqué au fils du président Karim Wade, par ailleurs président de l'Agence nationale de l'organisation de la conférence islamique (ANOCI)..
Selon les propos rapportés par les journalistes ayant couvert le concert, l'artiste a conseillé au président de laisser son fils "au berceau" ou "à la maison" s'il ne veut pas que celui-ci soit "auditionné par l'assemblée nationale".
La décision de faire passer Karim Wade devant l'assemblée nationale pour une audition a valu au président de cette institution, Macky Sall, son poste de numéro du Parti Démocratique Sénégalais (PDS, au pouvoir), alors que des députés fidèles à la famille présidentielle étaient en train de s'activer pour réduire son mandat de 5 à 1 an.
Selon l’APS, l’artiste a déjà quitté Dakar pour le Mali.
Tiken jah Fakoly vit volontairement en exil dans ce dernier pays depuis plus de 5 ans. Il n’est reparti dans son pays natal, la Côte d’Ivoire, que cette semaine pour des concerts mais n’envisage d’y rentrer de manière définitive « qu’après les élections ».

Vendredi 14 Décembre 2007
Ouestaf News
Lu 2717 fois
Ouestaf News







Derniers tweets
Ouestafnews : Comment te dire adieu… (En hommage à Aminata Sophie Sièye): Il y a un an s'en allait Aminata Sophie Dièye. Une... https://t.co/ne7qndYaGH
Dimanche 19 Février - 02:47
Ouestafnews : Crise du cacao en Côte d'Ivoire: le GNI souligne l'urgence de rassurer les marchés financiers (communiqué): Le... https://t.co/STPF1sSzr1
Vendredi 17 Février - 21:31
Ouestafnews : L'Afrique de l'ouest en bref à 13H 00 GMT - 17/02/2017 : Gambie, Côte d’Ivoire, Nigeria, Mali : Adama Barrow,... https://t.co/1Rt789L16A
Vendredi 17 Février - 17:46

Derniers tweets
Hamadou Tidiane SY : Beaucoup de travail, mais en fin de compte une très, très belle journée. Les curieux, passez votre chemin.
Dimanche 19 Février - 21:45
Hamadou Tidiane SY : #Afrique #racisme #colonialisme #esclavage Vous voulez encore des raisons pour vous convaincre de vous engager... https://t.co/o8s7vDkncY
Dimanche 19 Février - 13:59

Derniers tweets
Momar Niang : #kebetu- APS - Deux ans de prison dont six mois ferme contre Barthélémy Dias https://t.co/iX2UoTzF9h
Jeudi 16 Février - 11:47
Momar Niang : First India-Africa Dialogue and Media Briefing on Air Quality and Mobility https://t.co/xcVUstwc9y
Mardi 14 Février - 18:52