Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Trois journalistes arrêtés en Côte d'Ivoire : les scandales de la filière café-cacao portent un coup dur à la liberté de la presse

Ouestafnews - Trois journalistes sont retenus en garde à vue en Côte d’Ivoire « depuis mardi » (13 juillet 2010) après avoir refusé de révéler leurs sources, suite à la publication d’informations sur un rapport « détaillant les résultats d'une enquête du Procureur de la République » et portant sur la corruption dans la filière café-cacao en Côte d’Ivoire, a annoncé une organisation de défense de la liberté de la presse.


Plusieurs hauts responsables ivoiriens sont actuellement sous les verrous accusés d’être impliqués dans des affaires de corruption ou de mauvaise gestion des deniers publics générés par le secteur du café cacao, le poumon économique de la Côte d’Ivoire.

« Le Procureur de la République Raymond Tchimou, qui a convoqué les journalistes du quotidien privé Le Nouveau Courrier, en l’occurrence le Directeur de publication Stéphane Guédé, le Directeur de la rédaction Théophile Kouamouo et le Rédacteur en chef Saint-Claver Oula, mardi matin a mis en cause les trois hommes pour ‘vol' de documents confidentiels », selon le Comité pour la protection des journalistes (CPJ, basé à New york) qui cite un avocat des journalistes Désiré Gueu.

Selon l’avocat, le journal « a publié un article citant des extraits d'un rapport d’enquête judiciaire de 137 pages sur 23 personnalités de la filière cacao mis en cause pour des détournements dans le cadre d’une campagne anticorruption ordonnée par le président Laurent Gbagbo en 2007 ».

« Une douzaine de policiers ont perquisitionné les locaux du journal (…) à la recherche du document sur lequel était fondé l’article. Ils ont fouillé les ordinateurs et ont saisi l’ordinateur portable d’Oula », selon le CPJ qui cite des témoins.

Suite à ces arrestations, le CPJ a lancé un appel aux autorités ivoiriennes pour le respect de «la loi sur la presse de 2004 qui interdit les détentions préventives de journalistes ».

La loi sur la presse de 2004 interdit la détention préventive des journalistes en Côte-d'Ivoire, mais c'est la deuxième fois que le Procureur de la République Tchimou a convoqué et arrêté des journalistes à la suite de leur traitement de sujets sensibles, selon les recherches du CPJ.

« Arrêter des journalistes pour avoir refusé de révéler leurs sources confidentielles ne fait qu’ébranler un service public essentiel au soutien de la bonne gouvernance : le journalisme d'investigation. Nous demandons au Procureur de la République de libérer immédiatement nos confrères», a déclaré Mohamed Keita, coordonnateur en charge du plaidoyer pour la section Afrique du CPJ.

Vendredi 16 Juillet 2010
Ouestaf News
Lu 1824 fois
Ouestaf News








Derniers tweets
Ouestafnews : L'Afrique de l'ouest en bref à 19H 00 GMT - 07/12/2016 : Burkina Faso, Sénégal, Nigeria, Côte d’Ivoire : médias,... https://t.co/BBvSpvPNDw
Mercredi 7 Décembre - 20:20
Ouestafnews : L'Afrique de l'ouest en bref à 19H 00 GMT - 06/12/2016 : Nigeria, Ghana, Niger, Côte d’Ivoire : Défense,... https://t.co/jZtQyaHucp
Mardi 6 Décembre - 20:27
Ouestafnews : L'Afrique de l'ouest en bref à 13H 00 GMT - 06/12/2016 : Mali, Ghana, Nigeria, Sénégal : Niono, attaque,... https://t.co/i2O8a30RPe
Mardi 6 Décembre - 16:32

Derniers tweets
Hamadou Tidiane SY : "S’il y a une crise économique, l’économie est si peu en crise que son ombre portée gouverne aussi bien notre... https://t.co/YcEsoocnhR
Mercredi 7 Décembre - 07:14
Hamadou Tidiane SY : "adepte ou théoricien des "gauches irréconciliables", ça c'était hier. Et puis aujourd'hui "candidat de la... https://t.co/SZwWf0KkAI
Mardi 6 Décembre - 23:56

Derniers tweets
Momar Niang : #Kebetu #senegal #Ejicom offre une bourse professionnelle aux diplômés en sciences économiques et de gestion https://t.co/tBTpmKtTuG
Mardi 6 Décembre - 15:40
Momar Niang : Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la Gambie, #GambiaDecides , all you need to know about Jammeh here: https://t.co/3zUK33kg1a
Vendredi 2 Décembre - 19:11