Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Un officiel nigérian relève les difficultés à accéder au marché américain, malgré l'AGOA

Ouestafnews - Le Nigeria n'a pu tirer profit des opportunités offertes par la Loi américaine sur la croissance et les opportunités en Afrique (African Growth and Opportunity Act ou Agoa, selon le sigle en anglais), a déploré un un responsable nigérian.


L'Agoa est une loi initiée par le gouvernement américain en 2000 et qui permet à plus de 6.800 produits africains d'accéder au marché américain sans droits de douane.
S’exprimant dans les colonnes du quotidien The Guardian, le ministre nigérian du Commerce Achike Udenwa souligne que la surexploitation du pétrole fait que les secteurs non pétroliers sont négligés par son pays, notamment l'industrie et l'agriculture.
M. Udenwa a souligné que les produits primaires que le Nigeria exportait vers les Etats-Unis ne remplissaient pas les standards requis, ce qui les rendait peu compétitifs.
Tout en rappelant que l'AGOA permet aux industriels de son pays d'exporter leurs produits aux Etats-Unis sans payer de droits de douane, il regrette qu’ils n’en aient pas su en profiter effectivement, parce que leurs produits ne « sont pas conformes aux normes internationales''.
''Nous sommes en train d'étudier avec les organisations nigérianes comment s’adapter aux normes à remplir pour la compétition internationale'', a-t-il dit, avant d'ajouter : ''il y a une forte demande en produits nigérians, en textiles, en cuir… qu'on peut exporter aux Etats-Unis''.
Le ministre qui a rappelé que la balance commerciale du Nigéria avec les Etats-Unis est déficitaire, a fait savoir que les produits de son pays doivent être nettement améliorés pour être compétitifs.
''Nous importons l'essentiel des nos appareils et autres produits technologiques des Etats-Unis, mais malheureusement, nous n'exportons que des produits primaires'', a déploré M. Udenwa.
Selon des informations de source officielle américaines, 40 pays d’Afrique subsaharienne sont éligibles à l’Agoa.
Les deux derniers pays à avoir été admis pour bénéficier du programme sont la Mauritanie en juin 2007 et le Togo en Avril 2008.
Selon le dernier rapport soumis au Congrès américain portant sur l’Agoa, le programme a permis de booster considérablement les échanges entre les Etats-Unis et l’Afrique subsaharienne.
Ainsi les exportations américaines vers l’Afrique ont atteint 14,4 milliards de dollars américains et ce pays a importé pour plus 67,4 milliards de dollars des pays africains.

Vendredi 6 Février 2009
Ouestaf News
Lu 1547 fois
Ouestaf News








Derniers tweets
Ouestafnews : Médias : le premier prix de fact-checking pour l’Afrique francophone, revient à la Côte d’Ivoire: Ouestafnews -... https://t.co/AHf1KPIEG9
Vendredi 9 Décembre - 16:36
Ouestafnews : Sécurité : armées et drones pour reconquérir le Sahel: Ouestafnews – L’option militaire prise par les pays du... https://t.co/bUiqiYxUe5
Vendredi 9 Décembre - 16:11
Ouestafnews : L'Afrique de l'ouest en bref à 13H 00 GMT - 09/12/2016 : Sénégal, Mali, Bénin, Burkina Faso : développement,... https://t.co/9vGKcAlm7a
Vendredi 9 Décembre - 14:50

Derniers tweets
Hamadou Tidiane SY : #Gambie #gouvernance #jammeh On pourra dire ce qu'on veut, mais ceux qui ont agité la #CPI et les #procès... https://t.co/AwL39fQDT4
Samedi 10 Décembre - 18:52
Hamadou Tidiane SY : Des bonnes manières sur FB (suite) Si je me réveille et trouve que je suis "tagué" sur 10 ou 15 posts, parfois... https://t.co/Rv4haFU2z3
Samedi 10 Décembre - 18:41

Derniers tweets
Momar Niang : Le gouvernement du #Sénégal a-t-il créé plus de 230 000 emplois ? #Kebetu https://t.co/mPrvaFls9y
Vendredi 9 Décembre - 20:16
Momar Niang : #Sécurité : armées et #drones pour reconquérir le #Sahel https://t.co/7Z6mnnWnMM
Vendredi 9 Décembre - 17:08