Ouestaf.com, Premier site sous-régional d'information en Afrique de l'ouest
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Transport aérien : la nigériane Arik Air suspend ses vols vers Londres

Ouestafnews - La compagnie aérienne nigériane Arik Air va suspendre ses vols quotidiens à destination de Londres à compter du 25 mars 2012 ses vols quotidiens à destination et en provenance de Londres pour défaut de « créneaux horaires » disponibles, selon une déclaration publiée sur le site internet de l’entreprise.


« Nous sommes au regret d’annoncer que nous ne pouvons plus continuer à cause des restrictions placées devant nous pour accéder à ces créneaux horaires », a déclaré le Directeur général d’Arik Air Michael Arumemi-Ikhide, cité par la même source.
M. Arumemi-Ikhide espère que cette « situation malheureuse » sera réglée au niveau gouvernemental avant la période estivale.

En réalité, Nigérians et Britanniques se trouvent confronté à un problème d’interprétation d’un accord vieux de quatre et qui rend difficile la mise en œuvre d’engagements signés par leurs gouvernements en 2008 dans le cadre d’accords bilatéraux.

Au terme de cet accord chaque pays dispose de 21 fréquences de vols, que la partie anglaise utilise au maximum contre 14 pour le Nigeria où, jusqu’ici seul Arik Air, la plus grande compagnie du pays, ralliait quotidiennement la capitale britannique à partir de Lagos et d’Abuja.

Selon le Directeur « d’Arik Air » si la partie nigériane ne fait pas de distinctions entre « fréquences » et « créneaux » , tel n’est pas le cas côté britannique, ce qui a poussé la compagnie nigériane à recourir « à la location de créneaux au niveau d’une compagnie aérienne anglaise ».

En novembre 2011, cette question a failli créer un incident diplomatique entre les deux pays, les autorités nigérianes avait réduit le nombre de vols britanniques hebdomadaires en direction du Nigeria de 7 à 3 en réaction au traitement fait à Arik Air qui n’avait plus accès à l’aéroport de Heathrow, car « refusant de s’acquitter » du loyer des créneaux, dont le coût avait été fortement revus à la hausse du côté anglais.

Le secteur aérien nigérian est dans la tourmente ces derniers temps, l’incident diplomatique avec l’Afrique du Sud a été évité de justesse suite au refoulement le 02 mars 2012 de 125 passagers nigérians à l’aéroport de Johannesburg pour défaut de carnets de vaccinations valides. Arik Air qui avait transporté 50 passagers parmi les 125, avait vivement réagi en arrêtant ses liaisons avec l’Afrique du Sud.

Lundi 19 Mars 2012
Ouestaf News
Lu 688 fois
Ouestaf News








Derniers tweets
Ouestafnews : Gambie : Jammeh en Guinée Equatoriale et des questions…: Ouestafnews- Après 22 ans de règne sans partage, Yahya... https://t.co/zyg30qq2mZ
Dimanche 22 Janvier - 13:17
Ouestafnews : L'Afrique de l'ouest en bref à 19H 00 GMT - 20/12/2017 : Gambie, Côte d’Ivoire, Burkina Faso, Nigeria : Yahya... https://t.co/BjwOB2iSDS
Vendredi 20 Janvier - 21:37
Ouestafnews : L'Afrique de l'ouest en bref à 19H 00 GMT - 19/12/2017 : Gambie, Côte d’Ivoire, Sénégal, Mali : intervention... https://t.co/x2CWRxCUc1
Jeudi 19 Janvier - 21:07

Derniers tweets
Hamadou Tidiane SY : #Gambie #Jammeh est parti. C'est un fait. Son sort demain ? Que des conjectures!
Dimanche 22 Janvier - 13:24
Hamadou Tidiane SY : #Gambie y a-t-il des rivières à dompter à Malabo ?
Dimanche 22 Janvier - 13:20

Derniers tweets
Momar Niang : #jammeh the man who once said he will lead Gambia for billions of years is now negotiating to save his soul.
Vendredi 20 Janvier - 22:58
Momar Niang : #Gambie : Barrow investi, suspense sur le sort de #Jammeh https://t.co/sZ04l78Qze #kebetu
Jeudi 19 Janvier - 20:48