Black is beautiful and it is so beautiful to be black...


On ne parle plus de bélier, c'est déjà ça...
Retour pas trop tussif mais assez poussif.



Ca promet. Mais c’est avec délectation que je parcoure les titres et nouvelles.

Déjà, je me demande, après une certaine fidélité, pourquoi est-ce que le site Angolapress, lorsqu’il écrit sur la Rd Congo, ne parle que de musique ? La danse est-elle le seul apport congolais à l’Angola ? Mystère.

La traduction du chinois au français, avec Xinhua, est déjà compliquée, ne parlons pas du portugais avec Angolapress : "La vice-gouverneur de Luanda en charge du secteur social, Jovelina Imperial, a reconnu, samedi dans cette ville, la nécessité de redoubler les efforts en faveur du vieillard, surtout qu'il a besoin de plus d'appui, de solidarité et de tendresse."
Et ça continue, "La gouvernante a dit que le vieillard méritait une large attention de la part de toute la société pour se sentir confortable, reconnu et respecté. (…) Selon elle, ceux qui insistent sur la discrimination du vieillard font montre du manque de sensibilité et d'éducation."
De vice-gouverneur, elle est passée gouvernante, c’est vrai que pour les vieillards, c’est plus adéquat…
"De son côté, la première secrétaite provinciale de Luanda de l'organisation de la femme angolaise affectée au parti au pouvoir (MPLA), Eulália Rocha a indiqué que les vieillards ont démontré durant la marche leur capacité qu'ils ont plus de force pour marcher."
De la tendresse donc pour des vieillards forts en marche.


Pour quelqu’un qui a passé des jours à faire des mots fléchés au lit, voici un nouveau mot fort intéressant : bonzesse ! Pas gonzesse ! Mais c’est proche et c'est dans le Quotidien du peuple en ligne :" Une bonzesse a fait rouler six voitures sur 15 mètres le 18 novembre à Beijing. Ces six voitures reliées par une corde, pesaient au total 9 tonnes. La bonzesse Hu Long, âgée de 53 ans, est native de la province du Henan, berceau du Temple de Shaolin. Elle pratique le kungfu – le qigong dur - depuis son enfance"
Ca permet de revoir l’âge du croulantisme en hausse : c’est définitivement au-delà de 75 ans. Banzaï !


L’humanitaire à la chinoise selon Xinhua : "La Fondation pour les enfants et les adolescents de Chine (FEAC) a lancé récemment un programme baptisé "Amour pour l'Afrique", dont le but est d'inciter des parents chinois à tricoter des pulls en laine pour des enfants orphelins ou handicapés en Afrique. (…) Des mères sélectionnées dans quatre provinces et municipalités dans le nord de la Chine vont donc tricoter 2010 pulls avant la fin de l'année. Ils seront par la suite transportés vers six pays africains, à savoir l'Afrique du Sud, le Kenya, le Nigeria, le Soudan, la Zambie et le Zimbabwe, avant d'être distribués sur place à des enfants orphelins et handicapés. (…) Pour ce faire, 250 kg de bobines de laine ont été livrés à Xi'an, capitale de la province du Shaanxi (nord-ouest)."
Je trouve que l’initiative est belle. Sauf que les hommes devraient aussi se mettre à tricoter. Ca fera la parité, puisqu’on parle de "parents chinois". Ca commence à deux et ça finit toujours par la femme seule. Pour ne pas changer.

Rédigé par Habibatou GOLOGO le Lundi 22 Novembre 2010 à 13:10 | Commentaires (0)

Nouveau commentaire :