Ouestaf.com, Premier site sous-régional d'information en Afrique de l'ouest
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Affaire Segura : les Sénégalais dans la rue, embarras au sommet, le FMI aphone

Ouestafnews – Des milliers de sénégalais ont marché vendredi 6 novembre 2009 dans les rues de Dakar pour protester contre la « mal gouvernance » dans leur pays, suite au « scandale Alex Segura », du nom du représentant-résident du Fonds monétaire international (FMI) qui a reçu un cadeau de plus de 87,5 millions FCFA à la fin de sa mission au Sénégal.


Affaire Segura : les Sénégalais dans la rue, embarras au sommet, le FMI aphone
Le FMI a confirmé que son employé a bien reçu le cadeau de la présidence sénégalaise et voyagé avec le montant jusqu’en Espagne avant que le cadeau en devises (100 000 euros + 50 000 dollars) ne soit restitué aux autorités Sénégalaises, selon des sources officielles du FMI.
De son côté la présidence sénégalaise a admis dans un communiqué que le président Abdoulaye Wade est l’auteur du don. Ce dernier a plaidé « l’erreur ».
Selon diverses réactions publiées dans le presse sénégalaise depuis, il ressort que ni le FMI, ni les autorités sénégalaises, n’ont convaincu nombre de Sénégalais qui sont descendus massivement dans la rue pour protester.
Scandant des slogans hostiles au président Abdoulaye Wade et à son gouvernement, les manifestants, ont défilé dans la discipline, pour dénoncer le gouvernement et le FMI accusé de complicité dans cette affaire, a pu constater un journaliste d’Ouestafnews.
Organisée par l’opposition, la manifestation a aussi vu la participation de responsables de la société civile et de plusieurs citoyens qui scandaient « na déma dém, na dém » (qu’il quitte, qu’il quitte, qu’il quitte) en référence au président Abdoulaye Wade, dont la gestion des affaires publiques a été sévèrement critiquée par les manifestants.
Alors que juchés sur des camions sonorisés, certains dénigraient un gouvernement de « kleptocrates », d’autres déployaient de grosses banderoles qui réclamaient la traduction de leur chef d’Etat « devant la Haute cour de justice », une revendication déjà formulée par des responsables de la société civile, depuis l’éclatement de l’affaire il y a près d’un mois.
De son côté le FMI, dont la responsabilité dans ce scandale a également été pointée du doigt par les manifestants, préfère depuis plusieurs jours ne plus parler d’une affaire devenue encombrante.
Relayant des questions posées par l’opinion, Ouestafnews a envoyé par courrier électronique une série de questions aux services des relations extérieures et ceux en charge de la communication du FMI pour recueillir leurs positions sur un certain nombre de questions que se posent les Sénégalais : sans succès.
Au nombre de ces questions posées au FMI par Ouestafnews et restées sans réponse : l’institution « a-t-elle par souci de transparence entendu (ou envisage-t-elle d'entendre) tous ses fonctionnaires ayant séjourné au Sénégal ces dernières années pour s'assurer qu'ils n'ont pas reçu de "cadeaux" qui dépasseraient les limites après une mission ? », puisque le gouvernement sénégalais a laissé entendre que c’était là une pratique coutumière.
Autre question à laquelle les Sénégalais attendent toujours la réponse du FMI, « le Fonds maintient-il toujours sa position antérieure » sur la poursuite annoncée de ses relations avec le Sénégal en dépit du scandale, alors que des voix s’élèvent pour dire qu’elles ne voudraient pas que cette affaire soit passée par "pertes et profits". Et enfin qu’advient-il de l’enquête concernant M. Segura, l’homme par qui le scandale est arrivé?
segura.jpg segura.jpg  (18.09 Ko)

Vendredi 6 Novembre 2009
Ouestaf News
Lu 3665 fois
Ouestaf News


Derniers tweets
Ouestafnews : Sur cinq salles de classe, les trois sont des abris provisoires construits en «crintin ». Ajoutez-y une cour... https://t.co/oms8LLCtpI
Vendredi 23 Février - 11:54
Ouestafnews : Indice ABABI : pourquoi l’Afrique francophone est absente Ouestafnews – Lancé en 2015 par la Banque africaine de dé… https://t.co/F0xFWOoyfi
Vendredi 23 Février - 10:56
Ouestafnews : Bénin: conseil des ministres du 21 février 2018 (le communiqué) Le Conseil des ministres s’est réuni, mercredi le 2… https://t.co/13qFilOOsB
Jeudi 22 Février - 20:09

Derniers tweets
Hamadou Tidiane SY : #Sénégal #justice #citoyenneté Affaire du jeune arrêté par la police. Je n'ai pas tous les éléments pour... https://t.co/Oep44HC6ap
Samedi 24 Février - 14:52
Hamadou Tidiane SY : RT @coumbas2: "Pléonasme : n. Armée de mots escortant un caporal de la pensée." "Poltron : n. Personne qui, dans une situation périlleuse,…
Samedi 24 Février - 10:28

Derniers tweets
Momar Niang : #éducation au #Sénégal : ces abris provisoires qui s’éternisent dans les écoles https://t.co/SPRWJxtmFo
Vendredi 23 Février - 10:22
Momar Niang : J'ai 2 nouveaux abonnés, de États-Unis, et plus la semaine dernière. Voir https://t.co/IC104J5bJ7 https://t.co/UVIkAIBKWS
Jeudi 22 Février - 22:58