Ouestaf.com, Premier site sous-régional d'information en Afrique de l'ouest
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Partager

Afrique : le déficit en infrastructures, premier obstacle au développement, selon Gbagbo

Ouestatfnews- Le premier défi que les pays africains doivent affronter pour accéder au développement est celui du manque d’infrastructures et d’énergie, a indiqué ce 27 mai 2010 le président Laurent Gbagbo de Côte d’Ivoire, pays qui a lui-même connu ces derniers mois des délestages intempestifs dus à un manque d’électricité.


« C’est le manque d’infrastructures et de production d’énergie qui est la principale contrainte qui plombe le développement de l’Afrique », a affirmé M. Gbagbo qui s’exprimait à l’ouverture officielle des 45èmes assemblées annuelles de la Banque Africaine de développement (Bad), devant des milliers de délégués, parmi les présidents Amadou Toumani Touré du Mali, Yayi Boni du Bénin et Faure Gnassingbé du Togo .

Le président ivoirien a expliqué que l’Afrique vit un véritable paradoxe, car « comment comprendre que dans un continent qui produit en abondance des sources d’énergie, seulement 23% de la population subsaharienne ont accès à l’énergie électrique ? ».

L’autre challenge qui s’impose au continent africain, « c’est la question de la distribution et de l’accès à l’eau potable. D’ici 50 ans, disent des Experts, l’eau potable sera aussi rare que les produits pétroliers ; et pourtant au niveau de cette ressource, l’Afrique n’est pas la moins nantie », a-t-il ajouté.

Sur toutes ces questions, l’Afrique attend beaucoup de la Bad, a lancé M. Gbagbo qui a aussi plaidé pour le retour de la Banque Africaine de développement à son siège Abidjan.

« Le temps n’est pas à la polémique. C’est le temps pour la Bad de retourner au pays », a-t-il notamment affirmé soulignant que la crise ivoirienne « a déjà pris fin ».

La Bad avait quitté Abidjan en 2003 pour s‘installer provisoirement à Tunis, en raison de l’éclatement de la crise en Côte d’Ivoire. En prélude aux assises qui se tiennent actuellement dans la capitale économique ivoirienne, le président de la Bad, le Rwandais Donald Kaberuka, avait réaffirmé que le retour à Abidjan reste lié aux conditions de sécurité.

Vendredi 28 Mai 2010
Ouestaf News
Lu 3277 fois
Ouestaf News


Derniers tweets
Ouestafnews : Sur cinq salles de classe, les trois sont des abris provisoires construits en «crintin ». Ajoutez-y une cour... https://t.co/oms8LLCtpI
Vendredi 23 Février - 11:54
Ouestafnews : Indice ABABI : pourquoi l’Afrique francophone est absente Ouestafnews – Lancé en 2015 par la Banque africaine de dé… https://t.co/F0xFWOoyfi
Vendredi 23 Février - 10:56
Ouestafnews : Bénin: conseil des ministres du 21 février 2018 (le communiqué) Le Conseil des ministres s’est réuni, mercredi le 2… https://t.co/13qFilOOsB
Jeudi 22 Février - 20:09

Derniers tweets
Hamadou Tidiane SY : #Sénégal #justice #citoyenneté Affaire du jeune arrêté par la police. Je n'ai pas tous les éléments pour... https://t.co/Oep44HC6ap
Samedi 24 Février - 14:52
Hamadou Tidiane SY : RT @coumbas2: "Pléonasme : n. Armée de mots escortant un caporal de la pensée." "Poltron : n. Personne qui, dans une situation périlleuse,…
Samedi 24 Février - 10:28

Derniers tweets
Momar Niang : #éducation au #Sénégal : ces abris provisoires qui s’éternisent dans les écoles https://t.co/SPRWJxtmFo
Vendredi 23 Février - 10:22
Momar Niang : J'ai 2 nouveaux abonnés, de États-Unis, et plus la semaine dernière. Voir https://t.co/IC104J5bJ7 https://t.co/UVIkAIBKWS
Jeudi 22 Février - 22:58