Ouestaf.com, Premier site sous-régional d'information en Afrique de l'ouest
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Traite des enfants : souvent accusée, la Côte d’Ivoire durcit sa loi

Ouestafnews – La Côte d’Ivoire a décidé de « durcir » ses textes pour lutter contre la traite des enfants, a annoncé ce mercredi 21 mai 2014, le gouvernement à l’issue d’un conseil des ministres.


« Tout parent ou tuteur qui entre ou sort du territoire national accompagné d’un enfant est tenu de présenter certains documents, notamment sa pièce d’identité et un document qui atteste de l’autorité qu’il a sur l’enfant », explique le communiqué du gouvernement, relatant le contenu du nouveau décret.

Toujours selon le texte, au cas où l’enfant n’est pas accompagné de ses parents ou de ses tuteurs, il faudra une autorisation expresse dûment authentifiée par l’un des parents ou une autorisation judiciaire ou du ministre en charge de la sécurité.

La Côte d’Ivoire est régulièrement accusée par des organisations humanitaires de ne pas lutter efficacement contre la traite des enfants, notamment dans les champs de cacao.

Selon l’Organisation des Nations-unies pour l’enfance (Unicef) le recours aux enfants (qui constituent une main d’œuvre bon marché pour les producteurs dans les plantations de cacao) est aussi amplifié par des facteurs comme la traditionnelle migration saisonnière, la pauvreté des pays limitrophes de la Côte d’Ivoire, la conception socioculturelle du travail, la perméabilité des frontières ainsi que la corruption

Longtemps critiquées sur la question, les autorités ivoiriennes entendent désormais « lever tout équivoque quant à l’utilisation des enfants dans l’agriculture ivoirienne », a déclaré à la presse, Bruno Koné, ministre des Technologie de l’Information et de la Communication et aussi, porte-parole du gouvernement.

Sur cette question le gouvernement ivoirien agit aussi de concert avec ses voisins notamment le Mali et le Burkina Faso (avec des accords de coopération signés respectivement en 2011 et 2013). Une bonne partie des enfants employés dans les plantations de cacao et parfois dans les maisons (comme domestiques) proviennent de ces deux pays.

Selon la fondation « International Cocoa Initiative », organisation caritative suisse, disposant de bureaux à Accra et à Abidjan, ils seraient entre 300.000 et un million d'enfants présents dans les plantations de café et de cacao en Côte d'Ivoire et au Ghana voisin.

Mercredi 21 Mai 2014
Ouestaf News
Lu 612 fois
Ouestaf News








Derniers tweets
Ouestafnews : Prix africains de Fact-checking : Bénin, Côte d’Ivoire et Sénégal à l’honneur: Ouestafnews - La journaliste béninoi… https://t.co/vFxdcp5V56
Dimanche 19 Novembre - 11:24
Ouestafnews : Massacre du 28 septembre en Guinée : ces obstacles sur le chemin du procès: Ouestafnews – Les autorités guinéennes… https://t.co/1JT5Wvheq2
Vendredi 17 Novembre - 12:20
Ouestafnews : Burkina Faso: Conseil des ministres du 15 novembre 2017 ( le communiqué): Le Conseil des ministres s’est tenu à Oua… https://t.co/4HB6di933b
Jeudi 16 Novembre - 23:43

Derniers tweets
Hamadou Tidiane SY : RT @AfDB_Group: For a look at the structural transformations needed in #Africa's industrialization process with a focus on smart industrial…
Lundi 20 Novembre - 19:59
Hamadou Tidiane SY : C'est mechant ça... https://t.co/x3zCC72JYN
Lundi 20 Novembre - 09:19

Derniers tweets
Momar Niang : Selon https://t.co/IC104J5bJ7 Mes followers vivent en: Sénégal(30%),France(12%),Royaume-Uni(7%) https://t.co/p0aOR4IANj
Jeudi 16 Novembre - 19:44
Momar Niang : "Dont limit your curiosity to abstract and policy briefs always read full reports, always check and recheck" Kat Eban #GIJC17
Jeudi 16 Novembre - 14:20