Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Uemoa : des lenteurs « injustifiées »

Ouestafnews –L’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa, 8 pays) restent poblées par des « lenteurs injustifiées » de la part des Etats membres, dans la mise en œuvre des réformes régulièrement préconisées par l’organisation sous-régionale.


L’organisation fait face à des « réticences injustifiées » de certains pays membres, face à de « nombreux textes, instruments et mécanismes, dont la mise en œuvre devrait faciliter l’approfondissement de l’Intégration et la gestion transparente de nos économies », a déploré Hadjibou Soumaré, président de la Commission de l’Uemoa.

Cité par le quotidien national sénégalais, le Soleil, M. Soumaré, s’exprimait lors d’une conférence de presse à Cotonou (Bénin) en prélude à la tenue de la conférence ordinaire des chefs d’Etats ouvert ce lundi 19 janvier 2015.

Au sein de l’Union, le retard qu’accusent certains Etats membres dans exécution des décisions, constitue un fait souvent décrié. En 2012, une revue annuelle visant à faire l’état des lieux sur le niveau de transpositions des décisions dans les politiques nationales avait été initiée.

De 2012 à 2014, le taux d’application des décisions de l’Uemoo est passé de 47 à 59%, , mais reste encore faible selon le Commissaire en charge des Politiques économiques et de la fiscalité intérieure, Abdallah Boureima, également cité par le quotidien sénégalais.

Sans citer de pays, les officiels de la commission ont fait savoir que des retards sont accusés par beaucoup d’entre eux dans la mise en œuvre du Tarif extérieur commun (Tec), du visa communautaire, entre autres réformes.

Selon l’avis de la Commission, il arrive que des textes soient difficiles à appliquer comme le relève, le Commissaire Boureima à propos du visa communautaire, mais globalement la lenteur aux Etats qui pêchent au niveau de la pratique.

« Le premier défi concerne (…) la mise en œuvre effective de nos réformes », a rappelé le président de la Commission.
Créée, en 1994 à Dakar, l’Uemoa a récemment célébré son 20è anniversaire, elle regroupe huit pays d’Afrique de l’ouest ayant en partage une monnaie commune le Franc CFA. Il est souvent reproché à cette organisation d’être sous le contrôle de la France, qui souhaite contrer l’influence du Nigeria en Afrique de l’Ouest.

Mardi 20 Janvier 2015
Ouestaf News
Lu 821 fois
Ouestaf News








Derniers tweets
Ouestafnews : L'Afrique de l'ouest en bref à 19H 00 GMT - 17/01/2017 - Côte d’Ivoire, Gambie, Bénin, Burkina Faso : état... https://t.co/o0zqzIXi8w
Mardi 17 Janvier - 20:58
Ouestafnews : L'Afrique de l'ouest en bref à 13H 00 GMT - 17/01/2017 - Côte d’Ivoire, Burkina Faso, Sénégal, Gambie, Guinée :... https://t.co/A7SWeOPrPy
Mardi 17 Janvier - 14:32
Ouestafnews : L'Afrique de l'ouest en bref à 19H 00 GMT - 16/12/2017 : Burkina Faso, Niger, Mali, Nigeria, Ghana : Sahel,... https://t.co/ULn4eLSvRI
Lundi 16 Janvier - 20:52

Derniers tweets
Hamadou Tidiane SY : Mais que ce passe-t-il donc en Côte d'Ivoire ? "L'émergence" y serait-elle en panne ?
Mardi 17 Janvier - 21:48
Hamadou Tidiane SY : Demain, les rêves... Une de ces belles journées où les ondes positives, propagées par vous semblables, vous... https://t.co/kxd8Nwmcge
Mardi 17 Janvier - 21:20

Derniers tweets
Momar Niang : #Gambia top judge pulls out of inauguration challenge https://t.co/TU8Q4kUsom
Lundi 16 Janvier - 20:18
Momar Niang : #Gambie: Brrow à Dakar jusqu'a son investiture https://t.co/hWF6faDanL
Dimanche 15 Janvier - 06:09