Jeudi 24 Juillet 2014







Votre avis sur...

Brvm: Vers la remontée de l'action Sonatel

 Euclide Okolou
Lundi 16 Mars 2009

Notez [Ignorer]
La seule entreprise sénégalaise actuellement cotée sur le marché des actions de la bourse régionale des valeurs mobilières de l’Uemoa (Brvm) représente dignement le pays de la teranga, en alignant année après année d’excellents résultats
L’opérateur de téléphonie Sonatel a publié ses résultats financiers de l’exercice 2008 le 11 mars dernier ainsi que sa volonté de payer 11 700 FCFA de dividende net par action à ses actionnaires, soit 18% de plus que l’an passé. Depuis 6 ans ses dividendes ont toujours connu une progression à 2 chiffres et celle-ci est d’ailleurs la plus petite.

Ce document révèle qu’en 2008, Sonatel a fait un chiffre d’affaires de 530 milliards de FCFA avec un bénéfice net de 156 milliards de FCFA. Au milieu de l’année la publication d’un résultat d’exploitation en baisse de 16% avait inquiété les investisseurs et fait chuter son cours en bourse de 180 000 FCFA à 125 000 FCFA. Les assurances de sa direction managériale sur le fait que cela était simplement dû à des ajustements comptables qui réduisaient les durées d’amortissement n’ont pas suffit à relever le titre. La crise financière internationale et le démarrage imminent des activités d’un nouveau concurrent (Sudatel qui développe la marque Expresso) présenté comme dangereux, occupait l’actualité.

Nous pensons que ces résultats convaincants présentés par l’équipe de M Cheick Tidiane Mbaye, directeur général du groupe Sonatel, interpelleront ceux qui sont encore septiques, ne fusse qu’à court ou moyen terme. En temps de crise, tout investisseur est sensible à un ratio dividende sur cours qui flirte avec les 10%. C’est pour cela que nous pensons, sans considérer d’autres fondamentaux, que dans les prochains jours, la spéculation boursière ramènera le cours de l’action Sonatel au dessus de 165 000 FCFA. La chute paradoxale de l’action le lendemain de cette annonce à 119 500 ne nous inquiète pas. Cette éventualité quasi certaine nous fait dire que Sonatel est l’une des très bonnes affaires de cette saison des récoltes 2009. Le paiement du dividende est prévu pour le 30 Avril.

Depuis son entrée en bourse en Octobre 1998, la filiale de France Telecom s’est inscrite comme une valeur phare de la Bourse de l’Uemoa. Cela fait plusieurs années qu’elle s’est abonnée à l’indice Brvm 10 qui regroupe les dix valeurs les plus actives du marché. Elle sera certainement la lauréate de la 2e édition des palmes de la bourse qui se tiendra dans quelques jours à Abidjan.

Sonatel développe ses activités au Sénégal (Téléphone fixe, mobile et internet), au mali (mobile), en Guinée (mobile) et en Guinée Bissau (mobile). Elle compte 7.3 millions d’abonnés dont 2 millions acquis en 2008. Elle emploie 2418 personnes dont 1923 au Sénégal.

Euclide Okolou de http://www.okibat.com
Auteur de l'ebook 'Comment Investir et Gagner à la brvm?'
 Marcellin YONI
Vendredi 3 Avril 2009

Notez [Ignorer]
Je suis un jeune Burkinabè en fin de deuxieme cycle avec une maitrise en sciences économiques et de gestion.Je m'interesse beaucoup à la bourse et je pense que c'est une bonne alternative pour develloper le financement en Afrique et principalent au Burkina.Je suis très fier de savoir que l'ONATEL entre en bourse et je souhaite bon vent à cette socité, qui j'espère fera mieux que la SONATEL. Ma suggestion pour cette société est qu'elle puisse élargir son service dans la sous région afin de s'assuré un lendement meilleur pour la fierté de l'UEMOA et principalement du Burkina.
 Euclide Okolou
Mercredi 29 Avril 2009

Notez [Ignorer]
Je reconsidère l’action Sonatel
En mi mars dernier, j’ai publié un billet dans lequel j’annoncais que l’action Sonatel allait probablement bondir de 119 000 FCFA son cours d’alors à 155 ou 165 000 FCFA. J’avoue que dans mon analyse je pensais aux 3 ou 4 prochains mois. Cependant, le marché prend une direction ces derniers temps qui poussent à reconsidérer les choses.

J’ai trouvé que son résultat annuel était plus clair et encourageant que le semestriel à partir duquel la chute de l’action avait commencé. Alors, je me suis dit que le marché reprendra confiance en la valeur. En considérant le fait que l’année passée, les gens avaient accepté un rendement de 7%. J’ai considéré que la même chose allait se reproduire, vu le poids que représente Sonatel sur le marché.

Malheureusement, le marché est très nerveux en ce moment. Tous les indices sont en chute libre. Le paradoxe récent avec la Bicici le montre. Les investisseurs ont choisit d’en rester à 10%. L’information selon laquelle France Telecom était prête à acheter une partie du portefeuille de l’état Sénégalais à 153 000 FCFA l’unité n’a rien changé.

Dans ce contexte, Je m’en contenterai. D’autant plus que l’on se demande si le support actuel de la valeur à 115 000 FCFA n’est pas artificiel. Si par hasard quelqu’un est entré dans Sonatel à cause de ce billet que j’avais posté. Je l’informe que je sors maintenant en le négociant à au moins 117 000 FCFA, soit une rentabilité de 8% en 45 jours. Peut être qu’une information dans les prochains jours, fera bondir le titre, mais c’est ça la bourse !
 YONI Marcellin
Mardi 30 Juin 2009

Notez [Ignorer]
Je suis un jeune qui s'interesse beaucoup au marché financier.En lisant votre dernier écrit, je partage votre avis sur le fait que s'est cela la bourse.Ya un ladage économique qui dit que tout ce qui est très rentable, est très risqué. La Sonatel vit un sérieux problème en ce moment.Il es vrai que la crise financière y est pour quelque chose, mais reconnaissons le la chute de la valeur de l'action est très exagerée.Cela convient de dire que des mesures immédiates doivent etre prises pour non seulement rassurer les actionnaires et surtout prévenir un lendement insurmontable.Je ne suis pas un spécialiste, mais je crois que la Sonatel ne vit qu'une crise passagère qu'elle surmontera bien que la crise financière demeure.