Ouestaf.com, Premier site sous-régional d'information en Afrique de l'ouest
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Trois pays d'Afrique de l'Ouest ne reconnaîtront pas Robert Mugabe

Quatre pays africains dont trois d'Afrique de l'Ouest ont indiqué qu'ils ne reconnaîtront Robert Mugabe comme président du Zimbabwe à l'issue du second tour de l'élection du 27 juin dernier boycotté par le candidat de l'opposition Morgan Tsvanguirai.

Il s'agit du Sénégal, de la Sierra Leone, du Nigéria et du Botswana (Afrique australe), précise la même source.


Par Ouestafnews

La position de ces quatre pays a été rendue officielle avant même la fin du sommet de l'Union africaine (UA) qui s'est clôturé mercredi à Sharm-el Sheik en Egypte et qui s'est penchée sur la crise politique du Zimbabwe.

De son côté, l'Union africaine a suggéré un gouvernement d'union nationale pour résoudre la crise. Mais cette solution est rejetée à la fois par Mugabe et par Tsvanguirai.

De retour d'Egypte où il a participé au sommet de l'UA, le chef de l'Etat sénégalais Abdoulaye Wade a indiqué, mercredi à Dakar, avoir demandé à Robert Mugabe de ''faire face'' à ses militants pour les amener à accepter une solution de partage du pouvoir avec son principal opposant Morgan Tsvanguirai.

''Je lui (à Mugabe) ai dit : vous devez faire face à vos militants, le monde entier est contre vous'', a dit M. Wade cité par l'Agence de presse sénégalaise (APS, officielle).

''Dites à vos militants que lors des dernières élections Tsvangirai a eu 47% des suffrages (…) On n'ignore pas un parti qui a 47% des voix'', a encore indiqué Abdoulaye Wade, selon qui Mugabe a justifié son rejet des solutions de gouvernement d'union qui lui avaient été proposées avant, par la désapprobation de ses militants.

La Constitution du Zimbabwe prévoit que le vice-président succède au président de la République en cas de vacance du pouvoir, a relevé le chef de l'Etat sénégalais.

''J'avais proposé Mugabe comme président et Tsvangirai comme vice-président'', avant les élections, s'est souvenu le président Wade, ajoutant que la proposition du président sud-africain Thabo Mbeki consistait en ce qu'il garde son fauteuil pendant deux ans, avec son rival comme vice-président exécutif. ''Mugabe n'a pas accepté mais Tsvangirai a accepté'', a-t-il dit.

Il a ajouté qu'il n'avait pas encore de nouvelles du Zimbabwe et qu'il devait en avoir ''cette nuit (mercredi)'', car Tsvangirai devrait l'appeler, tout en relevant qu'au sommet de Sharm-El-Sheikh, Mugabe a été reçu et a siégé comme tous les autres chefs d'Etat, contrairement au traitement que veulent lui réserver certains pays développés.

''Il n'a pas été condamné'', à part deux chefs d'Etat qui ont ''été durs'' mais ''il le leur a bien rendu'', a poursuivi le président avant d'ajouter : ''pour qui connaît ce milieu, on ne pouvait pas s'attendre à davantage''.


Vendredi 4 Juillet 2008
Ouestaf News
Lu 2962 fois
Ouestaf News

Derniers tweets
Ouestafnews : Persistance de la misère : « l’hyper-capitalisme » au banc des accusés: Ouestafnews – Si la misère persiste... https://t.co/AFPtu4I384
Jeudi 19 Octobre - 16:09
Ouestafnews : Les brèves en Afrique de l'Ouest à 13H00 GMT- le 19/10/2017- Côte d’Ivoire, Burkina Faso, Niger, Mali :... https://t.co/0v1CNlUdpK
Jeudi 19 Octobre - 15:40
Ouestafnews : Les brèves en Afrique de l'Ouest à 19H00 GMT- le 18/10/2017- Burkina Faso, Togo, Sénégal : manifestation,... https://t.co/pUTZNZ0uqq
Mercredi 18 Octobre - 22:54

Derniers tweets
Hamadou Tidiane SY : #formation #communication #multimédia #audiovisuel #journalisme. Venez nous rejoindre ou faites passer l'info. Merc… https://t.co/AltaMwA9xW
Jeudi 19 Octobre - 17:56
Hamadou Tidiane SY : Dans vie, il y a les ingrats Et il y a les les autres... Parlez moi des autres, Parlez moi de tous les les autres, J'écouterai.
Jeudi 19 Octobre - 13:23

Derniers tweets
Momar Niang : RT @abdouazizcisse9: La musique lui a permis de tenir... https://t.co/SGNIIjsgwT #ouestaf #kebetu @FESPACO1 @mniang48 @DrameDiomma @tidiane…
Mardi 17 Octobre - 22:38
Momar Niang : #uranium #Niger : « A cause d’ #Areva, nous vivons une pollution durable » (militant) https://t.co/V5JItHstkH
Mardi 17 Octobre - 16:40