Ouestaf.com, Premier site sous-régional d'information en Afrique de l'ouest
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Votre communication est-elle intelligente ? (LIBRE OPINION)

Ouestaf.com vous propose ci-dessous une réflexion sur la communication et le développment durable qui tente de remettre en cause quelques idées reçues et de lancer le débat sur un sujet d'actualité, même s'il reste encore méconnu du grand public.


NOTA : les textes publiés dans cette rubrique n'engage que leurs auteurs

Par Minielle Tall*

« Ne fais pas de la communication durable qui veut ». De récentes campagnes publicitaires aux messages trompeurs ont attiré notre attention et fait prendre conscience de la nécessité de prendre les devants en dénonçant un phénomène de taille : le greenwashing.

Si vous êtes sur Dakar, vous ne pouvez pas les avoir manqués. Oui, c'est vrai elles sont belles ! En affiche comme à la télé, sur le plan artistique, on trouve difficilement à redire de ces publicités qui ont su moderniser les codes traditionnels et nous épargner cette impression de déjà-vu. Ce n'est donc pas sur la forme mais bien sur le fond que nous souhaiterions intervenir. Car voyez-vous, derrière chaque annonceur, il est censé y a voir une agence bienveillante pour gérer l'image de marque du client et la cohérence de ses communications. Sauf qu’aujourd’hui, les grandes agences de la place n’ont qu’une très faible compréhension des principes du développement durable… elles ne peuvent donc pas se prévaloir de fournir des conseils en communication RESPONSABLE ou en tout cas pas au sens où cette discipline doit s'entendre.


Car oui, il est important d'insister : "n'est pas vert et durable qui veut". Ces grandes agences ont certes réussi à convaincre leurs clients d'investir le créneau de ce que tout le monde identifie comme une tendance porteuse... (un argument discutable) en adoptant une « green touch » ou « green attitude ». Mais là où le bât blesse c'est quand justement on propose au client de vanter les bienfaits d'un produit que l’on présente comme "inoffensif" affublé d’un slogan comme "mieux vivre la vie" alors que le conditionnement plastique de ce produit pose justement de sérieux problèmes environnementaux - non seulement en termes de production de ces emballages mais également pour la conservation du produit et enfin pour l'assainissement de nos villes qui sont aujourd’hui des poubelles à ciel ouvert en grande partie à cause des déchets plastiques de toutes sortes.

Nous sommes pour l’instant peu nombreux à vous le dire mais
l'objectif aujourd'hui de tous les acteurs impliqués dans le développement durable et la a responsabilité sociale des entreprises (RSE) doit être celui d’outiller suffisamment nos clients et partenaires afin qu’ils comprennent qu'en se lançant dans une communication commerciale ou institutionnelle qui se donne des airs de comm' durable, ils ont plus à perdre qu’à y gagner.

Il est donc urgent que les organisations, qui ont pour vocation justement d'aider les entreprises africaines à développer une véritable croissance durable (et non pas de faire semblant) campe le débat en attirant l'attention des annonceurs sur la nécessité d’opter résolument pour une communication sainement durable.

Rappelons-le, l'enjeu ne se situe plus seulement qu'au niveau du consommateur africain (qui il est vrai a encore du mal à suivre…) mais également sur la scène internationale.

Parce que en effet les initiatives - menées par des industriels - vraiment vertes et durables en Afrique sont inespérées, une campagne de communication responsable qui traduirait un véritable engagement de votre part pourrait bien vous fournir une notoriété et une crédibilité vous valant d'être remarqué par le leader international de votre marché qui lui aussi aura compris que désormais la force et le succès d'une entreprise se mesurent à son habileté à savoir gagner de l'argent et à en faire profiter sa collectivité, sans compromettre l’environnement dans lequel elle évolue !

La crise l’a démontré, l’heure n’est plus aux actions de communication onéreuses et abrutissantes (dans leur grande majorité) mais à une communication durable et responsable, beaucoup moins coûteuse qui a, elle au moins, l’avantage de vous ouvrir plus de portes que nous ne l’auriez jamais imaginé.

Bienvenu dans l’ère de la communication intelligente !


*Minielle Tall, est spécialiste en communication
et directrice de l’agence Komunikcarré

Vendredi 17 Décembre 2010
Ouestaf News
Lu 3228 fois
Ouestaf News


Derniers tweets
Ouestafnews : Mali: conseil des ministres du 21 juin 2017 (le communiqué): Le Conseil des Ministres s’est réuni en session... https://t.co/1ml5Xjk8sS
Mercredi 21 Juin - 23:28
Ouestafnews : Côte d'Ivoire: conseil des ministres du 21 juin 2017 ( le communiqué): Le mercredi 21 juin 2017, un Conseil des... https://t.co/5OcUk6APSP
Mercredi 21 Juin - 22:53
Ouestafnews : Les brèves en Afrique de l'Ouest à 13H00 GMT- le 21/06/2017- Mali, Niger, Côte d’Ivoire, Bénin : G5 Sahel,... https://t.co/7mugMSrWeC
Mercredi 21 Juin - 18:08

Derniers tweets
Hamadou Tidiane SY : Je me demande ce que les médias occidentaux auraient dit de la reine d'Angleterre si elle était une Reine "africaine"
Mercredi 21 Juin - 23:43
Hamadou Tidiane SY : Les journalistes ont donc oublié les 47 listes pour se pencher sur leur code! Tant mieux, non ?
Mercredi 21 Juin - 23:12

Derniers tweets
Momar Niang : #ouestafnews #Mali, "Nigeria, #Sénégal, #Côte d’Ivoire : référendum, report, démographie, santé, transport aérien…) https://t.co/fQgg6oBI6U
Mercredi 21 Juin - 23:53
Momar Niang : #ouestafnews #Nigeria, #Sénégal, Côte d’Ivoire, Mali : #G5Sahel, référendum, médias, régulation, fiscalité …) https://t.co/5tYg7zSwzC
Mardi 20 Juin - 22:58