Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Violence policière : 108 agents radiés en deux ans au Ghana

Ouestafnews – Une centaine d’agents de police, coupables de divers délits, ont été licencié de la fonction publique ghanéenne entre janvier 2011 et juin 2013, indique les résultats d’un rapport relayé par l’Agence de presse ghanéenne (GNA, publique).


« 108 policiers ont été radiés, 132 ont été rétrogradés et 239 ont reçu un avertissement », précise le rapport de la Commission ghanéenne des droits de l’Homme.

Actuellement 433 cas de plaintes contre la police sont en cours de traitement, souligne la même source.

« Ces cas de tortures et de mauvais traitement se déroulent durant les arrestations, le transfert vers les postes de police et durant l’interrogatoire, mais il n’y a pas encore de preuves quant à l’instauration d’un système généralisé de la torture au sein de la police », a indiqué Mustapha Abdallah, chercheur au Centre Kofi Annan pour le maintien de la paix.

« Au niveau des détenus aucune plainte contre les pénitenciers n’a été enregistrée par le rapporteur spécial par contre les accusations pointent du doigt des officiers de police », précise encore le rapport.

Le Ghana qui a récemment annoncé la tenue d’un référendum pour l’abolition de la peine de mort, est Etat partie de la convention de l’Organisation des nations -unies contre la torture, et autres peines ou traitements inhumains et dégradants, entrée en vigueur en 1987. Et à ce titre, le pays a la responsabilité de se conformer à ses obligations internationales, rappelle des acteurs de la société civile locale.

Le 26 juin 2014, la communauté internationale a célébré la journée mondiale de soutien aux victimes de torture.

« La Convention contre la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants dispose sans équivoque que la torture est illégale en quelque circonstance que ce soit, y compris dans des situations de conflit armé, dans le cadre de la lutte contre le terrorisme, en cas d’instabilité politique ou dans toute autre situation d’urgence », soulignait à cet effet le secrétaire général de l’Onu, Ban ki-moon.


Mercredi 2 Juillet 2014
Ouestaf News
Lu 305 fois
Ouestaf News








Derniers tweets
Ouestafnews : L'Afrique de l'ouest en bref à 13H 00 GMT - 06/12/2016 : Mali, Ghana, Nigeria, Sénégal : Niono, attaque,... https://t.co/i2O8a30RPe
Mardi 6 Décembre - 16:32
Ouestafnews : L'Afrique de l'ouest en bref à 19H 00 GMT - 05/12/2016 : Mali, Nigeria, Sénégal, Bénin : justice, Michel Tomi,... https://t.co/y7WeY7Kaov
Lundi 5 Décembre - 20:26
Ouestafnews : L'Afrique de l'ouest en bref à 19H 00 GMT - 02/12/2016 : Nigeria, Côte d’Ivoire, Burkina Faso, Guinée :... https://t.co/eWWfjJmJvZ
Vendredi 2 Décembre - 20:25

Derniers tweets
Hamadou Tidiane SY : ---- OPPORTUNITE Un programme international de "mentoring" cherche une journaliste sénégalaise... https://t.co/lHUIyik2nL
Mardi 6 Décembre - 10:18
Hamadou Tidiane SY : #Diplomatie, alors, l'ambassade #US à Dakar : une vraie ou une fausse ?
Lundi 5 Décembre - 19:57

Derniers tweets
Momar Niang : #Kebetu #senegal #Ejicom offre une bourse professionnelle aux diplômés en sciences économiques et de gestion https://t.co/tBTpmKtTuG
Mardi 6 Décembre - 15:40
Momar Niang : Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la Gambie, #GambiaDecides , all you need to know about Jammeh here: https://t.co/3zUK33kg1a
Vendredi 2 Décembre - 19:11