Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Togo : Henri Koloni rejeté, Issifou Tabiou s’installe à la tête de la Ceni

Ouestafnews – Issifou Tabiou, a été élu « par consensus » président de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) du Togo, un mois après le choix contesté de son prédécesseur à ce poste.


Le choix de M. Tabiou est annoncé sur le site officiel du gouvernement togolais consulté par Ouestafnews.
La même source précise que le nouveau président « est issu de la société civile et remplace à ce poste Henri Kolani, dont l’élection récente avait provoqué une crise entre majorité et opposition parlementaire bloquant de fait les travaux de la Céni ».
Les partis d’opposition n’avaient pas accepté l’élection de Henri Kolani, lui reprochant sa proximité avec le pouvoir.
Le nouveau président de la CENI a promis de travailler dans un esprit collégial.
« Je serai attentif à vos désirs et aux orientations que vous voudrez imprimer à la Céni aussi bien à travers les sous commissions que lors de nos plénières », a-t-il notamment affirmé dans ses premières déclarations rapportées par la même source.
La première grande mission du nouveau patron de la Ceni togolaise sera d’organiser et de superviser les prochaines élections prévues entre février et mars 2010.
Ancien professeur de lycée, M. Tabiou a aussi servi comme directeur de cabinet d’Edoh Kodjo Agbobli, ex- ministre de l’Enseignement technique et de la formation professionnelle.
Le Togo doit aller vers une élection présidentielle qui sera la deuxième après la disparation de l’ancien président Gnassingbé Eyadema le 5 févier 2005.
Son fils Faure Gnassingbé, avec l’aide de l’armée s’était alors emparé du pouvoir aussitôt avant de se faire élire le 24 avril de la même année avec 60,15% des voix à l’issu d’un scrutin contesté et émaillé de violences qui ont fait entre 50 et 100 morts, selon les sources.
Gnassingbé Eyadema qui a régné d’une main de fer sur le Togo pendant 38 ans avait réussi à la fin de son régime à isoler son pays de la communauté internationale, notamment les bailleurs de fond qui ont exigé à son fils et successeur des efforts en matière de démocratie et de bonne gouvernance avant de renouer récemment avec Lomé.

Mercredi 14 Octobre 2009
Ouestaf News
Lu 2866 fois
Ouestaf News








Derniers tweets
Ouestafnews : Médias : le premier prix de fact-checking pour l’Afrique francophone, revient à la Côte d’Ivoire: Ouestafnews -... https://t.co/AHf1KPIEG9
Vendredi 9 Décembre - 16:36
Ouestafnews : Sécurité : armées et drones pour reconquérir le Sahel: Ouestafnews – L’option militaire prise par les pays du... https://t.co/bUiqiYxUe5
Vendredi 9 Décembre - 16:11
Ouestafnews : L'Afrique de l'ouest en bref à 13H 00 GMT - 09/12/2016 : Sénégal, Mali, Bénin, Burkina Faso : développement,... https://t.co/9vGKcAlm7a
Vendredi 9 Décembre - 14:50

Derniers tweets
Hamadou Tidiane SY : Sauver la Gambie ou donner du travail aux fonctionnaires racistes de la CPI ?
Samedi 10 Décembre - 19:15
Hamadou Tidiane SY : #Gambie #afrique #gouvernance #justice Ci-dessous, ce que je disais sur la Gambie dès le lendemain de la victoire... https://t.co/LGAVporLAu
Samedi 10 Décembre - 19:08

Derniers tweets
Momar Niang : Le gouvernement du #Sénégal a-t-il créé plus de 230 000 emplois ? #Kebetu https://t.co/mPrvaFls9y
Vendredi 9 Décembre - 20:16
Momar Niang : #Sécurité : armées et #drones pour reconquérir le #Sahel https://t.co/7Z6mnnWnMM
Vendredi 9 Décembre - 17:08